ARTISTE:

ABORTED

(BELGIQUE)
TITRE:

TERRORVISION

(2018)
LABEL:

CENTURY MEDIA RECORDS

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant screamo, Growl, Technique
""Terrorvision" est un grand huit émotionnel porté par un sens de l’abattage massif et une maîtrise technique bluffante."
THIBAUTK (02.11.2018)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Aborted est un groupe qui terrifie les vieilles dames ou les non initiés, car sa musique est âpre, violente et sans concessions. Depuis plus de vingt ans, les musiciens expulsent des coulées de substances noirâtres dans les oreilles de qui veut bien les écouter. Quand Music Waves avait goûté la saveur âpre de “Termination Redux”, il avait ressenti un plaisir masochiste à être submergé de vibrations animales. Voici leur dernière production, “TerrorVision”, sorte de grand écart entre des caveaux ornementés et des cimetières terreux gorgés de peur... en somme un album aux multiples facettes.

La multiplicité se ressent dès l’introduction ‘Lasciate Ogne Speranza’ ('Laissez toute espérance’, vous qui entrez), lorsque les bruits d’ambiance s’unissent à des riffs telluriques. Les vers de Dante reflètent donc à merveille l’ambiance gluante qui plane sur l'opus, car aucune espérance mélodique ne l'habite : les titres sont violents, les cris inhumains et les riffs de plomb. Mais au-delà de la simple violence, on devine que la formation veut effleurer des sujets plus humanistes (‘TerrorVision’) et brandir un nihilisme bruyant face à un désenchantement social moderne.

Entre deux eaux, ‘Altro Inferno’ l’est certainement : riffs de guitare plombés et rythme harassant combinés à l'intervention d'une guitare solitaire aérienne qui rappelle l'histoire du style, lorsqu'une mélodie sombre transperçait un magma sonore mortifère. ‘Exquisite Covinous Drama’, à la production claire où chaque instrument trouve sa place, est effrayant de bout en bout. Puis ‘The Final Absolution’ propose une introduction aérienne, bourrée d’ambiance et de riffs plombés qui dessinent une apocalypse sonore mélodique à la limite du soutenable. La voix variée y navigue entre les multiples lignes d’une partition élaborée, effleurant une multitude de styles extrêmes. Cette composition énergique est un pur moment de death metal, transpercé de part en part par une intervention solitaire technique et rapide au toucher fabuleux.

Le côté brutal s’exprime avec ‘Vespertine Decay’, piste à l’ancienne qui déploie ses ailes sur un rythme ternaire. Toutefois loin d’une valse viennoise, elle porte en elle une énergie du désespoir sur laquelle le groupe greffe des partitions de guitare époustouflantes soutenues par une section rythmique fluctuante impeccable. La variété habite aussi les pistes plus classiques grâce notamment à un chant aux multiples intonations. Cette variété nourrit un attrait irrépressible, impose un groove nouveau qui pousse à se jeter dans la fosse aux lions (‘Squalor Opera’). Ce penchant pour l’énergie dépouillée d’artifices est la colonne vertébrale du groupe, mais aussi celle de ‘Visceral Despondency’ qui balance des uppercuts à l’estomac, laissant ainsi l’auditeur le souffle coupé et le sourire extatique au bord des lèvres. Cette même violence qui engendre un vent de folie lorsque le rythme dégénère en maelström bouillonnant où chaque instrument impose sa propre violence ultime (‘Deep Red’).

Aborted a désormais un pied dans une tombe infâme et l'autre sur de la soie douce et sensuelle. En effet, il ose ici la variation, dans le style et la mise en place, mais aussi dans les intentions. Car bien loin d’un album gore rectiligne, la rondelle est un grand huit émotionnel porté par un sens de l’abattage massif et une maîtrise technique bluffante, qui nous conduit irrémédiablement vers un enfer gorgé de plaisirs sensuels captivants. 


Plus d'information sur http://www.goremageddon.be





LISTE DES PISTES:
01. Lasciate ogne speranza - 00:57
02. TerrorVision - 04:33
03. Farewell to the Flesh - 04:41
04. Vespertine Decay - 06:00
05. Squalor Opera - 04:01
06. Visceral Despondency - 03:32
07. Deep Red - 03:20
08. Exquisite Covinous Drama - 05:01
09. Altro inferno - 04:49
10. A Whore d'Oeuvre Macabre - 03:01
11. The Final Absolution - 05:07

FORMATION:
Ian Jekelis: Guitares
Ken Bedene: Batterie
Mendel Bij De Leij: Guitares
Stefano Franceschini: Basse
Sven de Caluwe : Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ABORTED reporte sa tournée en 2022
DERNIER ARTICLE
Chaulnes Metal Fest - 31 Mars 2018
Nous sommes de retour à Chaulnes pour le traditionnel rendez-vous avec le festival, et une fois de plus les organisateurs ont mis sur pieds une affiche variée avec en point d'orgue la venue d'Aborted
 
AUTRES CHRONIQUES
SHARP TREBLE: Building A City (2018)
HARD ROCK - A la limite de la pop, du rock et du hard rock, ce premier album permet à la formation belge de faire preuve d’une identité déjà marquée malgré quelques erreurs probablement dues à un manque d’expérience et de confiance.
SOULFLY: Ritual (2018)
THRASH - Soulfly est toujours en grande forme et signe avec "Ritual" un disque qui va faire des dégâts avec une puissance de frappe assez phénoménale.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ABORTED
ABORTED_Maniacult
Maniacult (2021)
4/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
ABORTED_La-Grande-Mascarade
La Grande Mascarade (2020)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / DEATH METAL
ABORTED_Termination-Redux
Termination Redux (2016)
3/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
ABORTED_Strychnine-213
Strychnine.213 (2008)
3/5
-/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022