.
.
ARTISTE:

MAGICIAN

(BRÉSIL)
TITRE:

TALES OF THE MAGICIAN

(2008)
LABEL:

DOCKYARD1

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Concept-album, Epique, Symphonique
""
METALNATURE (16.10.2008)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

8 ans de galères avant de pourvoir enregistrer un premier CD, c’est long ; on retiendra déjà la ténacité de ce combo venu du Brésil. Mais cela valait le coup de patienter, car, comme par magie, ils ont pu se payer, à la prod et au mixage, de fameuses pointures. Dans le désordre, Dirk Schlächter (Gamma Ray), Kai Hansen (Gamma Ray, ex-Helloween) et Arne Lakenmacher, (Primal Fear, Sodom, Nevermore, …), tout sauf des clowns ! Pendant tout ce temps, ils ont sans doute abondamment écouté Angra, mais aussi les influences d’Angra, et ils n’en sont manifestement pas sortis indemnes.

Certes, ce ne sont pas des clones de leurs compatriotes, loin de là ! Les inspirations revendiquées ou non, sont bien plus vastes : Rhapsody, Malmsteen, Nightwish, Symphony X ou encore Majestic, celui de Richard Anderson. La voix de Dan Rubin, n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle de Jonas Blum. C’est certainement un des atouts du combo brésilien, tant il change de registre avec la facilité d’un … magicien.

Sous un emballage soigné mais prévisible, Magician nous propose, un concept album, une histoire de mage en perdition combattant des forces maléfiques. Pour nous conter cette histoire passionnante (si si !), ils déploient toute leur technique, instrumentale, comme vocale, qu’ils ont peaufinée au cours de ces longues années. De ce côté-là, pas de problèmes, c’est donc au niveau des compos et de la personnalité que tout va se jouer.

Alors question compos, les tentatives constantes de vouloir sortir des schémas linéaires convenus est louable. Évidemment, les nombreuses ruptures de rythme rendent la musique moins immédiate, mais sur la longueur, cela peut être payant . Tous les titres ne sont hélas pas du même niveau. L’intro qui mène à la première piste « Prime Evil » est grandiloquente à souhait, et marquée par des chœurs connotés Nightwish, mais très réussis. Ce « Prime Evil » a la pêche et laisse augurer d’une belle découverte. Les deux suivantes sont cependant un cran en dessous ; les nombreux mouvements, de même que les chœurs, maintiennent l’intérêt, mais c’est un peu lourd, et les mélodies ne sont pas assez fortes.

L’intérêt se réveille avec « Terminal Day », longue pièce bien structurée, qui alterne mélodiques mémorables et passages progressifs. « Dark Ritual » est inégal, quelques sonorités néo, quelques lignes mélodique bien troussées, mais à nouveau, il y a comme une chape de béton qui empêche tout cela de décoller vraiment.

Il faut en fait attendre « Minestrel’s Domain » pour frissonner sérieusement, dès la première écoute, et un peu plus à chaque tour de piste. Sur un fond de guitare acoustique, Dan le ménestrel, bien soutenu par ses claviers, nous emmène balader, pour alterner ensuite les passages délicats et métalliques. Une petite perle.

« Siege Of Zelgian » tente de maintenir le niveau en accélérant le rythme, mais ne surprend pas. Le pompeux et long « Crossing The Last Gate » en mélangeant plusieurs recettes de métal, flirte à nouveau avec le progressif. Et s’il ne déborde pas d’originalité, les nombreuses séquences musicales sont débitées avec pugnacité. La plus lente est d’ailleurs ponctuée d’un solo de guitare de toute beauté. Tout en crescendo, « Let The Harmony Endure » et ses chœurs magnifiques, ses quelques notes de violons, clôture cette histoire de belle manière.

Le sentiment qui percole à l’écoute répétée de cet album est celui d’un groupe qui a envie de bien faire. Mais il ne suffit pas d’être appliqué pour séduire, un peu de spontanéité aide aussi parfois. Ensuite, opter pour des structures complexes, c’est bien, mais elles ne sont pas toujours originales et parfois même poussives ; la musique perd alors en efficacité. Mais rassurez vous, il y a cependant suffisamment de qualités sur cet album pour être optimiste sur la suite de leur carrière.


Plus d'information sur http://www.myspace.com/magicianband





LISTE DES PISTES:
01. Intro - Let The Spell Begin - 1:34
02. Prime Evil - 4:55
03. Underworld Terror - 5:52
04. Sandstorm - 4:33
05. Terminal Day (6:50
06. Dark Ritual (Hear Your Master's Call) - 6:34
07. Minstrels Domain - 5:41
08. Siege Of Zelgian - 5:10
09. Crossing The Last Gate - 8:41
10. Let The Harmony Endure - 6:03

FORMATION:
Cristiano Schmitt : Guitares
Dan Rubin : Chant
Elizandro Max : Basse
Renato Osorio : Guitares
Zé Bocchi : Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 

"Découvrez le groove de Rock de Sterpi!"
AUTRES CHRONIQUES
SILENT CALL: Creations From A Chosen Path (2008)
METAL MELODIQUE -
PSYCROPTIC: Ob(servant) (2008)
DEATH METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022