ARTISTE:

RUINTHRONE

(ITALIE)
TITRE:

URBAN UBRIS

(2013)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Chant éraillé, Chant screamo
"Fortement inspiré par des groupes comme Iron Maiden ou Blind Guardian, Urban Ubris ne marquera pas les esprits à cause d'une production insuffisamment travaillée, d'une voix agaçante et de références beaucoup trop présentes."
OCERIAN (08.05.2013)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Ce tout jeune groupe italien, formé en 2008 livre un premier album qui fait suite à une demo "Leaden Feld" parue en 2009.

Le metal mélodique teinté de progressif fort de guitares agressives et brutes qui marque ce "Urban Ubris" déboule suite à une intro instrumentale assez insignifiante. Le clavier très mélodieux alterne les nappes donnant un aspect symphonique et le traditionnel piano qui laisse parfois place à des sons plus neo classiques pour les solis. La batterie très rugueuse est assez mécanique, ce qui apporte à la fois rectitude et agressivité. Un titre comme 'Desert Twilight' résume parfaitement la personnalité de Ruinthrone. Il mêle rigueur et mélodie grâce non seulement aux interventions du clavier mais aussi à une certaine recherche mélodique de la ligne de chant.

Ruinthrone peut évoquer Blind Guardian dans ces lignes caractéristiques de guitare qui émaillent différents titres en particulier 'Ocean Still Sings' et 'Chant From The Sky'. Parmi les autres influences assez évidentes, citons Iron Maiden en plus agressif ou encore un Angra énervé qu'on pourra reconnaitre notamment au travers du titre 'Throne Of Your Ruin'. Quelques riffs semblent également inspirés par Symphony X, comme sur l'intro ou le passage précédent le solo de'Blinded'. La qualité des guitaristes est assez incontestable en tous cas sur le plan technique même si l'inspiration n'est pas toujours de mise.

'Another Cry' qui commence de façon très posée met le chant en avant avec plaisir et les harmoniques comme l'omniprésence du piano en font un très bon titre facilement mémorisable et repérable. Le propos est davantage travaillé et progressif sur certains morceaux comme 'Chiral Twin' avec différents rythmes et une variation de l'intensité bienvenue.

Ce style musical mettant en avant les différents intervenants avec cohérence nécessite une production léchée, claire et précise. Malheureusement, l'un des défauts majeurs de cet opus réside justement dans la production un peu brouillonne. L'écoute en est un peu gênée.

Ce sentiment est en outre renforcé par un chant qui n'est pas totalement maîtrisé. Edoardo Gregni se veut volontiers accrocheur et agressif. Il ressort de ces 54 minutes de musique que le vocaliste n'a ni la technique, ni le groove et encore moins la voix pour assurer. Il devrait donc se contenter d'une voix claire et posée qui pourrait donner une profondeur intéressante à la musique de Ruinthrone. Enfin "Urban Ubris" donne un peu l'impression d'être constituée d'une succession de plans inspirés voire directement empruntés à d'autres groupes majeurs oubliant la digestion nécessaire pour révéler un caractère propre.

Malgré une certaine maîtrise technique, une envie de bien faire évidente et une vrai qualité mélodique et créative, ce "Urban Ubris" ne marquera pas les esprits à cause d'une production insuffisamment travaillée, d'une voix qui finit par agacer et de ce coté copier-coller de plans empruntés aux différents maîtres. Un deuxième album pourrait facilement faire mouche en cas de progrès.


Plus d'information sur http://www.reverbnation.com/ruinthrone



GROUPES PROCHES:
ANGRA, SYMPHONY X, BLIND GUARDIAN


LISTE DES PISTES:
01. Breathe Tte Decay – 0:12
02. Summoner – 5:52
03. Desert Twilight – 6:22
04. Blinded – 6:29
05. Another Cry – 4:52
06. Throne Of Your Ruin – 4:50
07. Ocean Still Sings – 5:56
08. Chiral Twin – 5:28
09. Dance Of Lights – 6:40
10. Chant From The Sky – 5:31

FORMATION:
Adriano Strinati: Guitares / Choeurs
Edoardo Gregni: Chant
Francesco Comerci: Batterie
Giorgio Mannucci: Claviers
Michele Attolino: Basse
Nicolo De Maria: Guitares / Choeurs
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
BALLO DELLE CASTAGNE: Surpassing All Other Kings (2013)
ROCK PROGRESSIF - Malgré un travail intéressant sur les références historiques et un ensemble bien réalisé, l’ensemble sonne vraiment trop vieux pour attirer les amateurs de progressif moderne.
TRUCKER DIABLO: Songs Of Iron (2013)
HARD ROCK - Du Hard Rock à l'américaine... en carton pâte.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022