ARTISTE:

ANDI DERIS AND THE BAD BANKERS

(ALLEMAGNE)
TITRE:

MILLION DOLLAR HAIRCUTS ON TEN CENT HEADS

(2013)
LABEL:

EAR MUSIC

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Chant éraillé, Concept-album, Mélancolique
"Andi Deris (Helloween) relance sa carrière solo avec un brio certain en s'éloignant de son style de prédilection pour proposer un heavy rock assez moderne et efficace."
NOISE (14.03.2014)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Il aura fallu 14 ans à Andi Deris pour réaliser son troisième effort solo. Depuis la sortie de "Done By Mirrors" en 1999 le chanteur s'est fortement investi dans Helloween. De fait il lui restait peu de matériel à conserver pour lui. Ayant enfin de quoi sortir un disque, on le retrouve ainsi avec "Million Dollar Haircuts On Ten Cent Heads" entouré d'un groupe de jeunes musiciens rencontrés en Espagne, The Bad Bankers.

Cet opus se présente comme un disque concept dénonçant le système économique et les banques responsables pour Deris de la récente crise économique. Musicalement si on retrouve la voix classique du chanteur allemand, naviguant entre puissance et mélodie, on découvre surtout un métal plus direct et moderne que celui d'Helloween.

Il en résulte un disque intéressant avec un enchainement de titres purement métal et de morceaux plus classiques du style d'Andi Deris. Le début de l'album ne fait pas de quartiers et envoie la sauce avec conviction au détour d'un 'Cock' rentre dedans ou d'un 'Banker's Delight' groovy et purement power métal. Il propose aussi avec 'Blind' une ballade trompeuse démarrant calmement et qui va s'aventurer vers des contrées plus actuelles avec un chant doux et posé assez paradoxal. Si l'on retrouve par la suite des chansons plus proches d'Helloween, à la fois puissantes et mélodiques et dotées de refrains imparables, c'est avec avec 'Who I Am' que Deris confirme son talent pour composer des titres épiques à tiroirs. Légèrement progressif, ce morceau est une des belles réussites de l'album avec un Nico Martin incisif et groovy à la guitare.

Andi Deris et ses jeunes musiciens ne révolutionnent pas la planète métallique mais ils présentent au moins un disque frais et spontané. Il est difficile, vu l'agenda chargé d'Helloween, de savoir si The Bad Bankers aura un avenir musical bien défini mais en attendant on peut savourer avec plaisir ce nouvel opus.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/andiderisofficial



GROUPES PROCHES:
HELLOWEEN, ALTER BRIDGE


LISTE DES PISTES:
01. Cock
02. Will We Ever Change
03. Banker's Delight (dead Or Alive)
04. Blind
05. Don't Listen To The Radio (twotw 1938)
06. Who Am I
07. Must Be Dreaming
08. The Last Days Of Rain
09. Enamoria
10. This Could Go On Forever
11. I Sing Myself Away

FORMATION:
Andi Deris: Chant / Guitares
Jezoar Marrero: Basse
Nasim López-palacios: Batterie
Nico Martin: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
RAGE: Xiii (1998)
HEAVY METAL - Avec XIII, Rage nous propose un album d'une rare beauté sublimé par les orchestrations du Lingua Mortis Orchestra.
CRIPPLED BLACK PHOENIX: White Light Generator (2014)
POST ROCK - Crippled Black Phoenix, groupe fondé par des membres de Mogwai et Portishead, confirme album après album qu'il fait partie des grands et ce n'est pas cette nouvelle production qui viendra affirmer le contraire.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022