ARTISTE:

IN LINGUA MORTUA

(NORVÈGE)
TITRE:

SALON DES REFUSÉS

(2010)
LABEL:

TERMO

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
Expérimental, Growl, Old School
""
CHILDERIC THOR (15.09.2010)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Trondr Nefas est un musicien étonnant. Stakhanoviste effréné qu’un seul groupe ne saurait contenter, il développe avec Urgehal, Vulture Lord ou encore Beastcraft (pour ne citer que quelques uns des projets qui l'occupent), une vision orthodoxe de l’art noir, puissante et primitive. Mais loin de certains Ayatollahs qui estiment que le genre ne doit surtout pas évoluer et donc se contenter de suivre le dogme, il n’a pas peur non plus d’utiliser le Black Metal comme un laboratoire ouvert sur toutes sortes d’expériences et de mariages à priori improbables.

Malgré la proximité qu'il noue avec Angst Skvadron, son propre vaisseau spatial vers les étoiles progressives et psychédéliques, In Lingua Mortua, que le musicien habite avec sa guitare et (parfois) son chant râpeux, se présente avant tout comme le joujou de son compère dans Endezzma et Angst Skvadron, le multi-instrumentiste Lars Frederik Frøislie, également boss du label Termo Records qui publie d’ailleurs cette seconde exploration, produite et mixée par ses soins.

Trois ans après l’intéressant Bellowing Sea - Racked By Tempest, Salon des refusés repousse encore plus loin les barrières et, ce faisant, brise franchement les carcans qui corsètent encore (bien trop) le genre. A un substrat très Black, fait de voix de gargouilles, de riffs pollués (presque burzumiens lors des premières et ultimes mesures de « Cold Void Messiah », rampante plainte terminale) et d’atmosphères sinistres et froides comme une nuit d’hiver, In Lingua Mortua n’hésite pas à greffer des notes de Mellotron hantées digne du King Crimson des années 70 (« Open the Doors of Janus »), du Mini Moog, de la clarinette (?) voire même du saxophone (comme sur le furieux « Full Fathom Five » notamment).

Rien ne fait peur à ces téméraires du son, épris de liberté artistique et qui démontrent avec panache que le Metal noir n’est pas forcément qu’une chapelle figée dans ses propres codes. « Darkness » et « Like the Ocean », pour ne citer que deux exemples, ont ainsi quelque chose de voyages hallucinants d’une démesure baroque qui traversent des territoires à la géographie accidentée.

Si les Norvégiens ne sont pas les premiers à tenter de (re)travailler le genre, de le sculpter comme une roche malléable, de lui injecter des influences progressives seventies (on pense notamment à Enslaved), eux réussissent la gageure de ne jamais mettre leur brutalité en jachère, à l‘image de la saillie rustre et courte "Into the Mincer". Bien au contraire, leurs compositions, empilements très denses de strates multiples, sont irriguées par un fluide vicieux qui leur confère une décrépitude obscure et infinie.

Animé par une poignée d’invités de luxe dont les chanteurs Kvarforth (Shining) et Thebon (Keep Of Kalessin), Salon des Refusés déroule un menu extrêmement riche, que balisent deux pistes instrumentales (le foisonnant « Catharsis » et « Electrocution », aux teintes sombres et orchestrales), capable autant de rebuter ceux qui préfèrent davantage de simplicité que de séduire au contraire les amateurs de figures progressives que n’effraient ni les bouillons de culture ni la violence de modelés saignants. Les intégristes se pinceront le nez mais les Norvégiens pourraient bien toucher un public plus large.


Plus d'information sur http://www.inlinguamortua.com



GROUPES PROCHES:
ANGST SKVADRON, SHINING


LISTE DES PISTES:
01. Full Fathom Five - 03:20
02. Existence - 02:58
03. Darkness - 05:10
04. Catharsis - 03:30
05. Like The Ocean - 08:11
06. Into The Mincer - 01:42
07. Open The Doors Of Janus - 05:32
08. Electrocution - 01:28
09. Skjelvende Av Angst - 03:48
10. A Force Of Nature - 02:12
11. Cold Void Messiah - 06:51

FORMATION:
Lars Fredrik Frøislie: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Batterie / Contrebasse
Marius Glenn Olaussen: Guitares
Raymond Håkenrud: Guitares
Trondr Nefas: Chant / Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
VAL
17/09/2010
  0 0  
4/5
Album exceptionnel qui exhibe une nouvelle fois le talent et la versatilité de la scène norvégienne, enterrée plus d'une fois par le passé et qui propose toutefois régulièrement des albums de haut, voire de très haut niveau, comme celui-ci.
Un black metal riche, progressif dans l'âme, gravement déjanté tout en demeurant d'une noirceur ne laissant aucun doute quant à son appartenance au genre précédemment cité...

Une très belle surprise qu'il serait regrettable de refuser !

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
PHENOMENA: Blind Faith (2010)
HARD ROCK MELODIQUE - Si le Hard Rock mélodique est une de vos tasses de thé, vous devriez pouvoir gouter à la mixture proposée
SPIRITUAL BEGGARS: Return To Zero (2010)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022