ARTISTE:

HIGH PRIEST OF SATURN

(NORVÈGE)
TITRE:

HIGH PRIEST OF SATURN

(2013)
LABEL:

SVART RECORDS

GENRE:

DOOM

TAGS:
Chant féminin, Mélancolique
"En mêlant Heavy Doom, occultisme psyché et chant de prêtresse, les Norvégiens étaient quasiment assurés de ne pas végéter bien longtemps dans l'anonymat : à suivre de très près !"
CHILDERIC THOR (18.03.2013)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Découvert en 2011 grâce à une démo 2 titres publiée via sa page Bandcamp, High Priest Of Saturn ne pouvait qu'attirer l'attention d'un label pour deux raisons, une bonne et une mauvaise.

Commencons par la mauvaise. En mêlant Heavy Doom, occultisme psyché et chant de prêtresse, les Norvégiens étaient quasiment assurés de ne pas végéter bien longtemps dans l'œillère de l'anonymat. Cette combinaison noire et sexy a le vent en poupe et on ne compte donc plus le nombre de groupes tentant de se frayer un chemin dans le sillage de The Devil's Blood et consorts. Or on sait les ravages que le succès peut occasionner sur une formule au départ pourtant des plus originales.

La bonne raison, la plus importante aussi, tient dans le fait que High Priest Of Saturn possède des qualités incontestables que Svart Records a su parfaitement identifier. Si le trio n'innove pas vraiment, récitant le credo avec une efficacité consommée, il y a toutefois dans les quatre complaintes de ce premier effort, dont la moitié ("The Protean Towers" et "Crawling King Snake") est déjà connue car apparaissant sur la démo séminale, un sens des atmosphères religieuses que répand un orgue omniprésent, véritable colonne vertébrale de l'ensemble. Plus peut-être que le spectre vocal de la délicieuse Merethe Heggset, sorte de femme-orchestre (elle tient les claviers, la basse voire la guitare) qu'on aurait tort de réduire à une simple poupée chargée d'appâter le chaland, volontairement monotone, plus proche en cela de la psalmodie que du chant à proprement parler.

De fait, la belle imprime à la musique du groupe un caractère extrêmement monolithique, d'une lenteur agonisante dont seuls les riffs néanmoins tout aussi pétrifiés, viennent quelque peu en briser l'inexorabilité, témoin le terminal "On Mayda Insula" que les guitares, d'une beauté granitiques, percent, toujours soulignées par cet orgue brumeux qui, lors d'une dernière partie en forme de pandémonium, tricote des instants suspendus au-dessus d'un gouffre, avant de décoller vers des sphères cosmiques.

Autant de promesses de plus grandes choses encore de la part de cette formation bourrée de talent à suivre de très, très près...


Plus d'information sur http://www.facebook.com/highpriestofsaturn





LISTE DES PISTES:
01. Protean Towers - 10:30
02. Kraken Mare - 09:06
03. Crawling King Snake - 09:01
04. On Mayda Insula - 12:49

FORMATION:
Andreas Hagen: Guitares / Batterie
Martin Sivertsen: Guitares
Merethe Heggset: Chant / Guitares / Basse / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
TRICK OR TREAT: Rabbit's Hill Pt. 1 (2012)
METAL MELODIQUE - Entre un Freedom Call et un Edguy du pauvre
CORSAIR: Corsair (2012)
HARD ROCK - Une découverte qui a le charme de l'authentique, vieilli dans un fût de chêne.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HIGH PRIEST OF SATURN
HIGH-PRIEST-OF-SATURN_SON-OF-EARTH-AND-SKY
Son Of Earth And Sky (2016)
4/5
-/5
SVART RECORDS / DOOM
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023