ARTISTE:

AARON ENGLISH

(ETATS UNIS)
TITRE:

AMERICAN (FEVER) DREAM

(2010)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK

TAGS:
FM, Intimiste
""
TORPEDO (01.06.2010)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Cela fait maintenant quelques années que nous suivons ce sympathique pianiste compositeur américain sur Music Waves. Il nous offre en cette année 2010 son troisième album qui, disons le tout de suite, ne sera pas une révolution dans la discographie de notre homme.

En effet, depuis ses débuts, Aaron English aime à nous happer dans son monde feutré où son instrument de prédilection prend logiquement une place assez importante et où les belles mélodies, simples et sucrées, prennent le pas sur la technique et la complexité.

Le voyage commence ainsi par un "Believe" chaud et optimiste, au refrain fait de « ooh » enjoués suivi d’un titre, "Dove", beaucoup plus mélancolique et épuré dans lequel le chant d’Aaron se pose sur quelques lignes d’un piano solitaire.

Le reste de l’album est à l’avenant et propose un panel de chansons agréables, alternant morceaux pop assez classique dans leur construction, et morceaux plus intimistes où chant et piano restent les deux protagonistes principaux. Peut être "American [Fever] Dream" sonne t-il d’ailleurs un peu moins world music mais plus moderne, notamment au niveau des rythmiques ("Sleight Of Heart", "Northern Sort Of Silence").

Et si parfois le résultat escompté n’est pas toujours parfait comme sur l’ennuyeuse "Anthem" ou sur "Sleight Of Hear" dont le chant poussé nasillard ne passe pas, l’ensemble se tient globalement bien et fait passer un bon moment. Je citerai pour exemple "Northern Sort Of Silence" dans laquelle on retrouve un chant un peu forcé mais cette fois-ci bien intégré et une jolie mélodie avec cette petite pointe de mélancolie sans tristesse, caractéristique irradiant l’ensemble de l’album.

Un dernier mot sur ce qui ressemble désormais à un rituel à savoir la reprise reggae d’une chanson. La dernière fois nous avions "Lovers In The Sky" de Sting. Cette fois, c’est une de ses propres chansons "God Bless You & Your Man" qui se voit retravaillée à la sauce Reggae pour un résultat entraînant et amusant.

Toujours dans le même créneau, Aaron English nous gratifie une fois de plus d’un album facile d’accès que je ne saurais que conseiller à ceux qui veulent passer un moment musical paisible sans prise de tête.


Plus d'information sur http://www.aaronenglish.com/



GROUPES PROCHES:
ALIAS EYE, LITTLE ATLAS, PALLAS


LISTE DES PISTES:
01. Believe
02. Doves
03. Anthem
04. Sleight Of Heart / Outro
05. Peace
06. A Northern Sort Of Silence
07. Pale Saint
08. God Bless You And Your Man
09. The Name Of This Song Is A Secret / Outro

FORMATION:
Aaron English: Chant / Claviers / Percussions
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2.6/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
CORRUPTION: Bourbon River Bank (2010)
STONER -
TRIOSPHERE: The Road Less Travelled (2010)
METAL MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AARON ENGLISH
AARON-ENGLISH_The-Marriage-Of-The-Sun-And-The
The Marriage Of The Sun And The Moon (2007)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / A.O.R.
AARON-ENGLISH_All-The-Waters-Of-This-World
All The Waters Of This World (2002)
4/5
2/5
PROGROCK / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022