DEC BURKE

(ROYAUME UNI)

PARADIGMS AND STORYLINES

(2011)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Epique
""
STEVENAKERFELDT (31.01.2012)  
3/5
(1) Avis (0) commentaire(s)
Dec Burke est un guitariste anglais qui est surtout connu pour avoir joué dans Frost, Jupiter Society et Darwin’s Radio, trois groupes de rock/métal progressif. En 2010, il se lance dans une carrière solo et enregistre son premier album, "Destroy All Monsters", au contenu assez inégal.

La première chose qui frappe l’oreille à l'écoute de ce nouvel opus, est le son massif obtenu en mettant énormément en avant la guitare de Mr Burke. On aime ou on n’aime pas, difficile de juger objectivement, c’est assez brouillon tout en faisant penser à du Devin Townsend. Ensuite, il est flagrant que les musiciens ne comptent pas sur leurs prouesses techniques, bien qu’ils assurent tous admirablement leur travail, mais plutôt sur la voix omniprésente de Dec et sur l’aspect mélodique de leur musique.

Du coup, il n’y a quasiment aucun riff à proprement parler, sauf exception (‘March Of The Androids’), ces derniers étant remplacés par des suites d’accords, soutenues par le piano, parfois utilisé de manière très lyrique (‘The River’ ou ‘December Sun’) ou en solo plus à la Dream Theater (final de ‘Paradigms And Storylines’). C'est un parti pris assumé et qui rend bien, même très bien quand ils ajoutent un thème à la guitare ou au piano, donnant ainsi le côté vraiment mélodique et intense qui sied à ce type de composition (‘Paradigms And Storylines’, la meilleure chanson de l’album loin devant les six autres, avec un final vraiment très bon).

Néanmoins, la première partie de l’album (les trois premiers morceaux) souffre d’un manque de développement au niveau instrumental. De ce fait, cette partie n’est pas très progressive dans le sens où plusieurs écoutes ne seront pas forcément nécessaires pour en discerner toutes les subtilités. Les 4 morceaux suivants sont moins bourrins et plus progressifs, avec trois d’entre eux que l’on pourrait qualifier de ballades, et un dernier titre éponyme de 17 minutes, épique et très progressif. De plus, tout miser (ou presque) sur la mélodie implique d’avoir un chant impeccable et Dec Burke ayant un timbre particulier, on peut ne pas accrocher à sa voix (break de ‘Paradigms And Storylines’). Au passage, pour les fans de Zazie, ou pour ceux qui ont déjà entendu sa célèbre chanson, le refrain de 'Days Like These' est presque exactement le même que 'Rue De La Paix' de la chanteuse française...

Finalement, même si l’album est quelque peu inégal, avec une première partie très rock, une seconde plus progressive, et un final épique, il reste agréable à écouter car les compositions sont de bonne qualité. On pourra cependant être rebuté par le son massif et un peu brouillon de l’album, mais ce n’est qu’une question de goût. Une chose est sûre : il est meilleur que son prédécesseur !
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Days Like These - 06:40
02. March Of The Androids - 05:15
03. A Price For Life - 07:13
04. The River - 05:56
05. Yesterdays Fool - 06:40
06. December Sun - 07:24
07. Paradigms And Storylines - 17:10

FORMATION:
Carl Westholm: Claviers
Cia Backman: Chant
Dec Burke: Chant / Guitares / Claviers
Mike Wikman: Batterie
Stefan Fanden: Basse
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
01/02/2012
  0 0  
3/5
Après deux titres lorgnant vers du métal "soft", Dec Burke adoucit son propos musical et propose du rock mélodique bien fait, de belles ballades traversées à l'occasion de solos de guitares bien sentis. Le dernier titre lorgne même du côté du progressif par sa longueur et cache un court titre bonus acoustique qui clôt l'album en douceur. Un mélange qui fonctionne plutôt bien.
7,5.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
LECTEURS:
3/5 (2 avis)
STAFF:
3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DEC BURKE: Book Of Secrets
 
AUTRES CHRONIQUES
BEN CRAVEN: Great And Terrible Potions (2011)
ROCK PROGRESSIF -
THE SKYS: Colours Of The Desert (2011)
ROCK PROGRESSIF - Un album agréable mais pas résolument moderne, The Skys se contentant de suivre avec une certaine réussite le sillon tracé par ses illustres prédécesseurs, Pink Floyd en tête.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEC BURKE
DEC-BURKE_Book-Of-Secrets
Book Of Secrets (2016)
3/5
5/5
F2 / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024