.
.
ARTISTE:

GODISDEAD

(FRANCE)
TITRE:

JUST DIE

(2015)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

POST METAL

TAGS:
Chant grave, Mélancolique
"Entre post-métal, black et thrash Godisdead réalise avec "Just Die" un disque sombre, glacial et envoûtant qui ne peut laisser indifférent."
NOISE (28.04.2015)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En matière de nihilisme, du rejet de toute sorte de religions, à un refus plus général du système, les Français de Godisdead ont déjà frappé fort avec leurs deux premiers albums. Mélangeant intelligemment black, influences thrash et sludge aux connotations post-rock, le groupe a fait forte impression.

Avec "Just Die" une confirmation était attendue et elle est éclatante, Godisdead propose un disque sombre, froid mais aussi prenant et violent. Sonnant comme la rencontre d’un Neurosis avec un Enslaved, il nous propose 11 pistes fouillant les tréfonds de l’âme humaine dans ce qu’elle a de plus noir.

Il en résulte un excellent album, bien construit autour soit de titres courts et nerveux, parfaits missiles de black thrash, soit de titres à tiroirs nettement plus longs et faisant la part belle aux atmosphères. Entre tout cela se logent des interludes glaciaux qui illustrent parfaitement la noirceur de l’ensemble. Avec ‘Hypocrits’, ‘Siensisar Of Death’ et le bien nommé ‘Fucking Assholes’ Godisdead appuie là où ça fait mal. Le groupe y hurle sa haine et son mélange musical fait merveille avec un Alex redoutable dans ses hurlements primaux.

Les grosses pièces de l’album sont bien les longues chansons. ‘Just… Die’ et ‘Extatic State’  sont hypnotiques à souhait et mélangent violence brute et atmosphères d’une douceur trompeuse avec maîtrise. Avec ‘In Chains’ le groupe se fait plus expérimental et barré et se rapproche de l’esprit torturé d’un Neurosis dans un pur esprit post-hardcore. Cet instrumental est clairement la pièce maîtresse de l’album avec sa mélodie lancinante et ses extraits glaciaux de discours politiques. Après ce moment éprouvant mais fascinant le groupe relâche la pression avec un ‘Illusory Illusion’ tout en douceur, dans l’esprit récent d’Anathema.

Avec "Just Die" Godisdead signe un joli coup de maître et montre une capacité impressionnante à mélanger les styles et les ambiances. Et même si la noirceur de l’ensemble destine ce disque à des oreilles averties on ne saurait que fortement le conseiller aux amateurs de post-métal.




Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
NEUROSIS, ENSLAVED


LISTE DES PISTES:
01. Just... Die
02. Mercury
03. Hypocrits
04. Siensisàr of death
05. Venus
06. Fucking assholes
07. Extatic State
08. Earth
09. In chains
10. Illusory illusion
11. Mars

FORMATION:
Alex: Chant / Basse
François: Guitares
Mathias: Batterie
Pascal: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 

"Découvrez le groove de Rock de Sterpi!"
AUTRES CHRONIQUES
KISKE-SOMERVILLE: City Of Heroes (2015)
A.O.R. - Second opus pour le couple Kiske/Sommerville qui mettent ici, avec l'aide de Magnus Karlsson, un coup d'accélérateur à leur hard rock mélodique.
THE POODLES: Devil In The Details (2015)
HARD ROCK MELODIQUE - En confondant évolution et compromission, The Poodles frôlent la sortie de route.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GODISDEAD
GODISDEAD_II
II (2012)
3/5
2/5
AUTRE LABEL / THRASH
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022