ARTISTE:

HOUSTON

(SUÈDE)
TITRE:

IV

(2021)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

A.O.R.

TAGS:
80's, FM
"Dynamique, gorgé de mélodies et de refrains imparables et magistralement exécuté, "IV" fait oublier les ombres de ses influences et voit Houston franchir un cap au sein du paysage d'un AOR de grande classe."
LOLOCELTIC (14.12.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Les formations suédoises adorent proposer des opus replongeant directement dans les années 80, exercice qui offre parfois des albums d'une qualité qui aurait sans aucun doute fait fureur en cette époque bénie, mais qui peine à faire évoluer le genre, d’autant qu'il est particulièrement difficile de s'extraire de la masse pour certains combos ayant décidé de se lancer dans ce style. Houston fait partie de ces groupes talentueux ayant du mal à trouver une place sur le devant d'une scène déjà occupée par Work Of Art ou State Of Salazar.

Pourtant, il se pourrait bien que "IV", sa nouvelle offrande discographique, lui permette de passer à l'étage supérieur. C’est principalement au monument Survivor que cet opus semble vouloir rendre majoritairement hommage. Il est vrai que la voix de Hank Erix prend souvent des tonalités dignes de Jimi Jamison, mais le quintet de Stockholm pousse ici la ressemblance beaucoup plus loin, au point de proposer un 'Heart Of A Warrior' qui ressemble comme deux gouttes d'eaux à une démo du célèbre 'Eye Of The Tiger' (1982), mais les clins d'œil appuyés au combo de Jim Peterik et Frankie Sullivan sont par ailleurs multiples (l'introduction de 'I Will Not Give In To Despair', entre autres).

Néanmoins, il serait injuste de limiter "IV" à un simple clone de Survivor car cet opus regorge de qualités. Il y a tout d'abord la superbe production réalisée par le revenant Ricky Delin qui tenait les claviers au sein de la formation sur les deux premiers opus avant de passer derrière les manettes et d'obtenir la renommée qui est désormais la sienne. Le son du groupe est également magnifié par l'arrivée de Richard Hamilton aux synthétiseurs. Il marque d'ailleurs son territoire dès l'introduction de l'opener 'She Is The Night' avec ses textures veloutées, son ambiance envoûtante, son refrain catchy et son solo lumineux. Car, à l'image de ce titre, tout l'album est gorgé de pépites mélodiques qui, si elles ne sont pas d'une originalité aveuglante, n'en sont pas moins un enchantement pour les amateurs du style, en particulier si ces derniers gardent une pointe de mélancolie pour la période des 80’s.

En assumant ses influences, "IV" voit Houston offrir un superbe hommage au meilleur AOR des années légendaires (Toto, Foreigner, Journey) tout en retrouvant l'identité de ses premiers opus. Pour couronner le tout, cet album ne souffre d'aucun temps mort et évite l'écueil de la sempiternelle ballade qui n'apporte que rarement quelque chose d'intéressant. Dynamique, gorgé de mélodies et de refrains imparables et magistralement exécuté, "IV" fait oublier les ombres pourtant imposantes de ses influences pour que l'auditeur n'en retienne que le bonheur de se régaler de ses onze pépites.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/houstonsweden





LISTE DES PISTES:
01. She Is The Night - 6:07
02. You're Still The Woman - 3:51
03. Hero - 4:00
04. A Lifetime In A Moment - 4:51
05. Heartbreaker - 5:10
06. Storyteller - 3:56
07. Heart Of A Warrior - 3:03
08. Until The Morning Comes - 4:03
09. I Will Not Give In To Despair - 4:24
10. Such Is Love - 3:56
11. Into Thin Air - 4:49

FORMATION:
Carl Hammar: Guitares
Hank Erix: Chant
Oscar Lundstrom: Batterie
Richard Hamilton: Claviers
Soufian Ma’aoui: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
HOUSTON: Sortie de "III" en novembre
 
AUTRES CHRONIQUES
RIDE THE TIGER: Freedom Is Always Right Where You Are (2021)
POP - Premier album d'un artiste issu de l'univers impitoyable de Youtube, Ride The Tiger nous présente une pop organique assez intéressante.
BULLET FOR MY VALENTINE: Bullet For My Valentine (2021)
METALCORE - Bullet For My Valentine amène avec ce septième album éponyme une nouvelle pierre à son édifice colossal sans révolutionner son metalcore percutant mais relativement prévisible.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HOUSTON
HOUSTON_III
Iii (2017)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022