ARTISTE:

[BLEU]

(FRANCE)
TITRE:

CLARA ALTANTSEGTSEG

(2013)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

AUTRES

TAGS:
Expérimental, Instrumental, Planant
""clara altantsegtseg" n'est pas fait pour plaire à tout le monde, c'est évident. Une œuvre atypique, dérangeante, parfois exigeante mais profonde."
CORTO1809 (14.05.2013)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

S'il est une discipline que le duo franco-suisse [bleu] peut se vanter de pratiquer sans modération, c'est sans conteste celle de l'originalité sous toutes ses formes. A commencer par le nom du groupe, ce [bleu] avec crochets et sans majuscule plutôt atypique. Cela se poursuit avec la pochette, une photo étrange, légèrement floue, avec ses zones d'ombre et ses points lumineux, ses particules flottantes, reflet visuel de la musique de "clara altantsegtseg", titre improbable toujours sans majuscule, absent de la pochette ainsi que le nom du groupe. Quant aux intitulés des morceaux, ils constituent lus bout à bout une étrange phrase, poétique mais à la signification absconse. Le découpage donne des titres pour le moins curieux ('perdureraient', 'qu'il aurait fallu étouffer au coït') dont on cherchera vainement un rapport avec la musique qu'ils recouvrent, si ce n'est ce goût immodéré de l'anticonformisme développé sous toutes ses formes.

Pour cet album, le duo s'est entouré d'un nombre impressionnant d'invités, une bonne trentaine au total. Cordes, bois, percussions et voix utilisées de diverses façons s'y mélangent, avec quelques instruments rares dignes de figurer dans les émissions de Jean-François Zygel (clarinette basse, dununs, ondes martenots), voire improbables : Dorine Herigny est par exemple chargée des textures (?). Une palette riche qui laisse présager une musique diversifiée.

Sur ce plan, l'auditeur ne sera pas déçu, la variété est au rendez-vous. [bleu] multiplie les contre-pieds, cherchant à interpeler et à faire réagir son auditoire. Cela commence sans préliminaire dès les premières mesures sur la note sépulcrale d'un orgue surgissant subitement du néant. La même note qui terminera abruptement l'album, comme si le disque, faisant une boucle infinie sur lui-même en enchaînant cette dernière note à la première, invitait à le réécouter indéfiniment.

Il serait vain de vouloir décrire la musique de "clara altantsegtseg" titre par titre. On y croise du progressif hypnotique, de l'art rock trépidant, de la musique classique du début du XXème siècle, du post rock, de la musique contemporaine expérimentale, du baroque, du jazz-rock. Yes, Marin Marais, Philip Glass, Art Zoyd, Satie, Magma, Sigur Ros, Pierre Henry, Kotebel, Debussy se télescopent dans un ballet incessant, parfois très mélodieux, parfois totalement bruitiste, la profondeur mélancolique d'un violoncelle faisant écho aux parasitages saturés, un chœur céleste succédant à des onomatopées buccales.

"clara altantsegtseg" n'est pas fait pour plaire à tout le monde, c'est évident. Néanmoins, [bleu] a cette finesse de ne pas tomber dans l'artificiel en cherchant à surprendre à tout prix. Ses audaces sont construites et savamment dosées, alternant calme et fureur, harmonie et dissonances, minimalisme et foisonnement. Une œuvre atypique, dérangeante, parfois exigeante mais profonde.


Plus d'information sur http://www.bleubleubleubleu.com/blog/



GROUPES PROCHES:
SIGUR ROS, MAGMA, KOTEBEL


LISTE DES PISTES:
01. …ainsi les sublimes soirs complexes – 08:07
02. Cédant Leur Masse Faite De Chaleur Humaine – 07:53
03. perdureraient – 05:14
04. Maintenant L’horizon Se Meut En Petites Particules Sémaphoriques – 10:46
05. Ma Peau De Détériore, Éclatante De Douleur – 01:08
06. attendant sagement – 03:53
07. l’apparition de courbes aurorales – 06:29
08. qu’il aurait fallu étouffer au coït – 18:02

FORMATION:
Adrien Rabbiosi (invité): Guitares / Choeurs
Alicja Pilarczyk (invité): Violon, Récitatif
Cédric Jeanneret (invité): Vibraphone
Chœurs (invités): Carole Rey - Léonie Renaud - Alejandra Piegaia - Noémie Brun
Chœurs (invités): Claudia Schaffner - Tomasz Siegrist - Antoine Fachard
Christoph Siegrist (invité): Guitare classique, Choeurs
Domitille Coppey (invité): Violoncelle, Choeurs
Dorine Herigny (invité): Texture
Emmanuel Vion-Dury: Batterie / Electronique, Samples
Emmanuelle Auchlin (invité): Saxophones, Récitatif
Florent Lepetit (invité): Cor
Gaël Rabbiosi (invité): Basse
Gilles Grimaitre: Claviers
Grégoire Schneeberger (invité): Clarinette
Jacques Tchamkerten (invité): Ondes martenots
Kendalph Vornëar (invité): Dununs, Flûtes éthniques
Mélanie Uelli (invité): Chant
Nicolas Krischer (invité): Hautbois
Quatuor à cordes (invités): Daniel Minten - Noémie Chatelanat - Lisa Hagemann - Timothée Botbol
Récitatif (invités): Ezko Kikoutchi - Dina Kehl - Sibill Urweider - Sylvia Zanaboni
Santiago Lascano (invité): Guitares
Valentina Strucelj (invité): Clarinette basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
AETERNUS: ... And The Seventh His Soul Detesteth (2013)
DEATH METAL - ... And The Seventh His Soul Detesteth n'est pas un chef-d'oeuvre mais nous rassure quant à la santé d'une formation qui vingt ans après avoir vu la nuit, se montre plus puissante, plus inspirée et conquérante que jamais.
ARTLANTICA: Across The Seven Seas (2013)
METAL MELODIQUE - Artlantica nous gratifie d'un très bon album de metal mélodique et néo classique teinté de progressif qui s'inscrit dans la droite lignée d'Artension et de Angel Of Eden.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022