ARTISTE:

BARTON HARTSHORN

(ROYAUME UNI)
TITRE:

NOT WHAT I EXPECTED TO HOPE FOR

(2021)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

POP

TAGS:
Acoustique, Bluesy, Chant grave, Folk, Intimiste, Mélancolique
"Le nouvel album de Barton Hartshorn est une petite pépite pop qui met de bonne humeur dans ces instants funestes."
ADRIANSTORK (25.05.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Un jeune Anglais exilé en Australie vivait des hauts et des bas, accompagnant des groupes sur scène tout en travaillant derrière les fourneaux. Ses seuls instants de plaisir se résumaient à griffonner des paroles de chansons dans ses carnets. Un jour, il comprend qu'il est du mauvais côté du mur et pour rompre son quotidien morne décide de s'affranchir de tout ce qui l'empêche de s'envoler. Le jeune garçon se baptise du nom de son lieu d'origine : Barton Hartshorn. A présent établi à Paris, il sort son deuxième album : ''Not What I Expected To Hope For''.

Ce disque, à l’inverse du précédent, sonne plus anglais qu’américain. Barton Hartshorn a des qualités vocales assez magnétiques avec une voix chaleureuse à la John Wetton. Avec son accent traînant, on pense d’abord à un vieux loup de mer revenu sur le rivage, avant qu’il n’exprime toute sa jeunesse éprise de liberté. Sa voix est soutenue par des chœurs enjôleurs utilisés à bon escient (sauf dans 'Forbidden Days' où ils apparaissent sucrés à la guimauve). La musique est immédiate et nous embarque sans crier gare à l'image de cet 'I Got Away', habilement placé aux avant-postes, aussitôt suivi d'un 'Listen For A Change' qui mériterait d'être diffusé sur toutes les radios françaises. L'artiste nous fait partager ses influences qui vont du rock au folk en passant par la new wave. Barton ajoute une panoplie d'instruments dont la réunion à son monde pouvait apparaître risquée : synthétiseurs, boîtes à rythmes, la complainte d'un harmonica dans 'Rumours'... Pourtant la mayonnaise prend, et chacun des morceaux se présente comme une variation contrôlée du précédent, délivrant des refrains pimentés de poison addictif - on se surprend en flagrant délit en les reprenant en chœur derrière son clavier !

Les esprits chagrins pourraient reprocher à Barton Hartshorn d'avoir mis la main sur une formule simple et efficace et de la répéter, notamment avec la succession des ballades, alors que chacune d’entre elles dissimule sa propre identité : l'acoustique 'The Gold Black' ne laisse pas indifférent et invite à la rêverie tandis que la pluvieuse 'Did I Let You Down' nous révèle en fait un magnifique ciel bleu. Piste après piste, Barton, tel un professeur es pop, nous surprend en changeant de style et en variant les plaisirs : il est par exemple quasiment impossible d'anticiper l'énergie rock de 'Like The Sea' et de s'y montrer indifférent. Les vertus mélodiques de ''Not What I Did Not Expected For'' ne révolutionnent pas la pop mais permettent de se laisser enlacer par celle-ci pour y retrouver les caresses originales de la Création...

"Not What I Was Expected For'' est une belle découverte pop d'un artiste au travail, nous offrant un petit monument d'optimisme dans une période tourmentée. N'hésitez pas à vous laisser ensorceler par ce magicien anglais vivant à Paris.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/bartonhartshornmusic





LISTE DES PISTES:
01. I Got Away (But You're Here to Stay) - 4:38
02. Listen for a Change - 3:47
03. Forbidden Days - 5:22
04. Did I Let You Down? - 3:56
05. Message Back to You - 5:24
06. Like the Sea - 3:21
07. Rumours - 5:02
08. The Gold Black Vacuum of Your Past - 4:52
09. Still Life - 3:38
10. If You Were Coming You'd Be Here by Now - 5:27

FORMATION:
Barton Hartshorn: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
SLEAZYZ: March Of The Dead (2020)
METAL ALTERNATIF - "March Of The Dead" est un album pétri de qualités (groove, puissance et maîtrise) mais qui manque sérieusement de variété pour captiver à long terme.
LUCIDE: Homme De Paille (2021)
ROCK - Lucide use de contrastes rock, metal et mélancoliques pour offrir avec "Homme de Paille" un album à l'image de la société actuelle, tendue et colérique, dont le groupe se fait un témoin à fleur de peau justifiant un côté abrupt spontané.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021