.
.

DEVO

(ETATS UNIS)

DUTY NOW FOR THE FUTURE

(1979)
LABEL:

WARNER

GENRE:

ROCK

TAGS:
80's, Chant grave, Concept-album, Happy
""Duty Now For The Future" est un album de transition, coincé entre le son du précédent album et des sonorités futures, entre les années 70 déclinantes et les 80's triomphantes."
ADRIANSTORK (21.08.2023)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Un mois à peine après la sortie de son manifeste "Q: Are We Not Men? A: We Are Devo!'', Devo était renvoyé en studio par les frères Warner. Marqué par une reprise iconoclaste des Rolling Stones, l'album du groupe originaire de l'Ohio avait surpris par son amusante audace. Pourtant, certaines chansons ne prêtaient guère à la rigolade et derrière les slogans sur la dévolution s'esquissait une réflexion assez sombre sur l'humanité. Ken Scott, producteur entre autres de "The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars" de David Bowie, a pris la relève de Brian Eno pour cornaquer les Américains. Ceux-ci se montreront sévères à son égard (d'autant que le producteur ne les avait pas conviés à assister au mixage final) l'accusant d'avoir voulu adoucir un son qu'ils auraient souhaité plus agressif, proche des conditions du live (la plupart des morceaux était déjà joué depuis plusieurs années en concert).

Certains morceaux de ce "Duty Now For The Future" s'inscrivent ainsi dans la continuité du précédent album, comme le frénétique 'Clockout', l'amusant 'Pink Pussycat' ou 'Wiggly World'. Sur ceux-ci, les guitares dominent les débats et les claviers sont utilisés en guise de bruitages détonants. Le chant de Mark Mothersbaugh est toujours aussi délirant, avec une voix parfois proche d'un cartoon. Il ne s'agit pourtant pas d'un simple copier-coller, le groupe ne rechigne pas à utiliser ses acquis pour s'envoler dans une autre direction : le morceau le plus ambitieux, la suite 'Smart Patrol/DNA' voit même Bob Casale occuper le devant de la scène à la guitare. La reprise de 'Secret Agent Man' de Johnny Rivers, plus obscur que 'Satisfaction', voit Bob Mothersbaugh remplacer son frère derrière le micro. Sa voix est geignarde et plaintive, mais convient parfaitement au le thème de la chanson (un ingénu qui s'imagine sauver l'Amérique en accomplissant des tâches obscures et secrètes pour la CIA).

On ressent toutefois une fracture au sein de l'album, d'autres morceaux troquent leurs oripeaux garage/punk/rock 'n' roll au profit d'une new wave encore balbutiante. Le rôle des claviers n'est plus accessoire et les deux frères Casale s'en emparent avec joie aux côtés de Mark. L'hymne solennel 'Devo Corporate Anthem' qui ouvre l'album est un instrumental électronique qui rappelle les travaux de Wendy Carlos. La dimension sombre déjà présente dans 'Mongoloid' s'accentue ici, usant de rythmiques lourdes et anxiogènes (''Blockhead', 'SIB') et le chant y est plus froid et distant. À l'opposé de cette noirceur, 'The Day My Baby Give Me A Surprise' est une réussite dominée par la maestria métronomique d'Alan Myers, la guitare bourdonnante de Bob, les claviers frénétiques des frères Casale et les couplets engagés de Mark qui débouchent sur un refrain coloré et minimaliste.

Les paroles suivent scrupuleusement le cahier des charges établi par le groupe. Entre les lignes se lit une critique caustique de l'american way of life ennuyeuse car standardisée et répétitive ('Clockout', 'Blockhead') mais celle-ci reste à la merci d'un cinglant retour de manivelle sur 'Strange Pursuit', 'Red-Eye Express' ou le martelant 'Triumph Of The Will'.

À l'aube de l'année 1979, Devo a déjà senti le vent des 80's synthétiques tourner. "Duty Now For The Future" est encore écartelé entre les sonorités du précédent album et l'émergence des synthétiseurs qui prendront l'ascendant sur les albums suivants. L'album a été à la 73ème place du Billboard et fut mieux accueilli outre-Atlantique (49ème dans les charts). À noter que la mode 1979 a vu Devo troquer ses combinaisons jaunes au profit de costumes blancs (sur lequel figure le Science Boy, le nouveau logo du groupe) et de lunettes 3D.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Devo Corporate Anthem - 1:16
02. Clockout - 2:48
03. Timing X - 1:13
04. Wiggly World - 2:45
05. Blockhead - - 3:00
06. Strange Pursuit - 2:45
07. S.I.B. (Swelling Itching Brain) - 4:27
08. Triumph of the Will - 2:19
09. The Day My Baby Gave Me A Surprize - 2:42
10. Pink Pussycat - 3:12
11. Secret Agent Man - 3:37
12. Smart Patrol/Mr. DNA - 6:06
13. Red Eye

FORMATION:
Alan Myers: Batterie
Bob Casale: Guitares / Claviers
Bob Mothersbaugh: Chant / Guitares
Gerald Casale: Chant / Basse / Claviers
Mark Mothersbaugh: Chant / Guitares / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DEVO: Décès de Bob Casale
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"
AUTRES CHRONIQUES
BETH HART & JOE BONAMASSA: Seesaw (2013)
BLUES - "Seesaw" voit la paire Beth Hart et Joe Bonamassa monter le curseur d’un cran en mettant ses talents au service des œuvres avec un bel équilibre.
THE KILLERS: Battle Born (2012)
ROCK - Peut-être moins direct que ses précédentes productions, "Battle Born" reste un excellent album des Killers, solide et bien construit.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEVO
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024