KARNATAKA

(ROYAUME UNI)

KARNATAKA

(1998)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE

TAGS:
Chant féminin, Mélancolique
"Malgré des compositions remarquables, le premier album éponyme de Karnataka pêche par une production bien faible ne mettant en valeur aucun des protagonistes."
PETE_T (29.10.2014)  
2/5
(1) Avis (0) commentaire(s)
Karnataka, est un groupe britannique issu de la rencontre de Ian et Rachel Jones et Jonathan Edwards. Ils furent rejoints par Paul Davis et Gavin Griffiths pour pouvoir transposer sur scène les compositions travaillées et enregistrées dans le studio de Ian.

Les huit titres de ce premier disque éponyme sont assez longs puisque seuls trois d'entre eux passent sous la barre des cinq minutes, le reste étant de l’ordre de six/sept minutes. Comme pour tout premier essai, la production est particulièrement défaillante. L'ensemble parait avoir été enregistré dans une boîte – particulièrement ‘Tell Me Why’ où l’on se demande bien comment la prise de son de la voix a pu être réalisée - et aucun instrument n’est clair ce qui est bien dommage car les compositions sont mélodieuses et entrainantes.

Les soli de guitare sont nombreux et parsèment chaque plage mais les défauts du mixage ne mettent pas en avant ce trait de caractère qui fera une des réussites du groupe par la suite. Les claviers usent de sons assez classiques qui ne lui permettent pas non plus de sortir du lot.

Pris dans le contexte de la fin des années 90, cet album éponyme pouvait être supportable mais aujourd'hui il est plombé par les imperfections notables de l’époque. On retiendra tout de même que le groupe possédait déjà une forte propension à distiller des compositions fortement bien troussées et la suite lui donnera raison avec "The Storm". Un disque introuvable aujourd’hui qui a le mérite de poser les premières bases d’un rock atmosphérique de grande qualité.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Must Be The Devil - 07:05
02. Tell Me Why - 04:45
03. Crazy - 06:26
04. Until Next Time - 07:50
05. The Woman In Me - 04:50
06. There Must Be A Way - 07:18
07. Closer - 04:17
08. Run To You - 07:49

FORMATION:
Gavin John Griffiths: Batterie
Ian Jones: Guitares / Basse
Jonathan Edwards: Claviers
Paul Davies: Guitares
Rachel Jones: Chant
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LONEWOLF1300
16/05/2024
312
  0 0  
4/5
Dommage que la production de cet album soit (il faut le dire) si dégueulasse !

Car oui, le traitement du son est tel qu'on entend le studio presque plus que la musique. Les instruments semblent loin des micros et tous un peu mélangés les uns aux autres. Ca fait un peu bouillie de notes et de tonalités. On dirait que chaque titre à été enregistré en une seule prise, quelque part au fond d'un garage. Donc à la diffusion l'impression est franchement désagréable.

Toutefois... Voilà une très belle création, rock progressif dit "atmosphérique" sous influence galloise, cad légèrement teinté de la culture celtique. C'est principalement la voix féminine typiquement aérienne qui rappelle les racines du groupe et de leurs compositions.

A propos de composition, il est clair que Karnataka a travaillé soigneusement l'écriture de chacun de ses titres. Tout en concevant un album homogène, ils ont su varier l'inspiration tout au long des 50 minutes que déroulent ces 8 chansons. Pas une chanson ne parait "faible" par rapport à l'ensemble. C'est du beau travail, la richesse et l'inventivité se double d'un réel talent à l'exécution. La part belle est faite aux solos de guitare, virtuoses mais fins et sensibles (l'outro de "Crazy" est à pleurer !), mais la batterie n'est pas en reste et la basse se place en vedette, bavarde, velue, cavalière, musicale à souhait. Le tout posé sur des claviers qui assurent de belles nappes qui portent l'ensemble des titres avec une belle énergie.

Clairement cet album est somptueux, nonobstant le traitement indigent dont le mixage a été l'objet. Je ne suis pas un fou des "remaster" mais celui-ci mériterait clairement d'être reconstitué, ça le métamorphoserait. Car en fait, c'est son seul défaut.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
KARNATAKA: Sortie de 'Requiem For A Dream' en juillet
DERNIER ARTICLE
PROG EN BEAUCE IV - Villemeux sur Eure - 29 Octobre 2016
C'est désormais un rendez-vous incontournable du calendrier progressif sur le territoire français. Pour sa quatrième édition, Prog en Beauce proposait de nouveau en ce dernier week-end d'octobre une affiche goûteuse, partagée par un public de passionnés.
 
AUTRES CHRONIQUES
STYX: Kilroy Was Here (1983)
A.O.R. - "Kilroy Was Here" ne retrouve pas la magie des albums qui l'ont précédé. L'inspiration est en panne, la motivation en berne et les sons "futuristes" des années 80 paraissent désormais bien datés.
THE SIXXIS: Hollow Shrine (2014)
ROCK PROGRESSIF - The Sixxis assure avec ce deuxième album aux multiples influences qui pourra rallier à sa cause un large public avec son rock bigarré pas vraiment progressif, plus ou moins hard et presque post.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KARNATAKA
KARNATAKA_Requiem-For-A-Dream
Requiem For A Dream (2023)
5/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
KARNATAKA_Secrets-Of-Angels
Secrets Of Angels (2015)
3/5
3.5/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
KARNATAKA_The-Gathering-Light
The Gathering Light (2010)
4/5
4.5/5
IMMRAMA / ROCK PROGRESSIF
KARNATAKA_Strange-Behaviour
Strange Behaviour (2004)
4/5
-/5
IMMRAMA / ROCK ATMOSPHERIQUE
KARNATAKA_Delicate-Flame-Of-Desire
Delicate Flame Of Desire (2003)
3/5
3.3/5
IMMRAMA / ROCK ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024