ARTISTE:

DREAM THEATER

(ETATS UNIS)
TITRE:

WHEN DREAM AND DAY UNITE

(1989)
LABEL:

MCA

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Chant aigu, Technique
"Si l'on fait abstraction de la production un peu faiblarde et de la voix manquant cruellement de chaleur et de puissance, WDDU s'avère être un très bon album."
TORPEDO (29.08.2003)  
3/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Voici le premier essai de jeunes diplômés de l'école de musique qui, après s'être appelé un temps Majesty, décide de choisir Dream Theater comme nom de formation. Connaissant la formidable évolution de ce groupe devenue référence, il se pouvait que ses débuts soient assez "amusant" à entendre. Je me suis donc penché sur ce premier album...

"Amusant" est bien loin d'être le mot approprié pour ce « When Dream And Day Unite » tellement le résultat final peut être surprenant de justesse et de maturité.

Les habitués seront surpris de ne pas retrouver James Labrie au chant mais un certain Charlie Dominici, qui, il faut l'avouer, est très loin d'être à la hauteur du contenu musical. Ce dernier par contre est véritablement intéressant et présente déjà des qualités de composition et de technique indéniables.

On retrouve ce qui fera le succès de DT, à savoir les très nombreux changements de rythmes, les solos mélodieux, une utilisation poussée des claviers ainsi que la classe et le toucher qui caractérise le groupe. Quelques compositions ressortent du lot par leur impact comme "Killing Hand", véritable démonstration de sensibilité et de touché.

Si l'on fait abstraction de la production un peu faiblarde et de la voix manquant cruellement de chaleur et de puissance, WDDU s'avère être un très bon album, ne pouvant être défini comme un tâtonnement. Le style DT est déjà bien établi et l'on comprend qu'un tel groupe ne pouvait qu'atteindre les sommets de la renommée.


Plus d'information sur http://www.dreamtheater.net





LISTE DES PISTES:
01. A Fortune In Lies - 5:11
02. Status Seeker - 4:16
03. Ytse Jam - 5:41
04. The Killing Hand - 8:40
05. Light Fuse And Get Away - 7:22
06. After Life - 5:27
07. The Ones Who Help To Set The Sun - 8:04
08. Only A Matter Of Time - 6:36

FORMATION:
Charli Dominici: Chant
John Myung: Basse
John Petrucci: Guitares
Kevin Moore: Claviers
Mike Portnoy: Batterie
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
MALENTRAIDE
26/02/2015
144
  0 0  
3/5
Pour un premier album c'est une merveille. En revanche , la voix de Dominici est fatigante et le mixage a pris un vilain coup de vieux. Mention spéciale à The Killing hand.
NIURK
23/01/2009
  0 0  
4/5
PAF !

Voici le message enregistré par mes oreilles, mon cerveau, mon corps quand raisonnent les 3 premiers coups de batterie ! C'est une explosion, une déferlante, une avalanche de rythmiques ciselées, carrées et mélodiques qui se pressent contre mes tympans pour littéralement me projeter dans toutes les directions !

Le son a largement bénéficié de la remasterisation mais il était loin d'être ridicule sur le premier jet pour l'époque (si, si, souvenez vous des horreurs qu'on nous sortait encore... et qu'on nous sort toujours !). Le mixage est bon sans être transcendant et chaque instrument trouve à peu près sa place même si la réverb de la batterie et le claquement de la basse donne parfois un aspect lourd et cheap.

Sans la mélodie la technique n'est rien, voici un principe valable pour tous les groupes qui auront marqué nos mémoires, et ici on notera que si chaque morceau a son identité mélodique propre, certains souffrent d'élans "shrediens" mal maitrisés. La maturité aura raison de ce travers et on sent déjà sur The Killing Hand qu'avec un peu de retenue toutes les portes seront ouvertes, explosées même !

Les morceaux tels tous ceux qui sont les premiers d'un groupe ne sont peut-être pas les meilleurs de leur discographie mais ils ont ce petit + d'avoir été les premiers, chose qu'on ne pourra jamais leur enlever !

Dream Theater n'a pas inventé le métal progressif comme on le dit trop souvent mais il l'a fait exploser sans aucune doute et nous avec !

Titre qui dit "Je suis un grand groupe" : The Killing Hand
Titre qui fait groover les morts : Ytse Jam
Titre qui fait PAF ! : Tous !

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2.6/5 (9 avis)
STAFF:
3/5 (9 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DREAM THEATER : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
DREAM THEATER + DEVIN TOWNSEND - PALAIS DES SPORTS (PARIS) - 25 AVRIL 2022
C’est au Dôme de Paris (anciennement connu sous le nom du Palais des Sports) que nous avions rendez-vous pour une soirée placée sous le signe du progressif.
DERNIERE INTERVIEW
DREAM THEATER (08 MARS 2019)
A l'occasion de la sortie de "Wired Of Madness", le nouvel album de Jordan Rudess, le claviériste a évoqué avec Music Waves la sortie de "Distance Over Time" de Dream Theater
 
AUTRES CHRONIQUES
DREAMSCAPE: Very (1998)
METAL PROGRESSIF -
DREAM THEATER: Images And Words (1992)
METAL PROGRESSIF - "Images & Words" est tout simplement la référence métal progressive du siècle dernier !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DREAM THEATER
DREAM-THEATER_A-View-From-The-Top-Of-The-World
A View From The Top Of The World (2021)
5/5
3.9/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
DREAM-THEATER_Distance-Over-Time
Distance Over Time (2019)
4/5
3.5/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
DREAM-THEATER_The-Astonishing
The Astonishing (2016)
5/5
3.9/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL PROGRESSIF
DREAM-THEATER_Dream-Theater
Dream Theater (2013)
3/5
3.1/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL MELODIQUE
DREAM-THEATER_A-Dramatic-Turn-Of-Events
A Dramatic Turn Of Events (2011)
4/5
3.7/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022