ARTISTE:

ANDRE MATOS

(BRÉSIL)
TITRE:

TURN OF THE LIGHT

(2012)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant aigu, FM, Symphonique
"Ce "Turn Of The Light" apparait comme l'un des meilleurs albums solos d'André Matos, qui, s’il n’arrive pas à faire regretter la période faste d’Angra, permet au gaillard d’étaler son art et son talent."
METALNATURE (15.10.2012)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En 1996, un groupe brésilien envahissait le monde, du Japon à l’Europe, avec un concept, "Holy Land", à la personnalité indéniable. L’animal bicéphale avait comme voix André Matos et comme bras Rafael Bittencourt. Las, quelques années plus tard, le groupe se séparait pour générer un Angra du pauvre mené par Bittencourt, et un Matos se dispersant entre les Shaaman qui se cherchent, les Symfonia qui s’oublient, et les albums soli sans prétention. Ils nous pondent tous plus ou moins régulièrement des rondelles sympathiques, mais aucune n’a jamais été à la hauteur de ce sacré "Holy Land".

Dès lors, c’est d’une oreille un peu échaudée que l’on débute l’écoute de ce troisième album solo d’André Matos. Et à cette première tentative, il n'y a pas de surprise mais on se surprend à penser qu' André Matos chante bien mieux que sur ses derniers opus où il singeait trop les vocalises façon Helloween (comme en témoigne la très belle ballade "Gaza"), et que le ton est peut-être à la fois plus heavy et plus symphonique que l’album précédent.

Après deux titres power mélodiques efficaces, Matos durcit le ton et complexifie le propos avec "The Turn Of The Lights" qui rappelle un peu, toutes proportions gardées, Dream Theater. Au bon moment arrive la ballade tout juste langoureuse mais bien interprétée, "Gaza", un sans fautes jusque là! Manquait encore le titre incontournable que l’on a envie de faire tourner en boucle: banco, c’est "Stop" ! Et pourtant, juste envie d’un encore !

La deuxième partie est du même acabit, d’une régularité presque trop régulière, parfois recherchée, parfois plus simpliste, mais un peu moins accrocheuse. On aurait apprécié une certaine audace, voire même un gros raté génial, mais tout est très, trop, calibré, et si l’émotion passe, c’est parfois au forceps !

Ce "Turn Of The Light" apparait donc comme l'un des meilleurs albums solos d'André Matos, qui, s’il n’arrive pas à faire regretter la période faste d’Angra, permet au gaillard d’étaler son art et son talent.


Plus d'information sur http://www.andrematos.net/hotsite/



GROUPES PROCHES:
SHAAMAN, ACLLA, ANGRA


LISTE DES PISTES:
01. Liberty - 04:11
02. Course Of Life - 05:40
03. The Turn Of The Lights - 04:21
04. Gaza - 05:30
05. Stop! - 05:16
06. On Your Own - 05:40
07. Unreplaceable - 04:49
08. Oversoul - 05:30
09. White Summit - 04:00
10. Light-years - 04:08
11. Sometimes - 03:23

FORMATION:
André Hernandes : Guitares
André Matos: Chant
Bruno Ladislau: Basse
Hugo Mariutti: Guitares
Rodrigo Silveira: Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LYNOTT
15/10/2012
  0 0  
2/5
Matos n'a pas vraiment tout gagné en quittant Angra et le monde du Hard Rock encore moins. Comme le dit très justement le chroniqueur avisé, tous les opus nés suite à la disparition du combo brésilien ne sont que fadeur comparés à "Holy Land" et "Fireworks".
Cette dernière sortie ne changera pas la donne. Elle est même d'un certain inintérêt. C'est basique, redondant et sans saveur. Une reformation serait la bienvenue, mais je pense qu'on est loin de recevoir ce cadeau vu les personnalités des musiciens.
Et dire qu'Angra avait même à l'époque fréquenté le plateau de Canal+ chez Gildas ... les temps changent ...

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
MARILLION: Sounds That Can't Be Made (2012)
ROCK PROGRESSIF - Pas de révolution particulière par rapport aux dernières productions de Marillion : les titres présentés sont centrés sur des mélodies recherchées, portées par une voix toujours aussi habitée .
THY MAJESTIE: ShiHuangDi (2012)
HEAVY METAL - Thy Majestie renoue avec les meilleures années du groupe sans pour autant révolutionner une démarche ultra-éculée et dominée par des groupes très stables.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ANDRE MATOS
ANDRE-MATOS_Mentalize
Mentalize (2010)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / METAL MELODIQUE
ANDRE-MATOS_Time-To-Be-Free
Time To Be Free (2007)
4/5
4/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022