BETH HART & JOE BONAMASSA

(ETATS UNIS)

SEESAW

(2013)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

BLUES

TAGS:
Bluesy, Chant éraillé, Guitar-Hero, Jazzy, Old School, Reprises
""Seesaw" voit la paire Beth Hart et Joe Bonamassa monter le curseur d’un cran en mettant ses talents au service des œuvres avec un bel équilibre."
LOLOCELTIC (17.08.2023)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Pourquoi changer une équipe qui gagne ? C’est la question qu’a dû se poser Joe Bonamassa après sa première collaboration avec Beth Hart pour un "Don’t Explain" dont le succès ne peut être démenti. C’est donc entouré des mêmes musiciens et du même producteur que le duo remet le couvert deux ans plus tard pour un nouvel album de reprises de standards soul et R&B. Seul changement notoire, la chanteuse commence désormais à avoir une renommée internationale qui lui permet de se détacher du simple statut d’héritière de Janis Joplin. Son "Bang Bang Boom Boom" vient de lui faire franchir un nouveau palier et elle n’a désormais plus besoin d’être mise en lumière par son nouveau mentor avec lequel elle peut traiter d’égale à égal.

Ce nouvel équilibre se ressent dans l’interprétation de la plupart des titres au sein desquels le guitariste n’hésite plus à dégainer des soli lumineux sans craindre d’éclipser sa camarade de jeux. Comme c’était déjà le cas deux ans auparavant, le duo reste relativement respectueux des originaux tout en y apportant une touche personnelle discrète mais suffisante pour s’approprier ces monuments. C’est ainsi que le légendaire ‘Nutbush City Limits’ voit une Beth Hart féline et rugissante traduire au mieux la fougue de Tina Turner sans chercher à la plagier. De son côté, Joe Bonamassa balance ici un de ses nombreux et rutilants soli. La démarche est la même au niveau des douceurs avec un ‘I Love You More Than You’ll Never Know’ envoûtant et sur lequel la chanteuse se montre l’égale de Donnie Hathaway ou Amy Winehouse, ses légendaires prédécesseurs, alors que l’intervention du six-cordiste est une nouvelle fois aveuglante.

Il est vrai que la faculté du guitariste à s’adapter à chaque titre pourra ouvrir le flanc à la critique de certains l’accusant de "jouer comme" plutôt que d’affirmer sa propre identité. Mais n’est-ce pas un de ses nombreux talents que de savoir se mettre au service des morceaux plutôt que de vouloir absolument marquer ces derniers de son sceau ? De son côté, Beth Hart ne cherche plus non plus forcément à en mettre plein la vue et s’adapte également aux chansons qu’elle interprète. Elle trouve ici un véritable équilibre entre hommage et appropriation. Ainsi, si sa performance sur le ‘Miss Lady’ est surchauffée, c’est essentiellement dû à la différence de puissance entre son chant et celui d’Al Green. Nous tenons d’ailleurs ici un des sommets de ce "Seesaw" avec un superbe exemple de la complicité entre les deux artistes pour une interprétation à l’énergie imparable. Nous citerons également le spectral ‘Strange Fruits’, pièce traitant de l’esclavage et des pendaisons dans les états du Sud. Fragile et émouvante, la chanteuse se fait ici très respectueuse de Billie Holiday et Nina Simone qui ont fait la réputation de cette chanson avant elle.

Toujours dans les limites que sont celles d’un album de reprises, "Seesaw" voit néanmoins la paire Hart / Bonamassa monter le curseur d’un cran en trouvant un nouvel équilibre entre les deux artistes et entre le respect des titres originaux et leur appropriation. Voilà typiquement le genre d’opus qui mérite d’être pris en exemple afin de montrer le résultat d’une collaboration au sein de laquelle les talents se mettent au service des œuvres plutôt que d’essayer de tirer la couverture à eux.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Them There Eyes - 2:33
02. Close To My Fire - 5:14
03. Nutbush City Limits - 3:36
04. I Love You More Than You'll Ever Know - 7:05
05. Can't Let Go - 4:02
06. Miss Lady - 4:56
07. If I Tell You I Love You - 3:38
08. Rhymes - 5:05
09. A Sunday Kind Of Love - 3:57
10. Seesaw - 3:27
11. Strange Fruits - 5:47

FORMATION:
Anton Fig: Batterie
Arlan Schierbaum: Claviers
Beth Hart : Chant / Claviers
Blondie Chaplin: Guitares
Carmine Rojas: Basse
Joe Bonamassa: Chant / Guitares
Lee Thornburg: Trompette, Trombone
Ron Dziubla: Saxophone
Lenny Castro: Invité / Percussions
Michael Rhodes: Basse / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BETH HART & JOE BONAMASSA: Nouvel album en janvier
 

"Découvrez le nouveau clip de Near Death Experience !"
AUTRES CHRONIQUES
XTC: Black Sea (1980)
ROCK - 4ème album de XTC, "Black Sea" nous offre une ode à un rock anglais de qualité, riche en mélodies sophistiquées.
DEVO: Duty Now For The Future (1979)
ROCK - "Duty Now For The Future" est un album de transition, coincé entre le son du précédent album et des sonorités futures, entre les années 70 déclinantes et les 80's triomphantes.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BETH HART & JOE BONAMASSA
BETH-HART--JOE-BONAMASSA_Black-Coffee
Black Coffee (2018)
4/5
4/5
MASCOT LABEL GROUP / BLUES
BETH-HART--JOE-BONAMASSA_Don-t-Explain
Don't Explain (2011)
3/5
5/5
AUTRE LABEL / BLUES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024