.
.

DEORBIT

(ETATS UNIS)

RETROGRADIENT

(2023)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

STONER

TAGS:
Instrumental
""Retrogradient" impressionne par sa construction et son exécution autant qu’il envoûte par ses effluves granitiques et néanmoins spatiaux."
CHILDERIC THOR (14.02.2024)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s) Coup de pouce
Deorbit est un quatuor américain basé à Milwaukee. Son nom évoque d’emblée un trip spatial, une aventure à travers le système solaire aux fortes lueurs progressives, ce que la pochette de "Retrogradient", son premier vol habité, semble accréditer. En vérité, on puise surtout des riffs bien gras dans ce voyage interstellaire qui finalement dérive davantage aux confins du stoner que du space rock attendu.

Autre particularité de Deorbit, la musique qu’il délivre se veut entièrement instrumentale, ce qui loin de l’aérer rend sa texture plus lourde encore, écrasée tout du long par une pesanteur viciée. Par ses traits aussi abrupts que bourrus et sa partition totalement muette, il serait tentant de rapprocher le groupe d’un Thumos avec lequel il partage en outre des racines post metal assez proches.

Mais son combustible n’est pas le même et s’il lui inspire des explorations rugueuses (‘Terrakinetic’, ‘Glaciovore’), sa thématique spatiale lui dicte cependant des échappées aventureuses qui ne manquent pas d’une hypnotique beauté, à l’instar d’un ‘Senescence’ que bétonnent pourtant des guitares épaisses comme de la lave en fusion. Le recours (discret) à des instruments étonnants (dulcimer, violon) ou non (synthétiseurs), outre le fait qu’ils ne sont pas la moindre des curiosités de cet album, participent à cette ambiance cosmique, plus particulièrement prégnante sur le dernier titre.

La dernière caractéristique de ce stoner évolutif est son maillage alambiqué sinon déstructuré que ces guitares aux allures de foreuses et cette rythmique plombée sculptent dans une terre rocailleuse accidentée par de puissants cratères vertigineux et de pesantes cassures. Corollaire de ces structures compliquées, "Retrogradient" peut sembler hermétique de prime abord car on ne retient pas grand-chose des neuf pistes qui l’articulent. Aucune véritable ligne mélodique ni accroche n’affleurent à leur surface. Pourtant, l’opus impressionne par sa construction et son exécution autant qu’il envoûte par ses effluves spatiaux.

Il en résulte un périple intersidéral dont les qualités méritent qu’on s’y arrête, traversant la galaxie d'un stoner instrumental et progressif aux abords un peu rudes, brut de décoffrage mais tout en progression et jalonné de très bonnes idées. A découvrir.
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
THUMOS

LISTE DES PISTES:
01. Retrogradient - 3:16
02. Perihelion - 4:29
03. Terrakinetic - 4:44
04. Lunambulant - 4:04
05. Glaciovore - 2:57
06. Calderasure - 4:09
07. Senescence - 4:49
08. Stratolith - 5:06
09. Deorbit - 6:54

FORMATION:
Antonio Ninham: Batterie
James Becker: Basse / Cello
Jerry Hauppa: Guitares / Claviers / Hammered Dulcimer, Hurdy Gurdy, Violon
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"
AUTRES CHRONIQUES
PALLAS: The Messenger (2023)
ROCK PROGRESSIF - Pallas est-il essentiel au rock progressif ? La réponse est oui et les écoutes répétées de "The Messenger" ne font que confirmer le caractère addictif de cette nouvelle production.
SKIP THE USE: Sound From The Shadow Part 2 (2023)
ROCK - Avec "Sound From The Shadow Part 2", Skip The Use affirme encore un peu plus qu'il est un des fers de lance du Rock hexagonal.
 
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024