ARTISTE:

MESHUGGAH

(SUÈDE)
TITRE:

KOLOSS

(2012)
LABEL:

NUCLEAR BLAST

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant screamo, Technique
""
STRUCK (07.06.2012)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Dire que chaque nouvelle sortie de Meshuggah est attendue est un euphémisme ! Le chantre du style polyrythmique à la violence exacerbée a beau avoir été copié, décliné à la sauce djent… il n’empêche que chaque album de Meshuggah reste un incontournable qui sera analysé, disséqué comme un animal de laboratoire dans l’attente fébrile de découvrir sous son scalpel une quelconque nouvelle révolution métallique ! Ce serait mentir que de dire que Music Waves ne fait pas partie de cette catégorie à la différence que nous vous épargnerons une dissection fastidieuse des entrailles du "Koloss".

A l’heure de remettre les pendules à l’heure - et sorti de l’outro "The Last Vigil" instrumental ambiant dans un registre évoquant Animal As Leaders - force est de constater que Meshuggah se distingue de la concurrence en choisissant le côté obscur de la Force, un choix à contre-courant des albums affiliés à un genre créé par… Meshuggah !

L’ouverture mid-tempo "I Am Colossus" plante le décor du 7e volet de l’œuvre Meshuggah à savoir un volet plus sombre et plus lourd : les guitares de Fredrik Thordendal et Märten Hagström sont accordées plus bas que terre et les hurlements de Jens Kidman sont plus agressifs que jamais ! Suivant les traces du terrifiant "Bleed" de "Obzen", "The Demon’s Name Is Surveillance" ne fait guère illusion. Pire, "The Hurt That Finds You First" est plombé par une batterie sonnant terriblement "amateur" : rédhibitoire et un comble quand on sait qu’elle est tenu par une référence en la matière !

Ne cherchez pas de révolution : Meshuggah fait ce qu’il sait faire de mieux à savoir du Meshuggah pour la plus grande joie de certains et la déception des autres qui auraient souhaité une évolution notable ! "Koloss" s’avère être un album très solide sans reproche particulier si ce que n’est que l’auditeur averti ne sera plus surpris par la complexité de l’oppressant mur sonore proposé par les suédois. D'ailleurs, si "Koloss" était sorti sous un autre pavillon, peut être serait-il passé inaperçu dans la masse des sorties metal extrême. Meshuggah serait-il devenu colosse aux pieds d’argile ?


Plus d'information sur https://www.facebook.com/meshuggah





LISTE DES PISTES:
01. I Am Colossus
02. The Demon’s Name Is Surveillance
03. Do Not Look Down
04. Behind The Sun
05. The Hurt That Finds You First
06. Marrow
07. Break Those Bones Whose Sinews Gave It Motion
08. Swarm
09. Demiurge
10. The Last Vigil

FORMATION:
Dick Lövgren: Basse
Fredrik Thordendal: Guitares
Jens Kidman: Chant
Märten Hagström: Guitares
Tomas Haake: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MESHUGGAH : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
MESHUGGAH + HIGH ON FIRE - LE BATACLAN (PARIS) - 06 DECEMBRE 2016
Certainement le concert le plus lourd de cette fin d'année...
 
AUTRES CHRONIQUES
THE FORMER LIFE: Electric Stillness (2012)
ROCK PROGRESSIF -
MALICE: New Breed Of Godz (2012)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MESHUGGAH
MESHUGGAH_Immutable
Immutable (2022)
4/5
-/5
ATOMIC FIRE RECORDS / AUTRES EXTREME
MESHUGGAH_The-Violent-Sleep-Of-Reason
The Violent Sleep Of Reason (2016)
3/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
MESHUGGAH_ObZen
ObZen (2008)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022