.
.

RICK SPRINGFIELD

(ETATS UNIS)

AUTOMATIC

(2023)
LABEL:

SONGVEST RECORDS

GENRE:

POP

/ ROCK
TAGS:
80's, Electro, FM, Old School
"En faisant preuve d’un jeunisme sans intérêt, Rick Springfield trahit ses fans autant que lui-même avec cet "Automatic" à la pop trop facilement digérée, sans profondeur ni accroche."
LOLOCELTIC (25.01.2024)  
2/5
(0) Avis (0) commentaire(s) (1) Biographie + (2) storie(s)
A 74 ans, la forme dont fait preuve Rick Springfield impose le respect. A l’occasion de la sortie de son vingt-deuxième album, il semble s’être inspiré de son ami Richard Marx, qui a offert une vingtaine de titres pour son "Songwriter" paru en 2022. C’est exactement le même nombre de pièces qui figurent sur cet "Automatic" pour lequel l’Australien annonce avoir eu pour objectif de "composer de solides morceaux de trois minutes avec les plus gros refrains qu’il pouvait trouver". Voici qui diffère du concept de son compère américain, d’autant que l’auteur annonce que "les chansons sont sorties d’elles-mêmes" et qu’il en a enregistré une grande partie lui-même.

Pourtant, une fois posées les oreilles sur ce qui est annoncé comme un retour à une power-pop dont le style se trouverait entre "Working Class Dog" (1981) et "Tao" (1985), le fait est qu’il y a de quoi rester dubitatif. En effet, si la pop semble bien être le seul fil directeur de cet opus, nous sommes ici bien loin de la puissance et de l’inventivité de ces sommets de la discographie du bonhomme. Il est vrai que tout cela sonne très années 80 mais c’est essentiellement dû à l’abus de boîtes à rythmes et autres arrangements électroniques qui finissent par faire frôler l’indigestion. Quant aux gros refrains promis, nous les cherchons encore après plusieurs écoutes. S'ils sont souvent immédiats, ils sont la plupart du temps aussi vite oubliés, cédant la place au sentiment d’avoir affaire ici à des pièces écrites avec l’unique objectif d’être facilement ingérées.

Le problème, c’est que l’oubli est tout autant aisé et que rares sont les titres à surnager. L’éponyme faisant également office de single s’en sort grâce à une belle énergie et d’agréables teintes soul. La mélancolie du mid-tempo ‘This Town’ lui permet d’être probablement le moment le plus intéressant de cette heure d’écoute. Nous sauverons également la ballade ‘Make Your Move’, classique mais à la délicatesse émouvante, un catchy ‘In Case Of Fire Break Glass’, et le positif et fédérateur ‘We Are Eternal’ qui permet de finir sur une note optimiste. En dehors de cela, nous naviguons entre le sans intérêt (‘Fake It ‘Til You Make It’), le faussement coléreux visant à justifier l’étiquette ‘Parental Advisory – Explicit Content’ (‘Works For Me’) et le carrément dispensable (‘Someday I Will Fly’).

A vouloir jouer les vieux beaux, Rick Springfield semble s’être trahi et fait de même avec ses fans en offrant ce qui sera probablement son œuvre la plus faible. Ses questionnements sur Dieu, la vie, le sexe et les relations hommes-femmes s’effacent derrière un ensemble sans réelle cohérence ni profondeur artistique. Voilà qui est dommage lorsque l’on possède encore toutes les capacités physiques et vocales qui sont celles de cet artiste. Il reste désormais à espérer qu’il nous offrira une revanche pour ne pas clôturer une aussi belle carrière sur une déception autant affligeante.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Exit Wound - 2:41
02. She Walks With The Angels - 3:00
03. Automatic - 3:07
04. This Town - 3:00
05. Love Ain't Cool (sha Do Wup) - 2:23
06. Come Said The Girl - 3:16
07. Broke House - 2:20
08. When God Forgets My Name - 3:18
09. Heroes - 2:52
10. Works For Me - 3:07
11. Fake It 'til You Make It - 3:18
12. The Cure For Loneliness - 3:09
13. Invisible World - 3:17
14. Make Your Move - 2:29
15. In Case Of Fire Break Glass - 3:12
16. Did I Just Say That Out Loud - 3:07
17. Someday I Will Fly - 2:20
18. Neutron Star - 2:54
19. Feed Your Soul - 2:46
20. We Are Eternal - 2:58

FORMATION:
George Nastos: Guitares
Jorge Palacios: Batterie
Rick Springfield: Chant / Guitares / Claviers
Siggy Sjursen: Basse
Tim Gross: Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
RICK SPRINGFIELD : NOUVEL ALBUM EN AOUT
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"
AUTRES CHRONIQUES
AUTUMN'S CHILD: Tellus Timeline (2024)
HARD ROCK MELODIQUE - Autumn's Child propose "Tellus Timeline", album multi-genres dans lequel le rock des 70's fait son apparition.
HYPERIA: The Serpent's Cycle (2023)
THRASH - "The Serpent’s Cycle" confirme que Hyperia est bel et bien un des groupes de thrash death de la nouvelle génération les plus offensifs et inspirés.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT RICK SPRINGFIELD
RICK-SPRINGFIELD_The-Snake-King
The Snake King (2018)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / ROCK
RICK-SPRINGFIELD_Rocket-Science
Rocket Science (2016)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / ROCK
RICK-SPRINGFIELD_Songs-For-The-End-Of-The-Wor
Songs For The End Of The World (2012)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / ROCK
RICK-SPRINGFIELD_From-The-Vault
From The Vault (2010)
3/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / POP
RICK-SPRINGFIELD_Venus-In-Overdrive
Venus In Overdrive (2008)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024