ARTISTE:

LIGHTNING

(JAPON)
TITRE:

ROAD TO NINJA

(2015)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
80's, Chant aigu, Compilation
"Au-delà de son caractère exotique, ce groupe japonais de power metal mélodique présente-t-il un intérêt quelconque ?"
OCERIAN (29.09.2015)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

La spécificité de Lightning est que c'est un groupe japonais ayant déjà sorti cinq albums qui n'ont guère pénétré le continent européen. Mis à part ce signe particulier, il faut préciser que le quintet s'inscrit dans la tradition de power metal mélodique qui, semble-t-il, garde la cote au pays du soleil levant. Les influences évidentes sont à rechercher du côté d'Helloween ou surtout de Dragonforce ou Hammerfall. S'agissant d'une compilation de titres réenregistrés, "Road To Ninja" devrait donc nous permettre de pénétrer l'univers de ce combo et d'en saisir la substantifique moelle.

La traditionnelle intro instrumentale s'intitule 'Man Of Men" et ici, il n'est point question de musique orchestrale visant à susciter chez l'auditeur une excitation née de diverses longueurs destinées à ménager le suspense. Non, la petite ligne solo de guitare laisse la place en à peine plus de 10 secondes à un déferlement de basse et de batterie énergique et enlevé. Cette célérité ne se démentira d'ailleurs quasiment plus jusqu'au terme de l'album. Les titres véloces, puissants et mélodiques s'enchaînent sans temps mort. Le rythme effréné, l'absence de ponts d'accalmie et d'orchestration subtile ou emphatique ne laissent aucun doute sur le style assumé et fortement appuyé.

L'exécution ne souffre aucun défaut majeur. Le chant de Yuuma, vocaliste arrivé pour le dernier album, est agressif, relativement aigu et juste, précis et dispose des caractéristiques nécessaires pour s'accorder parfaitement avec la musique décrite ci-dessus et participe fortement à son caractère accrocheur. La guitare de Hiroyas "Iron" Chino secondée par celle de Kouta est virevoltante voire virtuose et toujours très rapide, relativement précise dans son exécution mais peu originale. Enfin, la section rythmique est bien en place, d'une belle énergie mais un peu systématique.

La musique des Tokyoïtes est finalement assez convenue, à part peut-être 'Heavy Metal (Of Destiny)' qui s'offre quelques interventions au piano et phrasés qui sortent du lot et même une structure un peu originale, ce qui n'en fait pas un titre remarquable pour autant. 'Thousand Fields' est des plus classiques mais demeure particulièrement accrocheur même s'il n'évite pas le sentiment de répétition et de lassitude qui s'installe immanquablement. Même la version en japonais de 'Raise The Sun' peine à éveiller la curiosité.

"Road To Ninja" est un album efficace, précis, accrocheur et plutôt agréable mais dénué de toute originalité et qui risque même de lasser à force de présenter des titres ayant toujours le même schéma, la même recette et la même absence de subtilité et de finesse.  Au vu de cette compilation, il semble que les quatre albums de Lightning ne témoignent d'aucune évolution notable ni prise de risque et que malgré son nom, le groupe n'a rien de foudroyant à proposer.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/lightningjapan





LISTE DES PISTES:
01. Man of Men - 1:03
02. Raise the Sun - 4:03
03. Thousand Fields - 4:30
04. Destiny Destination - 4:24
05. Save the Truth - 4:50
06. Far Away - 5:53
07. Stand Alone - 5:13
08. Heavy Metal (Of Destiny) - 6:45
09. Soldier Force - 4:36
10. Sail Away - 4:54
11. Raise the Sun (Japanese Version) - 4:02

FORMATION:
Giga Thrasher: Batterie
Hiroyas "iron" Chino: Guitares
Kouta: Guitares
Mihashi: Basse
Yuuma: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LIGHTNING: Road To Ninja
 
AUTRES CHRONIQUES
STAHLMANN: Co2 (2015)
METAL INDUSTRIEL - Dans la droite lignée de ses prédécesseurs, ce disque sans grand intérêt ne redorera pas le blason des Allemands.
WOLFHEART: Shadow World (2015)
DEATH METAL - Avec "Shadow World", Wolfheart se fend d'un album de death mélodique typique de l'école finlandaise, plus direct et moins doom que "Winterborn", son prédécesseur.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022