ARTISTE:

AMORPHIS

(FINLANDE)
TITRE:

HALO

(2022)
LABEL:

ATOMIC FIRE RECORDS

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Epique, Folk, Growl, Mélancolique
"Amorphis propose un "Halo" classique, un peu moins prenant que son illustre prédécesseur mais montrant néanmoins de belles choses avec un bon équilibre entre puissance et mélodie."
NOISE (28.02.2022)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Avec "Queen Of Time" les Finlandais d’Amorphis avaient proposé un album ésotérique d’une rare richesse. Comme il n’est pas possible de vivre sur ses acquis éternellement. Amorphis a la lourde tâche de proposer un successeur à son chef-d’œuvre et l’histoire de la musique a montré que cela n’était pas aisé. Le dernier volet d’une trilogie entamée avec "Under The Red Cloud" en 2015 se nomme "Halo".

Amorphis
était allé loin dans les expérimentations sur "Queen Of Time". Pour "Halo" il revient à un son plus dépouillé, plus classique, dans l’esprit de ses albums précédents. Dans sa première partie le disque déploie un schéma bien connu. Archi-classiques mais efficaces, les cinq premiers titres forment un ensemble que l’on pourrait qualifier de fan-service, entre death, progressif et folk avec cette aisance à associer puissance et mélodie. Les riffs sont immédiatement reconnaissables, les refrains intéressants et l’alternance entre growl et chant clair portés par un Joutsen, toujours aussi remarquable fait son effet.

Pour éviter un sentiment de répétitivité, Amorphis sort du mode pilote automatique dans sa deuxième partie. ‘When The Gods Came’ et ‘ Seven Road Come Together’ montent le niveau. Sur le premier le clavier s’impose et le refrain porté par le chant clair donne le frisson. Le deuxième dégage un côté aérien plein de finesse avec une belle force épique et une puissante charge émotionnelle dans le refrain. ‘War’ et ‘Halo’ semblent se répondre. ‘War’ met en avant le côté sombre et death d’Amorphis en avant avec le growl et juste une pincée de chant clair pour l'atténuer. ‘Halo’ est son inverse, il se fait lumineux et passionnant avec un break symphonique superbe et un chant féminin tout en douceur, le growl amenant juste un supplément de puissance.

Amorphis ne se montre pas aussi passionnant qu’avec "Queen Of Time", revenant à un son plus classique et se laissant aller à quelques facilités d’écriture. Cela étant le charme fonctionne encore parfaitement : disque de transition, "Halo" a pas mal de qualités pour ravir un large public.


Plus d'information sur http://www.amorphis.net/





LISTE DES PISTES:
01. Northwards
02. On The Dark Waters
03. The Moon
04. Windmane
05. A New Land
06. When The Gods Came
07. Seven Roads Come Together
08. War
09. Halo
10. The Wolf
11. My Name Is Night

FORMATION:
Esa Holopainen: Guitares
Jan Rechberger: Batterie
Olli-Pekka Laine : Basse
Santeri Kallio: Claviers
Tomi Joutsen: Chant
Tomi Koivusaari: Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
TOWNSEND LE DEVIN
01/07/2022
365
  0 0  
2/5
Quand j'écoute cet album, je me dis que le groupe devrait se mettre à faire du Folk medievalo gothique car c'est très en vogue. Ils prendraient une belle femme filiforme mais avec des gros seins pour faire quelques chœurs sur les clips et ça marcherait du tonnerre vu le pedigree de chacun. Ou alors ils font du Doom à la SWALLOW THE SUN, ils connaissent bien je crois !
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Eluveitie + Amorphis + Dark Tranquillity + Nailed To Obscurity Lille (L'AÉRONEF) - 20 Novembre 2022
DERNIERE INTERVIEW
AMORPHIS (20 MARS 2018)
A l'occasion de ce nouveau rendez-vous avec Tomi Joutsen et Esa Holopainen, Music Waves a fait le point sur ce nouvel album de cet Amorphis 2.0
 
AUTRES CHRONIQUES
DIFFERENT LIGHT: The Burden Of Paradise (2016)
ROCK PROGRESSIF - Avec "The Burden of Paradise", Different Light emmène l'auditeur dans une symphonie totalement addictive durant plus d’une heure.
KRAEMER: All The Way (2022)
HARD ROCK MELODIQUE - Prisonnier d’une marque de fabrique trop prégnante, "All The Way" n’offre pas à Kraemer le cadre qu’aurait mérité un talent au-dessus d’une moyenne dont il peine à s’extraire.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AMORPHIS
AMORPHIS_Queen-Of-Time
Queen Of Time (2018)
5/5
5/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
AMORPHIS_UNDER-THE-RED-CLOUD
Under The Red Cloud (2015)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
AMORPHIS_Circle
Circle (2013)
4/5
3.5/5
NUCLEAR BLAST / METAL GOTHIQUE
AMORPHIS_The-Beginning-Of-Times
The Beginning Of Times (2011)
3/5
4/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
AMORPHIS_Magic-And-Mayhem--Tales-From-The-Ear
Magic And Mayhem - Tales From The Early Years (2010)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022