ARTISTE:

TREMONTI

(ETATS UNIS)
TITRE:

DUST

(2016)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Chant grave, FM, Groovy
"Encore un cran au-dessus de "Cauterize", Mark Tremonti nous présente avec "Dust" l'une des meilleurs réalisations de sa carrière."
AXEL_D (09.06.2016)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Lorsque Mark Tremonti nous annonçait l'année dernière lors de la sortie de "Cauterize" que son successeur était déjà prêt et enregistré, il y avait de quoi être dubitatif au regard du peu d'espace entre les deux sorties. Le chanteur/guitariste avait-il pris le temps et le recul nécessaires pour juger de la qualité de ses compositions ? "Dust" ne serait-il pas plutôt constitué de chutes de studio que le groupe n'a pas voulu jeter ? Voilà des questions qu'il est permis de se poser alors que beaucoup de groupes ayant entrepris une démarche similaire n'ont pas réussi ce pari osé.

Mais les quelques interrogations sont vite dissipées au cours des premières écoutes attentives de cette suite ; Tremonti ne faisait pas d'effet d'annonce lorsqu'il affirmait que certains de ses titres préférés figurent sur cette deuxième partie. En effet, comment ne pas résister à la puissance salvatrice de 'My Last Mistake', 'Betray Me' ou 'Catching Fire' ? La grande force de ces chansons (et c'est une constante, rien n'est à jeter) est d'allier avec classe rythmiques heavy/thrash et refrains immédiatement mémorisables sans que cela ne choque. La construction du disque est bien pensée, l'Américain ayant eu l'intelligence de calmer le jeu quand il le fallait afin d'éviter de donner un sentiment trop uniforme à sa musique. D'ailleurs, bien plus que des respirations, 'Dust' et 'Unable To See' sont deux superbes power-ballades qui raviront les adeptes de ce que Creed a pu faire de meilleur.

En plus d'être un compositeur brillant, Mark Tremonti possède deux qualités qu'il convient de mettre en avant : un jeu de guitare ébouriffant (le gaillard fait partie des guitaristes les plus sous-estimés du circuit) et un organe vocal qui ne se contente pas d'être juste : sa voix nous transporte littéralement et constitue une pièce maîtresse de l'identité de cet opus. L'influence d'Alter Bridge - l'autre groupe du guitariste - est parfois présente sans être trop prégnante, le ton du disque étant plus dur que ce que Mark peut faire aux côtés de Myles Kennedy. Nous avons donc affaire à un gros heavy rock estampillé US, mais avec ce supplément d'âme qui fait la différence face aux centaines d'autres publications du style.


En définitive, les 45 minutes passent comme une lettre à la poste, à peine ternies par quelques séquences plus stéréotypées et un mixage un peu étouffant donnant un sentiment d’homogénéité pour celui qui ne jetterait qu'une oreille distraite sur l'album. Mais voilà bien les seuls détails que l'on peut relever pour chipoter sur cette nouvelle offrande de Tremonti, véritable tour de force qui se hisse sans problème parmi ce qui s'est fait de mieux depuis le début de l'année dans le genre.


Plus d'information sur http://marktremonti.com/





LISTE DES PISTES:
01. My Last Mistake
02. The Cage
03. Once Dead
04. Dust
05. Betray Me
06. Tore My Heart Out
07. Catching Fire
08. Never Wrong
09. Rising Storm
10. Unable To See

FORMATION:
Eric Friedman: Guitares
Garrett Whitlock: Batterie
Mark Tremonti : Chant / Guitares
Wolfgang Van Halen: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
TREMONTI : Nouvel album en septembre
DERNIERE INTERVIEW
MARK TREMONTI (15 AVRIL 2015)
Profitant d'une pause avec Alter Bridge, Mark Tremonti s'est investi à fond dans son projet solo! Il en parle à Music Waves...
 
AUTRES CHRONIQUES
ONUS: Proslambanomenos (2016)
AUTRES - Ce premier album de Onus, nouveau projet de Peter Bjärgö, esquisse un art crépusculaire errant quelque part entre ambient fantomatique et musique spectrale, magma mélancolique qui bouillonne d'une force souterraine et martiale.
DAYMOON: Cruz Quebrada (2016)
ROCK PROGRESSIF - Si la seconde partie est un peu terne, le prog à l’ancienne gorgé de mélancolie de la première mérite le détour.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TREMONTI
TREMONTI_Marching-In-Time
Marching In Time (2021)
4/5
4/5
NAPALM RECORDS / METAL ALTERNATIF
TREMONTI_A-Dying-Machine
A Dying Machine (2018)
4/5
4/5
NAPALM RECORDS / METAL ALTERNATIF
TREMONTI_Cauterize
Cauterize (2015)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022