ARTISTE:

DIVERS ARTISTES

(DEFAULT)
TITRE:

LA RÉVOLUTION FRANÇAISE

(1973)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
FM, Old School, Opera-Rock
""
CORTO1809 (19.09.2012)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

1973. Pour suivre l'engouement du public suscité par des projets tels que Tommy ou Jésus-Christ Superstar, sort en France le premier rock opéra baptisé "La Révolution Française". Rock opéra ? Aujourd'hui, nous dirions plutôt comédie musicale et le succès de "Notre-Dame de Paris", "Les Dix Commandements" et autres "Roméo et Juliette" prouve à quel point l'intérêt pour ce genre musical est encore vif. L'ancêtre de ces spectacles usait déjà des mêmes ficelles : raconter une histoire en une vingtaine de tableaux faisant intervenir de nombreux protagonistes, mélanger numéros solo et chœurs, bluettes et titres plus heavy, utiliser des thèmes récurrents qui permettent de s'ancrer plus facilement dans les mémoires.

Sur un livret d'Alain Boublil et Jean-Marc Rivière, la musique est l'œuvre de Raymond Jeannot et Claude-Michel Schönberg, créateur l'année suivante du tube romantique 'Le Premier Pas' et qui, outre la composition, interprète un Louis XVI bouleversant d'humanité. Car l'une des forces de "La Révolution Française", qui narre les soubresauts qui agitèrent la France de l'ouverture des Etats Généraux le 05 mai 1789 à la période sombre de la terreur, est de nous faire revivre les instants clés de cette période dans un condensé d'histoire fidèle et de cerner en trois vers le caractère de chaque personnage, sans paraître caricatural.

Sur le plan musical, l'œuvre est très diversifiée, alternant du rock pur et dur (les révolutionnaires, Fouquier-Tinville, Robespierre), du divertissement (Napoléon et Madame Sans-Gêne, Talleyrand, Marat), de la variété française romantique (Charles Gauthier, Louis XVI, Marie-Antoinette) et de la comédie musicale dans toute sa splendeur (Les Etats Généraux, A Versailles, Ca Ira). On passe ainsi du frisson de la grande histoire au tragique de l'histoire d'amour entre deux protagonistes fictifs (Charles Gauthier et Isabelle de Montmorency), avec quelques moments de légèreté où l'intérêt musical cède brièvement le pas à l'humour.

Le casting mélange artistes confirmés et stars en devenir : ainsi, aux côtés des déjà célèbres Martin Circus (les révolutionnaires), Antoine qui campe un inénarrable Napoléon, Gérard Rinaldi et Les Charlots en Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord et en chœurs religieux à faire pâlir d'envie Les Prètres, ou Jean-François Michaël ('Adieu Jolie Candy') en chouan décidé, on découvre pour la première fois ou presque, outre le déjà cité Claude-Michel Schönberg en un convaincant Louis XVI, un inquiétant Robespierre en la personne d'Alain Baschung, un Fouquier-Tinville haineux admirablement interprété par Jean Schulteis bien avant 'Confidence Pour Confidence' et un émouvant Charles Gauthier incarné par Jean-Pierre Savelli, le futur Peter de Peter et Sloane ('Besoin De Rien, Envie De Toi'). N'oublions pas un groupe au nom imprononçable, Système Crapoutchick, qui, outre son interprétation de la noblesse et de la terreur, tient le rôle d'orchestre sur la plupart des titres, et dont le claviériste deviendra célèbre sous le nom d'Alain Chamfort, ni la participation de Daniel Balavoine alors totalement inconnu en tant que choriste.

Si, sur le papier, le mélange paraît improbable, sur disque il fonctionne admirablement bien. Les morceaux s'enchainent sans temps mort et l'alternance de romances, chansons légères et morceaux de bravoure, tient l'auditeur en haleine d'un bout à l'autre de l'album. La musique est variée et entrainante et les textes intelligents rendent l'histoire vivante. Les dialogues, qui s'instaurent au fil des morceaux entre les personnages et le recours fréquents aux chœurs, confèrent un dynamisme qui ne se dément pas jusqu'au dernier titre. Enfin, les mélodies rentrent facilement en tête et l'on se surprend à les fredonner avec entrain à tout propos.

En dépit de toutes ses qualités, "La Révolution Française" ne rencontra pas le succès qu'elle méritait, probablement victime d'un statut bâtard : trop française à l'époque pour être crédible en opéra rock, trop rock pour attirer le public français friand de variétés plus consensuelles. Si vous avez loupé le coche, ou si vous étiez trop jeune, vous avez droit à une session de rattrapage : l'opéra devrait être remonté en 2012 (à ne pas confondre avec l'autre comédie musicale de 2012 "1789: Les Amants De La Révolution" au thème étrangement similaire). En attendant de réserver vos places, je ne peux que vous conseiller de vous procurer l'œuvre originale. Un agréable moyen de prendre un cours d'histoire en chansons.


Plus d'information sur http://www.musicwaves.fr/



GROUPES PROCHES:
-


LISTE DES PISTES:
01. Ouverture – 03:21
02. Les États Généraux - 04:51
03. Charles Gauthier – 02:04
04. A Versailles - 01:41
05. Retour De La Bastille : Français, Français / Il S'appelle Charles Gauthier – 02:52
06. A Bas Tous Les Privilèges – 02:52
07. Déclaration Des Droits De L'homme Et Du Citoyen – 02:28
08. Ça Ira, Ça Ira ! – 02:20
09. Quatre Saisons Pour Un Amour – 03:23
10. Serment De Talleyrand / Fête De La Fédération – 04:19
11. Crieurs De Journaux / La Patrie Est En Danger – 02:40
12. L'exil – 03:25
13. Valmy / Proclamation De La République – 02:36
14. C'est Du Beau Linge, Mon Général – 01:25
15. Le Procès De Louis XVI - 05:54
16. Chouans, En Avant ! – 02:11
17. La Terreur Est En Nous – 02:32
18. L'horrible Assassinat Du Citoyen Marat Par La Perfide Charlotte Corday – 01:24
19. Fouquier-Tinville – 00:49
20. Au Petit Matin – 02:32
21. Que J'aie Tort Ou Que J'aie Raison – 02:15
22. La Fête De L'être Suprême – 02:09
23. La Prison – 00:37
24. Révolution – 03:27

FORMATION:
Alain Bashung: Robespierre
Antoine: Général Bonaparte
Claude-Michel Schönberg: Louis XVI
Cyril Azzam: Général Kellermann
Élisabeth Vigna: Madame Sans-Gêne
Franca di Rienzo: Marie-Antoinette
Françoise Boublil: Charlotte Corday
Gérard Blanc: Danton
Gérard Layani: La Terreur (soliste)
Gérard Rinaldi: Talleyrand
Jean Bentho: M. de La Fayette, Conseiller du roi
Jean Schultheis: Antoine Fouquier-Tinville
Jean-François Michael: Les Chouans (soliste)
Jean-Max Rivière: Marat
Jean-Pierre Savelli: Charles Gauthier
Les Charlots: Les prêtres
Les Enfants de Bondy: Les enfants du roi (Louis et Marie-Thérèse)
Mario d'Alba: Un conseiller du roi / Un crieur de journaux / Un gardien de prison
Martin Circus: Les députés du Tiers-État
Noëlle Cordier: Isabelle de Montmorency
Raymond Jeannot: Un crieur de journaux
Système Crapoutchick: La Noblesse, la Terreur
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
YES fête ses 50 ans de carrière
DERNIER ARTICLE
Top 5 (2015)
Découvrez le TOP 5 des disques 2015 des membres du staff de Music Waves, ainsi que leurs coups de cœur ou déceptions.
DERNIERE INTERVIEW
Chez Paulette: plus qu'une salle de concert, une institution...
A l'occasion du concert de Sylvan du 05 avril, rendez-vous a été pris avec Paulette, son mari Yves, Claudine sa fille et le neveu et petit-fils Julien, 3 générations qui se sont succédées pour continuer à faire vivre cette salle pas comme les autres.
 
AUTRES CHRONIQUES
KAIPA: Vittjar (2012)
ROCK PROGRESSIF - Un Rock Progressif toujours aussi Folk et dépaysant mais attention à l'indigestion.
WITCHSORROW: Witchsorrow (2010)
DOOM -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DIVERS ARTISTES
DIVERS-ARTISTES_yesterday--today-a-50th-anniversary-tribute-to
Yesterday & Today : A 50th Anniversary Tribute To Yes (2018)
3/5
4/5
GLASS ONYON / ROCK PROGRESSIF
DIVERS-ARTISTES_Thriller-A-Metal-tribute-to-Michael-Jackson
Thriller : A Metal Tribute To Michael Jackson (2013)
1/5
-/5
GLASS ONYON / HEAVY METAL
DIVERS-ARTISTES_Cyclic-Law-s-10th-Year-Annive
Cyclic Law's 10th Year Anniversary Label Sampler (2012)
4/5
4/5
CYCLIC LAW / AUTRES EXTREME
DIVERS-ARTISTES_Fly-Like-an-Eagle--An-All-Sta
Fly Like an Eagle - An All-Star Tribute to Steve Miller Band (2012)
3/5
-/5
GLASS ONYON / ROCK
DIVERS-ARTISTES_Rock-Of-Ages--Soundtrack
Rock Of Ages - Soundtrack (2012)
4/5
-/5
SONY BMG / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022