ARTISTE:

KILL HANNAH

(ETATS UNIS)
TITRE:

UNTIL THERE'S NOTHING LEFT OF US

(2008)
LABEL:

ROADRUNNER RECORDS

GENRE:

ROCK

TAGS:
FM, Planant
""
EL_BIA (06.11.2008)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Kill Hannah, groupe américain en provenance de Chicago, est une formation de Pop Rock Atmosphérique dont le premier album remonte à 1998. Depuis cette date jusqu’à l’année 2000, le groupe pond un album par an, soit trois albums, et puis soudain plus rien… C’est alors que six années plus tard, Kill Hannah refait surface avec un sixième album en 2006 intitulé « Until There’s Nothing Left Of Us », qui vient seulement de voir le jour cette année en Europe avec une édition relativement différente. Voilà pour la petite histoire du groupe qui, au passage (news toute fraiche), a failli périr dans un incendie de bus au beau milieu des Alpes Suisse le 21 octobre dernier alors qu’il était en tournée européenne (pour plus d’infos et photos, allez jeter un œil sur leur myspace) !

Pour en revenir à nos moutons, « Until There’s Nothing Left Of Us » sonne de manière assez ‘classique’ pour du Pop Rock Atmo : des guitares satu jouées en accords de cinquième à gogo, une structure couplet/refrain classique, des lignes de chant accrocheuses, et une ambiance plutôt planante soutenant le tout à l'aide de quelques claviers en fond et autres guitares satu. La musique de Kill Hannah est d’ailleurs assez semblable à celle de Klimt 1918 dans le style accrocheur/atmosphérique.

Pour aller plus dans le détail, après une intro tout simplement gigantesque et planante à souhait où des larsens et autres notes de guitare se voient rythmés par une batterie au riff plus qu’entrainant et une basse alléchante, l’album débute pour ne plus s’arrêter dans un style efficace, puissant, mélodieux, et assez planant. Si à la première écoute, tous les titres semblent tourner en boucle, et lassent plus ou moins l’auditeur, les suivantes permettent de se rendre compte du travail de composition effectué par les musiciens. Ce n’est pas du grand art certes, mais « Until There’s Nothing Left Of Us » a tout de même le mérite de délivrer 15 titres saisissants et mélodieux ayant chacun quelque chose d’assez personnel.

Ainsi, « Believer » entame l’album avec une rythmique puissante enjouée de notes de claviers et quelques harmonies à la guitare vraiment accrocheuses. La voix particulière de Mat Devine qui, il faut le souligner, est assez proche de celle de Bill Kaulitz de Tokio Hotel en plus mature et travaillée, s’accorde parfaitement au style et à la musique. D’autres titres comme la très efficace « Boys & Girls » à la rythmique ultra groovy, la planante « Crazy Angels » aux notes de clavier créant l’ambiance sur le refrain, la douce et romantique mais également puissante « Love You To Death », dont l’interlude ne va pas sans rappeler Coheed And Cambria avec ses chœurs soutenus par des accords saisissants ou encore la tendre « Nerve Gas » terminant l’album sur une note émotive, laissent suivre son cours à un album agréable.

Au final, « Until There’s Nothing Left Of Us », sans être extrêmement original ou apporter quelque chose de spécial au genre, se révèle être sympathique. L’album suit tranquillement son cours tout du long avec peu de renouvellement, sans pour autant devenir lassant. Un bon album de Pop Rock Atmo, tout simplement.


Plus d'information sur http://www.killhannah.com/



GROUPES PROCHES:
KLIMT 1918, COHEED AND CAMBRIA


LISTE DES PISTES:
01. (Sleep Tight) 2:40
02. Believer 3:46
03. Lips Like Morphine 3:44
04. Boys & Girls 3:14
05. Songs That Saved My Life 3:53
06. Crazy Angel 3:49
07. 10 Minutes More With You 3:43
08. The Collapse 3:12
09. Love You To Death 3:18
10. Kennedy 3:46
11. Black Poison Blood 4:21
12. They Can't Save Us Now 3:34
13. (life In The Arctic) 2:36
14. The Chase 3:44
15. Nerve Gas 3:48

FORMATION:
Dan Wiese: Guitares
Elias Mallin: Batterie
Greg Corner: Basse
Jonathan Radtke: Guitares
Mat Devine: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
SECRET SPHERE: Sweet Blood Theory (2008)
METAL MELODIQUE - Cette galette est un poil surannée et un zeste insipide
QUEEN: Jazz (1978)
ROCK - Jazz est un simple mélange entre les sonorités que le groupe produira dans les années 80 et les amours de jeunesse de la reine que sont le hard-rock et le lyrisme délirant de Freddy Mercury.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022