STEVE HACKETT

(ROYAUME UNI)

TO WATCH THE STORMS

(2003)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Expérimental, Old School
""
VANDERGRAAF (29.08.2003)  
4/5
(4) Avis (0) commentaire(s) (1) Biographie
Avec sa belle couverture signée Kim Poor (Mme Hackett), le nouvel album de Steve Hackett fait belle impression. Un souvenir, celui de l'époque où le ténébreux artiste composait ses premiers albums, gris et chauds comme la campagne britannique. L'ex-guitariste de Genesis est-il toujours en course ?

Affirmatif. "To watch the storms" est un album mature, plein d'une inspiration parfaitement maîtrisée, et d'une originalité sans faille. Avec une équipe brillante de joueurs d'instruments à vent et divers outils sonores (dont John Hackett et Ian McDonald), Steve Hackett sait dessiner en contrastes l'univers tendre et torturé qui l'habite.

"Strutton Ground", pièce accoustique, la plus genesisante de l'album. Du délire aliénatoire et inclassable avec "Circus of Becoming", et surtout le déjanté "The Devil is an Englishman". Un disque définitivement britton, comme on l'aime, aux accents de Monty Python, le meilleur de l'esprit de son ancien groupe habite encore, et même mieux, ce guitariste hors-normes.

Emotion, sensibilité légendaire du compositeur dans "Frozen Statues", "Rebecca" ou "This World", et tentatives métalliques noires avec "Mechanical Bride". "To watch the storm" est un album étonnant tant il est complet, équilibré, et puissamment séduisant.

Pour finir, un petit "Serpentine Song". Qui a dit "ça ressemble à Horizon's" ? C'est du Steve Hackett, plus que jamais actuel, serein, et plein de belles idées.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Strutton Ground - 03:04
02. Circus Of Becoming - 03:48
03. The Devil Is An Englishman - 04:27
04. Frozen Statues - 02:58
05. Mechanical Bride - 06:40
06. Wind, Sand And Stars - 05:08
07. Brand New - 04:41
08. This World - 05:19
09. Rebecca - 04:20
10. The Silk Road - 05:25
11. Come Away - 03:13
12. The Moon Under Water - 04:20
13. Serpentine Song - 06:56

FORMATION:
Gary O’ Toole: Batterie
Ian Mcdonald: Saxophone
Jeanne Downs: Chant
John Hackett: Flute
Rob Townsend: Claviers
Roger King: Claviers
Sarah Wilson: Violons
Steve Hackett: Chant / Guitares
Terry Gregory: Chant / Basse
   
(4) AVIS DES LECTEURS    
LONEWOLF1300
01/04/2023
312
  0 1  
4/5
Album somptueux, pleins de belles et riches trouvailles, mélangeant titres subtils et morceaux percutants. Des mélodies gracieuses, des harmonies de voix magnifiques, et une présence de guitare acoustique apportant cette touche d'apaisement parfois nécessaire, que ce soit entre deux titres punchy, ou bien au sein d'un titre au découpage dynamique intense. Beaucoup de créativité encore, et de très belles colorations sonores parfois bien planantes. Cet album est assez bien équilibré, alternant titres énervés et pauses mélodiques.

Une mention spéciale à "The Devil Is...", morceau de bravoure que j'adore littéralement. D'une construction assez classique, mais doté de tonalités de guitares, de basse et de percussions bien velues, ce titre est audacieux, lugubre, sardonique, bruitiste, hypnotique, et pour finir mémorable. La voix est parfaitement adapté au son et au thème. Il aurait pu tout à fait être une production signée Pink Floyd. Un must.

Dans la foulée, il faut écouter "Mechanical..." qui est dans la même veine, mais bien dans le style progressif, avec de la saturation et du délire en plus. "Brand New" est étonnant par la présence de sons qui évoque par moments Queen et King Krimson. A noter encore une belle harmonie vocale sur "Serpentine..", un titre délicat et enchanteur, qui pour une fois ne sombre pas dans la mélancolie et dont la partie finale est un joyau très romantique.

Un très bel album, qui montre que Steve Hackett sait progresser, s'adapter et inventer en permanence.

REALMEAN
25/04/2015
  0 0  
3/5
Plus de 10 ans après l'avoir découvert, je n'ai pas changé d'opinion sur cet album: un impressionnant vivier de pépites ('Circus of becoming', 'Wind, Sand & Stars', 'Brand new', Come away', 'Serpentine song', et j'en oublie), mais un échec conceptuel. Aucun ciment n'érige l'ensemble en véritable album: tout à fait d'accord avec Vandergraaf pour dire qu'il est complet, mais pas d'accord pour équilibré. Ce sera un peu le même couvert avec "Wild Orchids", 3 ans plus tard. A ranger sur l'étagère des albums à vouer aux playlists.
KEITH_WAKEMAN
21/08/2007
  0 0  
2/5
"Steve Hackett" continue à baigner dans son univers musical hors du commun, qu'il construit depuis déjà quelques années. La couleur de cet album n'est pas très éloignée de celle de "Darktown". La production, les sons et la rythmique sont résolument modernes, ce qui peut dérouter l'auditeur qui en est resté aux quatres premiers et indispensables albums solo de l'ex guitariste de "Genesis". J'avoue avoir des difficultés à adherer à "To Watch The Storms" ... Musique parfois très froide, chant caverneux, ensemble hétérogène, suite d'expériences ... certaines vous interpelleront, d'autres pas ... Vous êtes seul juge.
Voir les 4 avis
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.5/5 (2 avis)
STAFF:
3.4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
STEVE HACKETT : NOUVELLE VIDEO
DERNIERE INTERVIEW
STEVE HACKETT (03 FEVRIER 2017)
Music Waves a de nouveau rencontré Steve Hackett pour évoquer la sortie de son 25e album solo "The Night Siren" mais également l'année écoulée particulièrement sombre en termes de disparition de héros musicaux...
 
AUTRES CHRONIQUES
CALIFORNIA GUITAR TRIO: Invitation (1995)
ROCK -
FIXXX: Sang-froid (2003)
METAL PROGRESSIF -
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STEVE HACKETT
STEVE-HACKETT_The-Circus-And-The-Nightwhale
The Circus And The Nightwhale (2024)
3/5
3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Genesis-Revisited-Live-Seconds-Out--More
Genesis Revisited Live: Seconds Out & More (2022)
4/5
4.2/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Surrender-Of-Silence
Surrender Of Silence (2021)
4/5
2/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Under-A-Mediterranean-Sky
Under A Mediterranean Sky (2021)
3/5
2/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_At-The-Edge-Of-Light
At The Edge Of Light (2019)
3/5
4.3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024