ARTISTE:

AARON ENGLISH

(ETATS UNIS)
TITRE:

ALL THE WATERS OF THIS WORLD

(2002)
LABEL:

PROGROCK

GENRE:

ROCK

TAGS:
Planant
""
BATRIC (08.01.2004)  
4/5
(4) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Originaire des Etats-Unis, Aaron English évolue dans un registre à la fois séduisant et dangereux : le rock néo-progressif. Séduisant car c'est un mouvement qui, par sa diversité et sa facilité d'accès, attire un grand nombre de mélomanes, mais dangereux car tellement rabâché qu'il est difficile de sortir du lot. Aaron English fait-il partie de ces nombreuses étoiles filantes dont on n'entend plus parler après un ou deux ans de carrière ? Rien n'est moins sûr.

Il est tout de suite évident dès la première écoute que si l'on recherche de la surprise et de l'originalité, ce n'est pas ce premier album qui va satisfaire nos envies : des compositions courtes, immédiatement assimilables et mémorisables, aucune expérience audacieuse, aucune démonstration technique, pas de double pédale ou de solo de guitare à faire déprimer tous les guitaristes amateurs de la planète. Non, rien de tout cela.
Mais quelque chose de tout aussi important : la talent et l'inspiration.

Avec un départ en fanfare, plus que surprenant dans un style où l'on est plutôt habitué à des intros calmes nous amenant progressivement dans le cœur du sujet, on apprécie les harmonies hispanisantes de "Sea Of Nectar" et un refrain original.
Au fil des écoutes, on prend conscience que la richesse de "All The Waters Of This World" est essentiellement dans sa diversité : la folk est présente dans le morceau titre de l'album, les harmonies orientales chères au rock progressif soutiennent "Ghost Is Broken" et "Mandeleine", et l'émotion qui se dégage de "Lullaby", appuyée par cette voix féminine discrète mais efficace, donne un dernier moment de répit avant le délire techno et néanmoins génial qui clôt ces 50 minutes de bonheur.

Evidemment, pour peu qu'on soit un peu exigeant, on sera loin de crier au génie et je pense effectivement qu'il n'y a rien de spécialement fantastique chez cet artiste. Mais si on ne s'intéressait qu'aux purs génies, notre discothèque ne contiendrait après tout pas plus d'une dizaine d'albums.
Ce premier album est simplement un excellent début qui permet de voir en Aaron English un potentiel certain.


Plus d'information sur http://www.aaronenglish.com/



GROUPES PROCHES:
PALLAS, LITTLE ATLAS, ALIAS EYE


LISTE DES PISTES:
01. Sea Of Nectar - 04:42
02. Deep Blue Quiet Places - 04:34
03. The Lullaby Of Loneliness - 04:26
04. All The Water Of This World - 04:33
05. Ghost Is Broken - 04:20
06. Flower Of Lebanon - 04:03
07. Very Very Heavy - 04:27
08. Mandeleine - 05:50
09. Santiago - 05:12
10. Lullaby - 03:54
11. Animals Like Us - 04:21

FORMATION:
Aaron English: Chant / Claviers / Percussions
Don Gunn: Batterie
Meredith Yayanos: Chant / Violon
Miguel Mateus: Basse
Patrick Strole: Guitares / Percussions
   
(4) AVIS DES LECTEURS    
RICK
21/08/2007
  0 0  
3/5
Un nouvel album découvert par MW... et pour l'instant, j'ai même pas encore été déçu!

Vous savez à qui me fait penser à la voix? Un brin de timbre Gabriel aux ambiances tribales. L'agencement est très réussi!

C'est vrai que ça ressemble plus à une gentille "pop sautillante"... mais j'aime beaucoup.



TARJY
21/08/2007
  0 0  
3/5
Un bien sympathique album commencant sur les chapeaux de roue avec ce terriblement entrainant Sea Of Nectar pur jus en ce qui me concerne ! Plus loin, une superbe ballade délicate, The Lullaby Of The Loneliness, nous permet d'apprécier la qualité de l'interprétation... Avant qu'une autre, Lullaby et son piano renforcé par un violon, ne nous fasse définitivement craquer ! Entre temps, quelques bons morceaux sont venus nous divertir pleinement. En résumé, c'est un disque plutôt simple (mais pas simpliste) et très réussi !
PROGZÉLITE
21/08/2007
250
  0 0  
2/5
Désolé de ne pas partager l'enthousiasme général sur ce cd.
Pour moi c'est ni du prog, ni du néo prog mais plutôt du folk rock mâtiné de world music. C'est en quelque sorte du Al Stewart modernisé (remenber "A Year of the Cat"...) tant au niveau de la voix que du piano omniprésent.
Mais mis à part Sea of Nectar et un ou deux autres titres ça ne m'a pas touché.

Voir les 4 avis des lecteurs
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
3.6/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
CONSORTIUM PROJECT: Terra Incognita (2003)
METAL MELODIQUE -
ATLANTIS: Pray For Rain (2003)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AARON ENGLISH
AARON-ENGLISH_American-Fever-Dream
American (Fever) Dream (2010)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK
AARON-ENGLISH_The-Marriage-Of-The-Sun-And-The
The Marriage Of The Sun And The Moon (2007)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022