ARTISTE:

ALCATRAZZ

(ETATS UNIS)
TITRE:

V

(2021)
LABEL:

SILVER LINING MUSIC

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
80's
""V" est à prendre pour ce qu'il est, une honnête rondelle de speed mélodique et non comme un pur album d'Alcatrazz dont l'âme s'est évaporée avec le limogeage de Graham Bonnet."
CHILDERIC THOR (27.12.2021)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Après avoir participé à Rainbow puis à MSG, avec lesquels il grave successivement les référentiels "Down To Earth" en 1979 (avec le premier) et " Assault Attack" en 1982 (avec le second), Graham Bonnet monte Alcatrazz, formation restée célèbre pour avoir révélée deux des guitar-heroes les plus influents des années 80, Yngwie Malmsteen (sur "No Parole From Rock'n' Roll") et Steve Vai (sur "Disturbing The Peace"). Mais la suite est moins fameuse pour ce groupe qui disparait très vite ensuite, pour se reformer entre 2007 et 2014 sans rien enregistrer de nouveau.

Pourtant, trois ans plus tard, Graham Bonnet relance encore une fois Alcatrazz. Le bassiste Gary Shea et le claviériste Jimmy Waldo rempilent à ses côtés tandis que le poste de guitariste échoit à Joe Stump, qui a la lourde tâche d'épauler un chanteur marqué par ses collaborations avec des légendes de la six-cordes. Fruit de cette résurrection, "Born Innocent" (2020) est une bonne surprise. Mais alors qu'il en est le fondateur et surtout la voix, Bonnet est viré quelques mois plus tard, remplacé par le mercenaire Doogie White qui, depuis vingt-cinq ans s'est frotté (entre autres) aux mêmes guitaristes que son prédécesseur, de Blackmore à Malmsteen en passant par Schenker. Grand chanteur au demeurant et choix plutôt naturel pour tenir le micro, son recrutement n'en trahit pas moins Alcatrazz qui ne peut réellement exister sans son frontman historique et surtout pas dans les conditions douteuses de ce départ forcé.

Rapidement, un cinquième album scelle ce nouveau line-up qui n'appelle pas à la bienveillance. Son titre peu imaginatif n'augure d'ailleurs pas d'une franche réussite, ce que confirme une prise de son d'un autre âge néanmoins plus convaincante que celle du dernier Malmsteen en date ("Parabellum") et véritable insulte aux oreilles. L'ombre grassouillette du Bibendum suédois plane d'ailleurs beaucoup (trop) sur ce "V" que ses géniteurs auraient été bien inspirés de publier sous un autre nom que celui d'Alcatrazz tant le fond n'a plus grand chose à voir avec le style originel du groupe.

Moins hard et plus speed que ses devancières, cette livraison braconne ainsi sans grande imagination sur les terres véloces et mélodiques elles aussi d'un autre temps. 'Gardian Angel' ressemble à du Yngwie, 'Nightwatch' à n'importe quel groupe de heavy qui bétonne un tempo soutenu. Et il en va de même du sirupeux 'Turn Of The Wheel' ou d'un 'Grace Of God' inodore. Quand le quintet serre le frein à main, il confond lourdeur épique et paresse graisseuse, signant des titres pesants comme un cassoulet ('Maybe Tomorrow', 'Return To Nevermore'). Un menu qui traine en longueur sur plus de soixante minutes achève d'en faire un album à moitié raté. A moitié, car l'ensemble s'enfile toutefois sans déplaisir grâce au savoir-faire éprouvé d'une équipe qui connaît toutes les ficelles du genre, fussent-elles épaisses comme des câbles à haute tension.

"V" est donc à prendre ce qu'il est, une honnête rondelle de speed mélodique et non pas comme un pur album d'Alcatrazz dont l'âme s'est évaporée avec le limogeage de Graham Bonnet... 


Plus d'information sur https://www.facebook.com/alcatrazzband/





LISTE DES PISTES:
01. Guardian Angel
02. Nightwatch
03. Sword Of Deliverance
04. Turn Of The Wheel
05. Blackheart
06. Grace Of God
07. Return To Nevermore
08. Target
09. Maybe Tomorrow
10. House Of Lies
11. Alice’s Eyes
12. Dark Day For My Soul

FORMATION:
Doogie White: Chant
Gary Shea: Basse
Jimmy Waldo: Claviers
Joe Stump: Guitares
Mark Benquechea: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
LOLOCELTIC
03/01/2022
  0
Virer Graham Bonnet pour pondre un album aussi insipide, il faudra m'expliquer l'intérêt...
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ALCATRAZZ : Nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
ALCATRAZ (21 MARS 2017)
Les organisateurs étaient à Paris pour évoquer la 10e édition de l'Alcatraz. Music Waves vous propose une longue interview d'un festival dont il est désormais le partenaire français...
 
AUTRES CHRONIQUES
NESTOR: Kids In A Ghost Town (2021)
HARD ROCK - "Kids In A Ghost Town" est une ode aux bons souvenirs du hard rock mélodique des 80's. Nestor, c'est nouveau, c'est déjanté, et ça va faire des heureux chez les nostalgiques !
CLINT SLATE & IONA JAMES: Chapter 2: The Doubter's Dance (2021)
POP - Petite galette de grande qualité, "The Doubter’s Dance" révèle un duo très complémentaire qui distille une pop savoureuse et intelligente. A découvrir et à suivre, assurément.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ALCATRAZZ
ALCATRAZZ_Born-Innocent
Born Innocent (2020)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
ALCATRAZZ_Dangerous-Games--13-Edition
Dangerous Games - 2013 Edition (2013)
2/5
4.3/5
METAL MIND / HARD ROCK
ALCATRAZZ_No-Parole-From-Rock-n-roll--13-Edition
No Parole From Rock'n'roll - 2013 Edition (2013)
5/5
4.5/5
METAL MIND / HARD ROCK
ALCATRAZZ_Disturbing-The-Peace--13-Edition
Disturbing The Peace - 2013 Edition (2013)
2/5
5/5
METAL MIND / HARD ROCK
ALCATRAZZ_Live-Sentence--13-Edition
Live Sentence - 2013 Edition (2013)
4/5
5/5
METAL MIND / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022