MW / Accueil / Avis / YES: Tales From Topographic Oceans
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album YES TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS YES
TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS (1973)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
5/5
ZARDOZ63
05/11/2021
 
5
0 0
Un joyau exigeant, mais qui fait dans développement durable. Merci à TOPPROG en passant pour son avis circonstancié et... positif. J'en profite pour en remettre une couche par dessus le sieur Christian Larrede de Music Story, qui aurait mieux fait de jeter son dévolu sur un opus apprécié de lui, plutôt que de s'acharner en pure perte sur un disque qu'il juge vain. Comme si son avis, subjectif et personnel, apportait quoi que ce soit au débat.
Et très dommage de retrouver ce même avis sur Qobuz, un droit de cité très mal exploité somme toute. Messieurs les critiques, cessez de distiller votre aigreur de... musicien raté, arrêtez de croire que votre (vain lui), va dissuader les amateurs de ce type d'œuvre intemporelle. La postérité aura vite fait de vous oublier, contrairement à l'objet monumental ciblé par votre fiel.
Mais ne nous égarons pas. Ce disque est une claque, un fidèle compagnon de voyage qu'on peut ressortir années après années, avec ce sentiment de se laisser aller à chaque fois, en terrain à la fois connu mais fourmillant de sensations nouvelles, un baume musical qui apporte émotion, rêverie, errance imaginaire et stimule l'imagination tout en permettant de se relaxer.
Peut-être l'album ultime de Yes, qui a fait plus dense (Relayer, son successeur, plus tourmenté), mais réussit ici avec brio en accouchant d'une suite impressionniste jalonnée de fulgurances et de moments audacieux.
Maniant les tons pastels pour prendre l'instant d'après l'auditeur à rebrousse-poil, cette déambulation à travers des climats étranges, habités, oniriques et inspirés est inépuisable.

Album YES TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS YES
TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS (1973)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
5/5
TOPPROG
16/03/2013
 
360
0 0
10/10 bien sûr..
En réaction au commentaire d'amazon, Mr Larrede : "A quoi sert cette musique, justement ? A rien" Hum... pour moi la musique sert à faire plaisir autant à ceux qui la font qu'à ceux qui l'écoutent.. Ne lui donnons pas une portée qu'elle n'a pas.. mais elle ne sert pas à rien, non...juste à rendre heureux !! Ce n'est pas rien, ça !!. Et "cette" musique, c'est du rock prog, un genre qui n'a jamais cessé d'exister et qui connait actuellement un revival fantastique.. Euh..les punks;y sont ou?.....
Toujours le sieur Larrede : "Tales... représente en effet l'archétype du disque vain, parfait (trop parfait) mais tournant à vide, simplement là pour satisfaire la susceptibilité des musiciens (comme je chante, comme je joue bien !) et le public (comme ils chantent, comme ils jouent bien !). Dénué de la force névrotique de Close to the Edge, Tales... est un bel objet".
Ah ah.....!! J'ai l'impression de me retrouver en 1974, quand le clivage entre les genres musicaux faisait se battre en joutes verbales les amateurs de hard rock - musique directe et simpliste pour les uns, musique du "corps" pour les autres -, et le prog, musique intellectuelle, voire élitiste. On sait maintenant que ce clivage est nul et non avenu : la musique est, tout simplement ... Les musiciens du prog (et ceux du hard rock aussi) sont excellents, et après que Jonny Rotten les ait qualifié de "dinosaures" (Rotten, qui n'a jamais su faire un barré sur une gratte!!), l'affaire a été entendue pour un certain nombre de journalistes dont M Larrede semble encore malheureusement faire partie ...

" Derrière la perfection de surface, nul supplément d'âme, et, en quelque sorte, la dramatique démonstration des limites du genre que constitue le rock progressif"
Pas d'âme... Ben voyons! La technique tuerait l'âme !! Qu'en dirait Amadeus??? Tales nous envoie au contraire dans les limbes stratosphériques de l'âme humaine avec un brin de spiritualité inhérent au sieur Anderson.." Nous sommes du soleil".. Oui je suis du soleil quand j'écoute Tales!! Et j'aime quand ils jouent cette musique-là.
Dire que le prog est limité est un non sens.. C'est sa nature même d'explorer des espaces musicaux nouveaux. Sortir un peu des schémas bluesy et des rythmiques rocks immuables (que j'adore par ailleurs !)..
Tales est tout simplement un chef-d'œuvre du rock, tout comme Foxtrot, Starless, Led Zep IV, Rocks..etc....
Donc je vous invite à vous envoler sur les soli enivrants du Minimoog de Wakeman, de savourer les sons de la guitare incisive de Howe, apprécier les belles lignes mélodiques (eh oui!) de la basse de Squire, la force de frappe des drums de White et la voix éthérée et jamais remplacée d'Anderson... "Sept notes de liberté pour apprendre et connaitre le rituel de la vie"...

Album YES TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS YES
TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS (1973)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
4/5
DARKPOET
13/02/2013
 
165
0 0
On aime ou on déteste. J'aime bien ! L'un des rares double LP que je parviens à écouter d'une traite ; car plus atmosphérique et calme que "Close to" ou "Relayer". Quelques longueurs sur le troisième titre m'empêchent de mettre la note maximale. Un album que j'écoute en vinyl pour la magnifique pochette qui vous transporte...
Album YES TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS YES
TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS (1973)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
4/5
CORTO1809
06/07/2012
  0 0
Grandiloquent et démesuré, certainement. Mais c'est comme ça qu'on aimait les groupes progressifs au début des années 70. Des harmonies foisonnantes, des changements de thèmes en veux-tu, en voilà, de longs passages instrumentaux, des choeurs, bref une grande richesse musicale, avec ses "highlights" et ses moments creux aussi. Pour moi, le meilleur titre reste "The Revealing Science Of God" avec sa superbe introduction a capella.
Pas expérimental, progressif dans toutes les dimensions du terme, un disque qu'il faut avoir pris le temps d'écouter, même pour ne pas l'aimer, quand on se targue d'apprécier le rock progressif.

Album YES TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS YES
TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS (1973)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
4/5
PRIP
25/10/2009
 
75
0 0
C'est sur qu'il faut être initié pour écouter cette musique ! Mais lorsque l'on rentre dedans, on passe un moment de quiétude extrêmement agréable.
Album YES TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS YES
TALES FROM TOPOGRAPHIC OCEANS (1973)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
5/5
DEFNAEL
05/04/2006
  0 0
Mon YES préféré avec "Fragile".
Quand on plonge dans l'univers de "Tales From..." on en prend pour 1h20. C'est un grand voyage, une aventure. C'est un peu ce que l'on demande au Rock Progressif en général d'ailleurs : Nous transporter !
A mon avis, aucune faute de goût dans cet album magnifique et original. Un grand disque de Prog.

 
PAGE / 2
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022