ARTISTE:

JESUS VOLT

(FRANCE)
TITRE:

IN STEREO

(2006)
LABEL:

DIXIEFROG RECORDS

GENRE:

BLUES

TAGS:
Bluesy, Expérimental, Funky, Groovy, Sudiste, Technique
""
NICOFRED (03.07.2009)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Que penser du blues hexagonal ? A l’exception de quelques valeurs sûres, profondément enracinées et toujours d’actualité, comme par exemple Jean Jacques Milteau ou plus récemment Christophe Marquilly, il est bien difficile d’affirmer qu’une quelconque relève puisée dans la jeunesse parviendra un jour à faire suffisamment de tapage pour continuer à hisser l’étendard du blues français.

Mais c’est sans compter sur Jesus Volt, combo parisien composé de quatre musiciens à forte personnalité qui écume avec ferveur aussi bien les scènes françaises qu’internationales. Auteur d’un premier album paru en 2003, le groupe va finalement impressionner un producteur australien grâce à ses prouesses scéniques. En effet, Tony Cohen s’est retrouvé derrière les manettes pour implémenter un son caractéristique à la hauteur du talent des membres de Jesus Volt. « In Stereo », ce deuxième opus sorti en 2006, révèle un groupe très expérimenté qui n’hésite à redonner au blues un élan juvénile et moderne.

Le quatuor a de la classe, celle que l’on discerne volontiers sous la coupe d’un costard taillé XXL pour carrure internationale. Tout d’abord sous l’aspect vocal, où Lord Tracy (tiens, ce nom fera sans doute dresser l’oreille des adeptes d’une certaine culture réservée au plus de dix huit ans…) s’impose comme un chanteur aux cordes vocales puissantes dont le registre s’apparente à celui de Phil McCormak de Molly Hatchet. Et tout comme lui, Lord Tracy s’avère être un harmoniciste émérite. Et que dire, si ce n’est qu’en formule élogieuse à plus d’un titre, à l’égard de Mr Tao qui manie sa six cordes comme un maître. Ce gratteux étonnant apporte une palette de sons qui va faire référence dans le monde du blues électrique. Son jeu fluide, pétri de feeling et assez fin sur les soli se révèle quand même novateur. D’autant que l’alliance acoustique/électrique est parfaitement maîtrisée pour complaire les dix morceaux dans un univers très personnel. Quelques mots pour ne pas laisser le team rythmique sur le bord de la route. Un tandem aussi efficace que talentueux, sans qui le son et l’originalité de Jesus Volt ne serait pas aussi éclatants.

Donc, place maintenant au contenu pour ainsi dire alléchant de « In Stereo ». Le blues pur et dur sert évidemment de principale fondation à la musique développée par Jesus Volt. Mais ce qui différencie immédiatement ce groupe des autres formations, aussi talentueuses soient-elles, c’est l’apport d’instruments inhabituels dans le genre, comme par exemple une trompette survoltée ou bien encore des samples rap/hip-hop qui finalement complètent de manière très convaincante des compositions déjà dotées d’une grande richesse. Cet élan de blues électrique nourri de modernité sort inexorablement des sentiers battus, mais conserve cependant l’âme originelle du blues. Un tour de force rondement mené par ces grands musiciens, car s’il s’avère facile sur le papier de faire cohabiter intelligemment du rap et du jazz avec un bon vieux blues, il en est tout autre d’un point de vue pratique. Jesus Volt fait preuve d’une grande homogénéité sur l’intégralité de son œuvre. Au point qu’il en est même difficile d’extraire un titre plutôt qu’un autre. Chacun regorge de groove, d’excentricité, de hardiesse, bref tous les ingrédients qui font qu’une galette de presque soixante minutes sort immédiatement du lot.

« In Stereo » s’inscrit donc dans l’étroite lignée des incontournables, voire même des classiques qui défient et repoussent les limites d’un style beaucoup trop souvent considéré comme dépassé. Jesus Volt s’octroie donc le titre de groupe charnière, celui qui va permettre au blues de basculer dans le 21ème siècle avec maestria. Captivant, surprenant d’un bout à l’autre, « In Stereo » fait entrer Jesus Volt avec fracas dans la cour des grands. Pour parfaire à l’aspect religieux impliqué par ce nom, il ne manque plus qu’à ajouter, sans l’usurper d’ailleurs, le terme « culte » dans cette chronique, qui je l’espère, fera ouvrir vos porte-monnaie en faveur de Jesus Volt. Et n’oubliez pas, le Seigneur vous le rendra…


Plus d'information sur http://www.jesusvolt.com





LISTE DES PISTES:
01. Voodoo In A Motel Room
02. I Won'T Get Down
03. Jungle Blues
04. Up In Flames
05. Only The Devil
06. Devil In A Red Tuxedo
07. Little Green Men
08. Jesus Gonna Be Here
09. Conservative Jackass Blues
10. John The Revelator

FORMATION:
"DJ Cook": scratches & beats
Boney Fields: Trompette, Choeurs
Frédéric Girard: Percussions
Lenine Mc Donald: Basse
Lord Tracy: Chant / harmonica
Magic Doudous: Batterie
Mr Tao: Guitares
Nicolas Liesnard: Claviers
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
NESTOR
28/06/2014
  0 0  
4/5
J'avais beaucoup aimé Vaya Con Dildo (2013), dont Sweet Smell Of Thunder reste une de mes chansons préférées de 2013. Mais je ne l'étais jamais penché sur cet album de 2006. Grave erreur ! Car il est tout aussi bon. Du Rock puissant, lourd, charmeur, habité. Aucune faiblesse n'est à déplorer au niveau d'une interprétation de très haut niveau. Les compositions sont efficaces et percutantes (après une seule écoute mes gamins reprenaient les refrains de "Up In The Flames". Un disque (et un groupe) incontournable pour tout amateur de Rock lourd et sans concession.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
JESUS VOLT fête ses 20 ans à la Boule Noire à Paris le 6 décembre prochain
DERNIERE INTERVIEW
JESUS VOLT (16 FEVRIER 2016)
A l'occasion de la sortie de l'impressionnant album éponyme, Music Waves est allé à la rencontre des non moins impressionnants Jesus Volt pour une interview... électrique !
 
AUTRES CHRONIQUES
SWORN ENEMY: Total World Domination (2009)
HARDCORE -
TOTO: The Seventh One (1988)
A.O.R. -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT JESUS VOLT
JESUS-VOLT_Jesus-Volt
Jesus Volt (2016)
4/5
-/5
WAGRAM / ROCK
JESUS-VOLT_Vaya-Con-Dildo
Vaya Con Dildo (2013)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / BLUES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022