CHILDREN OF BODOM

(FINLANDE)

SOMETHING WILD

(1997)
LABEL:

NUCLEAR BLAST

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant aigu, Chant éraillé, Chant grave, Chant screamo, Growl, Technique
"Dans ce "Something Wild", Children Of Bodom réussit avec brio le mélange improbable de genres comme le Néo-Classique, le Heavy, le Death, le Speed Metal, le Thrash et parfois la Pop. Ebouriffant !"
PHILX (29.08.2012)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s) (1) Biographie + (3) storie(s)
Nous sommes en 1997, le groupe de Death Metal Inearthed, créé en 1993 par une bande de gamins de 14 ans et montant sur la scène finlandaise, vient tout juste de changer de nom au profit de Children Of Bodom pour sortir son premier album, après 3 démos. Signé sous le label Spinefarm Records, les Finlandais accèdent enfin à une visibilité nationale avec un très court (33'27) "Something Wild". Musiciens extrêmement talentueux pour leur âge, les jeunes adultes piochent leurs influences chez les plus grands compositeurs classique (Mozart, Bach, Vivaldi) et autres virtuoses modernes (Vai, Malmsteen, Waters, Darell)… pour livrer un parfait mélange de Death Metal Mélodique. Sans la voix écorchée d'Alexi Laiho, on aurait pu parler de Speed Metal, mais elle est bien là et colle on ne peut mieux à cette déferlante de riffs, roulements de double pédale et autres rêveries épileptiques aux claviers.

C'est par une explosion lointaine et une atmosphère de films d'horreur, suivies de halètements puis d'un rire démoniaque, qu'est introduit 'Deadnight Warrior'. Riffs mélodiques, claviers très soutenus et complémentaires des guitares, tant au niveau des riffs que des soli, les variations sont tout à fait naturelles et construisent parfaitement la chanson. La production est généreuse et laisse la place à tout le monde. La basse saturée tapisse les roulements de grosse caisse, les guitares et claviers se partagent bien l'espace grâce aux atmosphères et aux mélodies indépendantes de ces derniers et la voix ne prend pas trop le dessus. Malgré la saturation, le son est net, carré, on entend tout et bien. 'In The Shadows' continue sur la même lancée avec son thème mélodique autour duquel la chanson s'articule, et des variations à n'en plus finir.

Viennent ensuite deux pièces maitresses de l'album, les 2 parties de 'Red Light In My Eyes', dont la seconde commence par un court extrait directement emprunté à la 25e Symphonie de Mozart. Le reste n'est que variations toujours plus recherchées et malgré tout simples d'écoute. Et c'est la force du groupe: malgré ses phrasés musicaux néo-classiques torturés et interminables, l'écoute est assez aisée et on distingue bien chaque instrument. 'Lake Bodom', véritable hymne du groupe, continue de convaincre que le groupe possède une ressource non négligeable de créativité, jeunesse, et d'envie. La guitare solo ne s'interrompt que pour accompagner la rythmique qui alterne gros accords de puissance et allers-retours rapides ponctués par des larsens majestueux. Ce n'est pas non plus avec 'The Nail' que Children Of Bodom va tarir de créativité. Les Finlandais excellent dans un Heavy / Death Metal néo-classique et semblent jouer avec un Vivaldi tatoué de Roy (la faucheuse - figure emblématique du groupe - qui apparait sur la pochette de l'album). "Something Wild" s'achève en apothéose avec 'Touch Like Angel Of Death' un des meilleurs titres de l'opus.

Malgré sa courte durée, "Something Wild" est un album qu'il faut posséder. Children Of Bodom y réussit le mélange de genres Néo-Classique, Heavy, Death, Speed-Metal aux accroches Thrash, parfois presque Pop et il faut plusieurs écoutes pour s'imprégner complètement des subtilités disséminées un peu partout… Les Finlandais ne pouvaient pas mieux préparer le terrain pour la suite et ont placé la barre très haute pour ce premier album qui va leur permettre de se faire un nom.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Deadnight Warrior – 03:22
02. In The Shadows – 06:02
03. Red Light In My Eyes, Pt1 – 04:28
04. Red Light In My Eyes, Pt2 – 03:50
05. Lake Bodom – 04:02
06. The Nail – 06:18
07. Touch Like Angel Of Death – 07:50

FORMATION:
Alexi Laiho: Chant / Guitares
Henkka Seppälä: Basse
Janne Wirman: Claviers
Jaska Raatikainen: Batterie
Roope Latvala: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Votre album préféré de CHILDREN OF BODOM ?
DERNIER ARTICLE
Children Of Bodom + ONI + Forever Still - Samedi 18 Mars 2017 - Oiginies Le Métaphone
En pleine tournée anniversaire des 20 ans de ses débuts, Children Of Bodom fait une halte dans le Nord de la France avec une féroce envie d'en découdre.
DERNIERE INTERVIEW
CHILDREN OF BODOM (11 AVRIL 2013)
"Ce sont des chansons de Children Of Bodom, on ne se pose pas la question de savoir est-ce que c'est assez Mélodique, assez Heavy..."
 
AUTRES CHRONIQUES
THE WOUNDED KINGS: The Shadow Over Atlantis (2010)
DOOM - Si The Wounded Kings doit encore progresser dans son expression d’un doom mythologique, il n’en demeure pas moins qu’en seulement deux albums, ses auteurs se sont déjà imposés comme des prêtres de la souffrance.
UFO: Covenant (2000)
HARD ROCK -
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CHILDREN OF BODOM
CHILDREN-OF-BODOM_Hexed
Hexed (2019)
5/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
CHILDREN-OF-BODOM_I-Worship-Chaos
I Worship Chaos (2015)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
CHILDREN-OF-BODOM_Halo-Of-Blood
Halo Of Blood (2013)
4/5
3/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
CHILDREN-OF-BODOM_Relentless-Reckless-Forever
Relentless, Reckless Forever (2011)
3/5
3/5
SPINEFARM RECORDS / METAL MELODIQUE
CHILDREN-OF-BODOM_Skeletons-In-The-Closet
Skeletons In The Closet (2009)
2/5
2/5
SPINEFARM RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024