ARTISTE:

NESTOR

(SUÈDE)
TITRE:

KIDS IN A GHOST TOWN

(2021)
LABEL:

AOR HEAVEN

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
""Kids In A Ghost Town" est une ode aux bons souvenirs du hard rock mélodique des 80's. Nestor, c'est nouveau, c'est déjanté, et ça va faire des heureux chez les nostalgiques !"
LYNOTT (27.12.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Depuis la sortie du premier single de son premier LP, le groupe suédois Nestor est sur toutes les lèvres des amateurs de hard rock mélodique des années 80. Il faut dire que la vidéo de ce 'On The Run', complétement délirante et décalée, couplée au pouvoir addictif des riffs et de la mélodie malicieusement assénés, avait de quoi faire saliver les foules nostalgiques. "Kids In A Ghost Town"  permet à présent de vérifier si la tornade émotionnelle qui a propulsé cet objet au rang d’album de l’année n’est pas qu'un rideau de fumée...

Nestor est un vieux groupe : né en 1989 et auteur de deux EP au milieu des 90’s, le combo a disparu des écrans jusqu’à sa reformation en 2017. Son nom ne vient pas du roi de Pylos issu de la mythologie grecque, mais du majordome du Capitaine Haddock, les Suédois étant des inconditionnels des aventures de Tintin. Voilà qui va de pair avec l’état d’esprit affiché par les protagonistes dans de nombreux clips parsemant la Toile. De toute évidence le quintet ne se prend pas au sérieux, voire ne craint pas le ridicule - ses accoutrements, gimmicks et folies scénaristiques dignes de Benny Hill sont là pour en apporter la preuve. La formation n’a pas non plus inventé la poudre, ses références sautent aux oreilles et moult passages de ce "Kids In A Ghost Town" évoquent avec insistance certains morceaux composés par leurs idoles.

Toutefois, il est indéniable que Nestor dispose d’un talent remarquable pour invoquer l’esprit des 80’s, faire ressurgir le passé en donnant à l’auditeur le sentiment qu’il tient entre les mains un album qui avait été caché puis oublié dans un coffre aux trésors niché au fond d’une grotte, faisant indéniablement souffler une bourrasque de nostalgie.

La première partie de l’opus est dans ce domaine tout à fait remarquable. 'On The Run' regroupe toutes les qualités qui construisent un hit. Très représentatif de l’esprit qui anime la formation, il est proche du 'I’ve Enough (Into The Fire)' de Kiss et conjugue un riff addictif d’antan avec une mélodie qui ne l’est pas moins. 'Stone Cold Eyes' est un bijou de hard FM qui rappelle le 'Hold Back The Night' de Giant et l’entrainant 'These Days' évoque, sur un tempo différent, le 'Right Now' de Van Halen. 'Perfect 10', dont les paroles font sourire, honore Demi Moore et Sharon Stone, et nous gratifie d’une mélodie fort radio friendly. Le titre éponyme remporte avec maestria le titre de meilleur morceau de l’opus avec un solo que n’aurait pas renié Eddie Van Halen.

La seconde partie de l’œuvre est moins tonitruante. La faute à un trop grand nombre de ballades, dont l’une avec Samantha Fox. Cette présence d’une des icônes sexy des 80’s montre à quel point Nestor voue un culte à cette période. Malgré 'Firesign' et son riff à la Judas Priest qui réveille les foules mais qui n’accroche guère question mélodie, cette moitié d’album déçoit en comparaison de ses entrées en matière, même si '1989' (année de la naissance du groupe) mérite également une brassée de louanges.

"Kids In A Ghost Town" est une demi-bombe. Si sa seconde partie avait été aussi explosive que ses premières salves, il aurait pu être l’album de hard rock mélodique de l’année. La prochaine production de ce groupe de sacrés joyeux drilles sera donc attendue avec impatience.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/nestortheband



GROUPES PROCHES:
VAN HALEN, KISS, GIANT


LISTE DES PISTES:
01. A Fanfare For The Reliable Rebel (Intro) - 0:58
02. On The Run - 3:53
03. Kids In A Ghost Town - 3:47
04. Stone Cold Eyes - 3:21
05. Perfect 10 (Eyes Like Demi Moore) - 4:15
06. These Days - 3:44
07. Tomorrow - 4:44
08. We Are Not Ok - 4:01
09. Firesign - 4:12
10. 1989 - 4:45
11. It Ain't Me - 4:21

FORMATION:
Jonny Wemmenstedt: Guitares
Marcus Åblad: Basse
Martin Johansson: Claviers
Matthias Carlsson: Batterie
Tobias Gustavsson: Chant
Håkan Glänte: Claviers / Invité / Piano
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
NATALIA M. KING: Woman Mind Of My Own (2021)
BLUES - "Woman Mind Of My Own" est un très bel album de blues, dominé par la superbe voix de Natalia M. King.
ALCATRAZZ: V (2021)
HARD ROCK - "V" est à prendre pour ce qu'il est, une honnête rondelle de speed mélodique et non comme un pur album d'Alcatrazz dont l'âme s'est évaporée avec le limogeage de Graham Bonnet.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022