ARTISTE:

KINGFISHER SKY

(HOLLANDE)
TITRE:

HALLWAY OF DREAMS

(2007)
LABEL:

SUBURBAN

GENRE:

METAL ATMOSPHERIQUE

TAGS:
Chant féminin, Mélancolique, Planant, Technique
""Hallway Of Dreams" nous offre ici quarante cinq minutes d’un cocktail étonnant de maturité et d’inspiration, souvent progressif, parfois métal mais toujours évocateur de la culture celtique."
NICOFRED (18.01.2008)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Kingfisher Sky, un nouveau groupe originaire de Hollande, présente en ce début d’année "Hallway Of Dreams", son premier album. Cette formation, dont le membre fondateur n’est autre que le batteur Ivar de Graaf, a connu sa première mouture lorsque celui-ci quitta Within Temptation en 2001. Sa rencontre avec Judith Rijnveld fut déterminante quant à l’axe musical que ce nouveau duo allait adopter pour concrétiser l’écriture d’un album.
Une démo a quand même été enregistrée en 2006, puis la composition du groupe finit par se stabiliser autour d’Ivar et Judith, avec deux jeunes recrues aux guitares, un bassiste qui fit partie d’Orphanage (groupe Death Gothic également hollandais) et un claviériste ayant gagné sa place au sein du combo par l’intermédiaire d’Internet.

Les influences des deux protagonistes et fondateurs de Kingfisher Sky sont à l’origine des onze compositions de "Hallway Of Dreams". Tandis qu’Ivar de Graaf se revendique dans une mouvance progressive teintée de folk, Judith Rijnveld arbore quant à elle fièrement une artiste comme Aretha Franklin. Ceci peut déjà donner une idée du contenu que peut receler "Hallway Of Dreams", car cette association ne peut révéler qu’un aboutissement original, même s’il n’est pas évident à concrétiser.

Après les riffs bien tranchés faisant office d’introduction à "The Craving ", titre le plus direct de cet album, la voix de Judith Rijnveld s’avère immédiatement comme un atout primordial pour Kingfisher Sky. Puissante, cristalline, subtile, elle envoûte littéralement. Le travail de fond de la rythmique, déjà bien appuyé sur ce titre, invite les guitares et le clavier à s’immiscer dans cet univers à la fois mystique et mélodique. Puis arrive un refrain élogieux, illuminant davantage cette composition vers un climat gaélique cher à Ivar de Graaf. A peine quatre minutes se sont écoulées, et une première réflexion vient à l’esprit : "Tiens, pas banal !". L’envie de continuer l’écoute n’en est que plus exaltante, et la suite est à la hauteur des espérances.

Le titre éponyme démarre calmement sur une mélodie de piano où vient se poser la sublime voix de Judith. Les guitares enchaînent sur un rythme de batterie syncopé, où une montée en puissance reste omniprésente jusqu’à la fin de ce morceau. Encore une bonne claque qui démontre que force et lyrisme font décidément bon ménage dans cette formation, et "Balance Of Power" ne fera que renforcer ce sentiment.

Ces alchimistes de fort bon goût continuent sur leur lancée avec "November", riche en harmonie et en break, avec de surcroît un solo mélodique et inspiré pour finir en apothéose toute guitare dehors afin ne pas oublier que Kingfisher Sky sait aussi faire du métal. Mais comment résister à "Big Fish", avec sa mélodie acoustique pure et limpide, à l’image de la voix toujours aussi merveilleuse qui invite à un voyage en pays celtique.

L’inspiration et la qualité d’interprétation ne subissent aucune de perte de régime sur les morceaux suivants, tous dignes d’intérêt car originaux et fascinants. Judith y apporte plus que jamais sa contribution de grande qualité, et il faut bien se dire que les années de conservatoire n’ont pas été vaines pour aboutir à révéler un tel talent.
D’autant que la production desservie sur "Hallway Of Dreams" est bien encrée dans le 21ème siècle. Le temps passe vite à l’écoute de cet album, car voici déjà le dernier titre "Sempre Fedele", plus grégorien dans le thème général, mais des accélérations et des breaks constamment efficaces sur lesquels Judith assoit une voix toujours aussi envoûtante sont une nouvelle fois garants de la qualité de ce morceau.

"Hallway Of Dreams" nous offre ici quarante cinq minutes d’un cocktail étonnant de maturité et d’inspiration, souvent progressif, parfois métal mais toujours évocateur de la culture celtique. Un bel album qui pourrait même plaire aux plus réticents du style.


Plus d'information sur http://kingfishersky.com





LISTE DES PISTES:
01. The Craving - 03:42
02. Hallway Of Dreams - 04:17
03. Balance Of Power - 04:22
04. November - 04:20
05. Big Fish - 03:29
06. Through My Eyes - 05:08
07. Seven Feet - 04:13
08. Persephone - 03:23
09. Her White Dress - 04:09
10. Brody - 04:37
11. Sempre Fedele - 04:09

FORMATION:
Daan Janzing: Guitares
Edo Van Der Kolk: Guitares
Eric Hoogendoorn: Basse
George van Olffen: Claviers
Ivar de Graaf: Batterie
Judith Rijnveld: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DISCORDIA: Utopia Perfection (2007)
ROCK PROGRESSIF -
BASSINVADERS: Hellbassbeaters (2007)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022