THE MOOR

(ITALIE)

OMBRA

(2024)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Chant grave, Growl, Mélancolique, Symphonique, Technique
""Ombra" est une œuvre aussi exigeante qu'évidente, qui nécessite un certain temps pour être apprivoisée."
THIBAUTK (25.04.2024)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Depuis plus de quinze ans, les italiens de The Moor composent une musique aux multiples facettes, redéfinissant les limites de leur art et bousculant les genres. Leurs albums, bien accueillis, étonnent souvent, déroutent parfois, mais ne laissent jamais indifférent. “Year of the Hunger” était ainsi un subtil mélange de rock progressif et de metal. Six ans après “Jupiter's Immigrants”, voici “Ombra” dont le mixage a été confié à Fredrik Nordström. Cette nouvelle production constitue un périple coloré entre ombre et lumière, entre feu et glace, entre puissance et douceur.

Le disque débute par une superbe piste symphonique (‘Intro - Il tema dell’Ombra’) qui dresse un décor glacé, initiant l'entrée dans un monde musical froid ponctué de pépites mélodiques, un équilibre ténu entre rythme et mélodie qui perdure tout au long du disque. Cette balance s'incarne dans la voix parfois agressive, entre black et death, tantôt douce et sensuelle (‘The Overload Disease’). La technique est un fondement de l'album, mais les développements paraissent d'une simplicité enfantine même s'ils sont juxtaposés avec justesse (‘Illuminant’). Les parties de guitare solitaire apportent un certain raffinement soutenu par leurs vibratos amples (‘Ombra’) et s’intègrent à merveille aux évolutions des chansons (‘Passage’). Le disque est un voyage, un périple qui traverse des territoires colorés, évitant l'écueil de la facilité et du déballage technique stérile. De ce fait, l’émotion est au rendez-vous grâce notamment à la voix magique et à une certaine science de la composition (‘Withered’).

The Moor publie un disque qui cultive sa différence, sauvage et indompté. Sur des bases metal, “Ombra” érige des architectures sonores symphoniques, techniques et mélodiques qui apportent une certaine dose d’humanité. Avec son metal progressif fin, soigné et racé, "Ombra" est une œuvre qui plaira aux amateurs de progressif exigeant, même si elle demande du temps pour être digérée et apprivoisée. 
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
RUSH, AONE, HAUCHARD, ATTO IV

LISTE DES PISTES:
01. Intro - Il Tema dell'Ombra
02. The Overlord Disease
03. Illuminant
04. Ombra
05. This River Spoke
06. Lifetime Damage
07. Withered
08. Our Tides
09. Passage
10. Vitreous
11. Thirst

FORMATION:
Davide Carraro: Guitares
Edo Sala: Batterie
Enrico Longhin: Chant / Guitares
Massimo Cocchetto: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
The Moor: Year Of The Hunger
 
AUTRES CHRONIQUES
ROLLYWOODLAND: Dark Fate For Judgement Day (2024)
HARD ROCK - "Dark Fate For Judgement Day" marque le retour de Rollywoodland, imprégné de références cinématographiques des années 80-90 pour un cocktail explosif d'humour, d'énergie et de rock qui ravira les fans de musique rétro et les amateurs d'action.
WHEEL: Charismatic Leaders (2024)
METAL PROGRESSIF - Avec "Charismatic Leaders", Wheel pousse le curseur du heavy et de la mélodie encore plus loin pour affirmer encore plus son style, mélange de progressif et d'alternatif désormais très reconnaissable.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE MOOR
THE-MOOR_Year-Of-The-Hunger
Year Of The Hunger (2012)
3/5
3/5
LION MUSIC / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024