N.K.V.D.

(FRANCE)

VLAST

(2011)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
Growl
""
CHILDERIC THOR (23.08.2011)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
N.K.V.D. est tout de même un cas franchement à part au sein de la production Black Metal nationale (ou pas), entité étrange à laquelle il aura fallu presque quatre années pour rompre le silence survenu après un premier EP, Diktatura et dont le combustible conceptuel, comme son patronyme dont on rappelle qu'il fait référence à l'ancienne police politique de l'U.R.S.S., l'illustre, est étonnamment basé sur l'Union Soviétique, thématique peu courue chez nos amis à face de ghoules habituellement plus tournées vers l'autre extrême.

Ce choix artistique détermine un art noir étouffant et dictatorial, froid et gonflé d'un fluide haineux. En l'espace de 37 minutes, Vlast érige un édifice martial dont les fondations s'enfoncent dans un lourd terreau de riffs dissonnants identiques d'un titre à l'autre. Du coup, ces huit chants patriotiques semblent n'en former au final qu'un seul et indivisible.

Corollaire de cette architecture en forme de masse noire et inquiétante, que fissure un chant bouillonnant volontairement en retrait qui ressemble davantage aux bribes d'un discours énervé qu'à de simples lignes vocales, il s'avère impossible d'appréhender Vlast, oeuvre à l'atmosphère de rassemblement enfiévré, par petits bouts éparpillés. Il se doit au contraire d'être abordé dans sa globalité oppressante. C'est un Black Metal extrêmement personnel qui s'en déverse dont on ne peut que saluer la précieuse singularité à l'heure où le conformisme a malheureusement fini par gangréner tel une lèpre insidieuse un genre qui pourtant au départ se défiait des modes et des canons en vigueur.

D'un intérêt peut-être limité pour certains, effort cohérent et original pour d'autres, ce premier essai longue durée de N.K.V.D. devrait donc autant enthousiasmer que rebuter. Il est néanmoins un album intéressant en cela qu'il s'affranchit des règles tant conceptuelle que musicale de la chapelle à laquelle il est arrimé. On pourrait bien entendu lui reprocher par ailleurs de ne pas être un peu plus long mais ce format ramassé procède d'une tension souterraine qui ne peut de toute façon pleinement se libérer que sur un temps assez court. Magma noir et grouillant, Vlast exprime à sa manière plus de malignité que bien des hordes qui croient qu'il suffit de dégueuler un satanisme de pacotille pour sonner "evil". A part, vraiment...
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
01. Geheime Staats Polizei - 05:37
02. Incipit Sssr - 04:32
03. Ibn Al Khattab - 03:02
04. Alkhan-kala - 04:12
05. Geniul Din Carpati - 04:17
06. Krasnaya Paranoia - 04:25
07. Socijalisticka Federativna Republika Jugoslavija - 05:47
08. Grozny - 05:09

FORMATION:
H.S.: Chant
L.F.: Tout
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
MOON (AUST): Caduceus Chalice (2010)
BLACK METAL -
WHITE WIDDOW: Serenade (2011)
A.O.R. -
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024