ARTISTE:

PATHOLOGY

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE EVERLASTING PLAGUE

(2021)
LABEL:

NUCLEAR BLAST

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Growl, Old School, Technique
"Les Américains de Pathology proposent un "The Everlasting Plague" sympathique ancré dans un brutal death hargneux mais sachant aussi se faire mélodique."
NOISE (12.01.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Assez méconnu en Europe, Pathology n’a rien d’une formation débutante : elle a vu le jour à San Diego en 2006 et a proposé dix albums studio. Après une période de turbulences, le groupe n’était plus qu’un projet studio pendant pas mal d’années, mais la machine a été relancée avec un line-up rafraîchi autour de Dave Astor, batteur et leader du groupe. "Reborn To Kill" a été une première étape en 2019 et la suite arrive avec "The Everlasting Plague" qui voit le groupe signer chez Nuclear Blast. En lisant le nom des albums, l’auditeur avisé se doutera que Pathology évolue dans le death metal, dans la version brutale du genre, quelque part entre Cannibal Corpse et Deicide.

Quand Pathology décide de faire mal, il le fait sans pitié et livre une série de titres impitoyables coulés dans un moule death pur et dur. ‘Perpetual Torment’, ‘Engaging In Homicide’, ‘Procession Of Mangled Humans’ et ‘Visciously Defield’ forment un premier gros bloc qui assomme l’auditeur avec un growl venu des enfers, un rythme d’une rare intensité et une technique ultra rapide qui scotche au mur. Et comme si la leçon n’avait pas été assez forte, le groupe remet ça en fin d’album et achève son monde avec ‘Submerged In Eviscerated Carnage’, ‘ Corrosive Cranial Affliction’ et ‘Death Ritual Deciphered’ taillés dans le même mur sonore musical. Si tout l’album avait eu cette couleur, il eût été usant et lassant. Mais au-delà de ce cœur brutal Pathology a l’intelligence de proposer un peu de de variété et ainsi évite d’user ses auditeurs. ‘A Pound Of Flesh’, ‘Diseased Morality’ et ‘As The Entrails Wither’, très convaincants, mixent force brute death metal avec des passages mélancoliques et mélodiques dans l’esprit d’un Dark Tranquillity. Le groupe clôt l’album avec un instrumental à la fois puissant et mélodique (‘Decompositon Of Millons’) qui montre une facette plus sombre sous une technique assurée.

Avec "The Everlasting Plague", Pathology lance sa carrière internationale de belle manière. En sachant aérer son propos, il se place au-dessus d’une mêlée trop souvent linéaire et semble avoir les armes pour s’attirer les faveurs d’un large public.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/pathologymusic/





LISTE DES PISTES:
01. A Pound Of Flesh
02. Perpetual Torment
03. Engaging In Homicide
04. Procession Of Mangled Humans
05. Viciously Defiled
06. Diseased Morality
07. Submerged In Eviscerated Carnage
08. Corrosive Cranial
09. As The Entrails Wither
10. Dirge For The Infected
11. Death Ritual Deciphered
12. Decomposition Of Millions

FORMATION:
Daniel Richardson: Guitares
Dave Astor: Batterie
Obie Flett: Chant
Ricky Jackson: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
OUTRUN THE SUNLIGHT: A Vast Field Of Silence (2021)
POST METAL - "A Vast Field of Silence" est une belle démonstration de maîtrise dans un style exigeant, le post-metal instrumental. Un album cependant un peu trop rigoureux pour réellement enthousiasmer.
THRASH LA REINE: Notre​-​dame​-​de​-​l'enfer (2021)
HEAVY METAL - Entre rock potache, ambiances médiévales et heavy thrash, "Notre-Dame de l'Enfer" présente Thrash La Reine sous l'égide d'un heavy personnel et inclassable. À explorer d'urgence !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022