ARTISTE:

RPWL

(ALLEMAGNE)
TITRE:

THE RPWL EXPERIENCE

(2008)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Planant
"Le quatuor allemand réussit un album mature, constamment mélodique, exrêmement agréable à écouter, qui cherche à s’éloigner des sentiers balisés sur lesquels d’aucuns les avaient confinés."
ABADDON (21.02.2008)  
4/5
(4) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après avoir été longtemps tenu pour une simple émanation de Pink Floyd, le groupe allemand RPWL s’est progressivement détaché de ses prestigieuses influences pour acquérir son propre style. Dans la présentation de leur cinquième album studio, “The RPWL Experience”, le groupe se refuse à se cantonner à un style, et affirme partir à la recherche de nouveaux horizons musicaux et conceptuels. Cette louable profession de foi tiendra-t-elle ses promesses ?

Première constatation : si l’ambiance générale ne dépaysera pas ceux qui connaissent le groupe, il est clair que la musique a pris de la maturité, un “truc” qui donne un plus dans la densité des arrangements, dans la cohésion générale de l’album.
Maturité également dans les textes, puisque l’auditeur attentif (ou le lecteur de livret) relèvera que le propos est devenu plus sérieux et plus direct : on parle ici sans détour alambiqué de l’influence des médias sur l’abrutissement des masses ('Silenced'), de la manière de trouver sa voie ('Where can I go ?'), de la morale des marchands d’armes ('Masters of War'), ou de l’importance de l’image dans la société de consommation (Choose What You Want to Look at). Ces diverses réflexions pouvant conduire à des aphorismes bien pensés, du genre : “Si je connaissais l’ultime question, pourrais-je y trouver une réponse ?” . Ce parti-pris quasi-philosophique entraîne parfois une lourdeur dans certains titres (par exemple 'Where can I go ?' ), tant la difficulté est grande de vouloir à tout prix dire quelque chose à chaque ligne sur une musique "signifiante".

Le challenge est donc de concilier l’intelligence du propos avec la fluidité musicale. Il me semble qu’en tous cas tel était bien le pari engagé par RPWL pour cet album. Et le groupe y parvient indéniablement avec talent pour certains titres :
- A tout seigneur tout honneur, le morceau d’ouverture, 'Silenced', est un modèle d’équilibre entre textes, musique et instruments. Le groupe se paye même le luxe de quitter par moment les ambiances éthérées et très mélodiques qui lui sont familières pour s’aventurer vers le plus agressif et légèrement dissonant, notamment au cours d’un solo de guitare qu’on attendait pas de la part de Karlheinz Wallner.
- Très bonne conciliation entre la lourdeur du propos et l’ambiance sombre de la musique dans 'Masters of War', ce qui n’était pas facile à réussir (et un joli solo de guitare typé Gilmour, pour le coup dans un registre qu’on attendait chez Wallner !)
- Saluons aussi l’association astucieuse dans 'Chose What you Want to Look at', intégrant le thème de la société de consommation sur un rythme de rap - musique consommable s’il en est - rap lui-même intégré dans un titre de connotation rock. C’est très actuel, pêchu et mélodique : bien joué !

Pour ces trois titres, RWPL a rempli le contrat annoncé. Pour les autres, c’est plus discutable (mais la barre était placée haut !): 'Breathe in, Breathe out', 'Where Can I Go', 'Watch Myself' sont plus classiques, dans ces titres il n’y a rien de nouveau pour RWPL. 'River' place un intervalle atonal de deux minutes au milieu d’un titre atmosphérique (ballade acoustique), une mauvaise initiative qui casse l’ambiance du morceau - il faudra d’ailleurs m’expliquer quel est l’intérêt de ce genre d’intermède dans un album studio ...
'This Is not a Prog Song' est un bon petit rock-défouloir, sympa mais sans plus. Toutefois, ce titre montre une belle envie de s’évader des schémas pré-établis, et on ne peut pas en vouloir aux musiciens d’avoir voulu s’amuser un peu ! Si le synthé façon Manfred Mann a déjà été entendu (cf leur précédent album, “World Through My Eyes”, la mise en place sur une rythmique lourde quasi-metal dans 'Stranger' est là encore inédite pour nos Allemands.
Enfin 'Turn Back the Clock' qui clôt l’album montre un joli solo central de synthé rappelant le ELP de 'Lucky Man', mais il y a aussi du Genesis là-dessous (des guitares très Hackett). Un très chouette final, varié et bourré de clins d’œil aux “valeurs traditionnelles”.

Avec “RPWL Experience”, le quatuor allemand réussit un album mature, constamment mélodique, exrêmement agréable à écouter, qui cherche - et réussit partiellement, ce qui n’est déja pas si mal - à s’éloigner des sentiers balisés sur lesquels d’aucuns les avaient confinés. Un état d’esprit qu’il convient de saluer avec respect ! Il leur manque juste la petite étincelle qui allume l’émotion, pour décrocher la note suprême...


Plus d'information sur http://www.rpwl.de





LISTE DES PISTES:
01. Silenced - 09:52
02. Breathe In, Breathe Out - 03:52
03. Wher Can I Go - 07:19
04. Masters Of War - 06:17
05. This Is Not A Prog Song - 05:35
06. Watch Myself - 06:00
07. Stranger - 08:32
08. River - 07:52
09. Choose What You Want To Look At - 05:05

FORMATION:
Chris Postl: Basse
Karlheinz Wallner: Guitares
Manfred Müller: Batterie
Yogi Lang: Chant / Claviers
   
(4) AVIS DES LECTEURS    
SAMOURAI666
10/03/2009
90
  0 0  
5/5
On peut déjà parler d'une album 'classic-legend', que dire de plus, il n'y a pas de mots pour décrire cet album, à part de faire sa propre expérimentation. Donc rien de moins que 11/10.
CERGE15
16/06/2008
65
  0 0  
5/5
Que dire de plus (et mieux) que ne l'a fait Abaddon, sur ce nouvel opus d'RPWL, moi je ne m'y risquerai pas, tout au plus me permettrais-je d'ajouter 1 point à la note attribuée, ce sera donc 9, le 10 étant par définition...inaccessible, c'est du moins ce que m'ont laissé à penser les différents "employés" de l'éducation nationale rencontrés lors de ma modeste mais obligatoire scolarisation.
The RPWL Expérience est une...experience à vivre et à faire vivre à ceux qui voudraient s'ouvrir à une autre musique que la Star'ac, le Rap, la Techno et leurs dérivés lobotomisateurs. Prenez votre ticket pour le pays du talent, de l'émotion et laissez-vous emporter par le chorus de "Masters of War", le groove de "Breath in, Breath out", l'atmosphère de "Stranger", la mélodie de "Alone and scared".........bon v o y a g e...

LOLO_THE_BEST
12/05/2008
565
  0 0  
3/5
Sentiment mitigé pour cet album de RPWL.
On ne peut pas leur reprocher d'essayer d'évoluer dans leur musique, même si la tendance à muscler le propos est finaleemnt assez convenu par les temps qui courent. Il reste que ce n'est pas trop leur style et un titre comme "Choose what you want" tombe carrément à côté. "Stranger" démarre aussi lourdement mais revient vite dans des territoires plus connus. "This is not a prog song" est sans doute un titre piqué à Marillion, avec un final gueulé à pleins poumons, assez surprenant, pour ne pas dire déroutant.
Finalement, RPWL n'est jamais aussi bon que quand il fait du ... RPWL ! On pourra juger cette position conservatrice, tant pis. Un 7 quand même car l'album reste quand même d'excellente facture.

Voir les 4 avis des lecteurs
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.9/5 (9 avis)
STAFF:
3.9/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
RPWL: Sortie d'un live en novembre
DERNIER ARTICLE
RPWL et Lazuli en concert (17 Avril 2014)
Un magnifique concert des groupes RPWL et LAZULI chez Paulette, le pub-rock mythique de Lorraine !
DERNIERE INTERVIEW
Dans les coulisses de Prog en Beauce
Quelques jours après la quatrième édition du Prog en Beauce, rencontre avec Agnès, Monique, Thomas et Jean-Michel, les organisateurs du festival, pour un petit tour en coulisses.
 
AUTRES CHRONIQUES
BENOÎT POL TRIO: Arma Virumque Cano (2006)
JAZZ -
NAKED CITY: Naked City (1990)
JAZZ -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT RPWL
RPWL_God-Has-Failed--Live--Personal
God Has Failed - Live & Personal (2021)
4/5
-/5
GENTLE ART OF MUSIC / ROCK PROGRESSIF
RPWL_Tales-From-Outer-Space
Tales From Outer Space (2019)
3/5
4.3/5
GENTLE ART OF MUSIC / ROCK PROGRESSIF
RPWL_Wanted
Wanted (2014)
3/5
3.8/5
GENTLE ART OF MUSIC / ROCK PROGRESSIF
RPWL_A-Show-Beyond-Man-And-Time
A Show Beyond Man And Time (2013)
4/5
4/5
METAL MIND / ROCK PROGRESSIF
RPWL_Beyond-Man-And-Time
Beyond Man And Time (2012)
4/5
3.9/5
GENTLE ART OF MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022