MW / Accueil / Avis / NAPALM Records
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album KK'S PRIEST THE SINNER RIDES AGAIN KK'S PRIEST
THE SINNER RIDES AGAIN (2023)
NAPALM RECORDS
HEAVY METAL
3/5
KINGEDDIE
16/10/2023
 
215
0 0
En attendant le retour du"vrai" Priest et malgré leur premier très bon extrait "Panic Attack", j'ai voulu jeter deux oreilles sur le nouvel album du groupe dissident de l'ami KK: pour rester "honnête", c'est pas si mal !!! En toute objectivité,les guitares sont bien présentes et on a notre lot de duels dans la plus pure tradition du Priest ( l'originel !) alors où est le problème ? En fait on a 2 problèmes :
- sans être mauvaises les lignes mélodiques et les riffs qui vont avec sont un peu "pauvres" ou "banales" pour rester courtois, du coup on a du mal à "imprimer", panne d'inspiration ?
- la voix de Tim est tout simplement insupportable : ses cris suraigus à tout bout de chant (!) arrivent à "gâcher" le semblant mélodique qui aurait pu sauver le titre !
Pour résumer : trouvez un nouveau chanteur qui pourrait apporter sa touche dans les lignes mélodiques et un batteur un peu plus inspiré ( ça devrait pas être trop difficile !) et le Priest de KK pourra prétendre à occuper une place centrale sur la scène métal...

Album ENTWINE CHAOTIC NATION ENTWINE
CHAOTIC NATION (2015)
NAPALM RECORDS
METAL MELODIQUE
4/5
RIC81
18/03/2023
 
11
0 1
l'écoute de ce nouvel opus a de quoi dérouter les fans de la première heure, dont je suis.
Il y a là la même évolution dans ce groupe qu'on a pu voir avec un groupe comme Pink Floyd, avec la même différence que l'on peut entre entre "saucerful of secrets" et par exemple "the wall". Rien a voir, si ce n'est quelques intonations typiques au son du groupe. Ca vous parle pas, c'est normal, justement c 'est la demarche.
Cet album ne d'adresse tout simplement plus au même public, certainement. A celui d'un groupe comme Amaranthe, peut être, car mélanger des accents pop électroniques sur cette musique la est totalement improbable.
et bien vous savez quoi ? Ca le fait !!!... mais chers amateurs de "Gone", il vous faudra faire un effort pour vous mettre a la page ! En fait ce groupe est ... guéri de sa mélancolie, il en reste quelques souvenirs, mais il marche dans la lumière désormais et c'est finalement tres bien.

Album ALTER BRIDGE PAWNS & KINGS ALTER BRIDGE
PAWNS & KINGS (2022)
NAPALM RECORDS
METAL ALTERNATIF
3/5
PATFRANCE
26/01/2023
 
30
0 1
Après la catastrophe que fut "Walk the sky" au regard des albums antérieurs , j'ai pris du temps pour une bonne écoute de ce "Pawns and Kings". Et bien c'est clairement meilleur que le précédent a oublier (on peut se tromper et surtout être peu inspiré au regard des albums solo des deux "leaders"). Mais si on le compare à nouveau aux deux derniers albums de Tremonti et Kennedy, et bien cet album fait le job à moitié dans notre novlangue , c'est à dire que ça aurait pu être un excellent EP et un moyen album. Bon la prod, les zicos pas de problèmes sur ce point mais c'est toujours l’inspiration qui manque (trop de titres déjà entendu ou pauvres d'écriture). Pour résumer 4 premiers titres très bon ou bon, puis un enchainement de titres face b ou sans intérêt , par exemple "Stay" aurait eu une meilleure exécution chez Tremonti. Il n'y a que le titre de l'album qui est une bonne chanson finale. On ne revient toujours pas au niveau d'un "The Last Hero" (et quand je pense que cet album avait été décrié à sa sortie), mais c'est toujours mieux que de marcher dans le ciel. La question est : Alter Bridge va t'il devenir un fan service comme sont devenus en leurs temps U2 , récemment Muse ?...
Album VISIONS OF ATLANTIS PIRATES VISIONS OF ATLANTIS
PIRATES (2022)
NAPALM RECORDS
METAL MELODIQUE
4/5
FRANCK
02/06/2022
 
21
0 0
Visions Of Atlantis est mon plaisir coupable. Classé dans le Metal Symphonique mais usant jusqu'à maintenant plutôt de claviers "pouët-pouët" faisant office d'orchestre, Visions Of Atlantis n'a jamais été le premier de la classe. Loin derrière les Nightwish, Epica, Rhapsody et consorts. Pour autant, j'aime beaucoup surtout depuis l'arrivée de Clémentine Delaunay, magnifique chanteuse à la voix envoûtante et ensorcelante. "The Deep & The Dark" sans être génial était un album super agréable, léger, avec de jolies mélodies, même si le travail des guitares était pour le moins basique. Je n'ai pas super accroché à "Wanderers" par contre. On sentait une volonté de progresser mais qui n'était pas totalement concluante à mon avis.
Mais ce "Pirates" présent un Visions Of Atlantis qui franchit un cap. Le groupe alterne morceaux plus complexes, en tout cas plus épiques avec une belle ampleur comme ce "Pirates" qui ouvrent judicieusement l'album et des morceaux plus simples mais à l'accroche indéniable, comme ce "Clocks" tubesque au possible. L'album est donc varié et, comme d'habitude, Clémentine survole les débats, même si son compagnon de chant ne démérite pas et que les deux voix s'accordent avec grâce.

Alors bien sûr, le skeud présente une vision des pirates quelque peu idéalisée, plus proche de Disney que de la réalité dure, âpre et souvent brutale. Disons que c'est une occasion pour le groupe de parler de thèmes comme la liberté.

C'est donc un album éminemment réussi que signe le groupe dans le style Metal Symphonique. Finalement, il y a peu de groupes encore actifs et les anciens tauliers n'ont plus grand chose à dire, hormis peut-être Epica. Avec "Pirates", Visions Of Atlantis les regarde droit dans les yeux. Alors, si vous aimez le style, il y a des grandes chances pour que "Pirates" trouve grâce à vos yeux !

Album JINJER WALLFLOWERS JINJER
WALLFLOWERS (2021)
NAPALM RECORDS
METAL PROGRESSIF
3/5
BROZ 25
02/09/2021
 
5
0 0
Jinjer, c'est le groupe de metal moderne le plus chaud du monde. Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont les journaux spécialisés, les fans du groupe, et il faut bien le dire, le groupe lui même. Originaire d'Ukraine et jouant du metalcore progressif depuis un peu plus de dix ans, le groupe de Tatiana Shmaylyuk, l'incroyable chanteuse aux deux visages, prend un malin plaisir à nous teaser leur quatrième opus depuis les premiers mois de 2021. Ainsi on a pu les voir publier des vidéos de l'enregistrement du disque, des singles extraits de l'album à venir et clipés pour l'occasion et des chroniques élogieuses de professionnels du milieu. Il est donc clair que cet album était attendu de pied ferme. Mais pour quel résultat ?
Tout commence avec le titre "Call me a symbol". Celui-ci nous prépare bien à ce qui nous attend pour les 40 prochaines minutes : un compromis entre l'agressivité de "King of everything" (2016) et la technicité de "Macro" (2019), le tout avec des paroles plus personnelles et une ambiance plus sombre et travaillée. Et c'est tout.

En effet, si Wallflowers propose des morceaux de grande qualité comme "Copycat" ou "Mediator", il pêche sur deux aspects. Le premier, c'est cette impression de déjà-vu omniprésente sur l'album. Que ce soit clair : en dehors de "Disclosure!" qui pour le coup est un morceau différent de ce que le groupe propose d'habitude, chaque morceau aurait pu être présent sur l'un des deux précédents albums sans que celà soit choquant. Prenez par exemple les singles "Vortex" et "Wallflower". Ces deux morceaux sont bien exécutés, bien composés, et très efficaces. Cependant, ils reprennent tout deux la formule "Pisces", à savoir un début calme, un crescendo, les growls "innatendus" de Tatiana Shmaylyuk et un final bordélique. Une redite des albums précédents d'autant plus étonnante quand on sait que Jinjer essaye de s'affranchir de leur première chanson à succès, qui est globalement connue grâce aux vidéos réactions sur YouTube et est loin d'être leur meilleur titre.

Le deuxième défaut, c'est la redondance de l'album. En effet, comme je l'ai dis, cet album sonne beaucoup comme les deux précédents, mais a des ambiances plus sombres et travaillées. C'est une bonne chose, et certains passages sont presque envoûtant (l'intro de "Pearls and swine", le passage calme de "The sleep of the righteous"). Mais cet album est surtout constitué de passages bourrins, qui se ressemblent tous! En toute objectivité, il est pratiquement impossible de différencier certains couplets de chansons tellement ils sont similaires. En découle alors une lassitude progressive qui finit par nous détourner totalement de l'album. Et c'est bien dommage, car encore une fois celui-ci contient des titres de grande qualité, entrecoupés par des morceaux malheureusement assez inintéressants.

Alors que retenir de cet album ? Et bien, il contient de très bonnes choses et aurait pu avoir un potentiel plus important s'il avait contenu 3 ou 4 morceaux de moins, ou avait été coupé par des interludes bien placées, ou avait tout simplement pris plus de risques sur le plan musical. Ainsi, ce Wallflowers est une pierre de plus à l'édifice Jinjer, mais il n'est absolument pas le climax de leur discographie. On attend le suivant !

Album DELAIN APOCALYPSE AND CHILL DELAIN
APOCALYPSE AND CHILL (2020)
NAPALM RECORDS
METAL MELODIQUE
3/5
NIURKY
26/08/2021
 
80
0 0
Delain alourdit son propos dans ce nouvel opus et ce qu’ils gagnent en emphase ils le perdent en mélodie et en énergie pop qui faisaient pour moi si ce n’est la qualité au moins le charme de leurs premiers albums.

Ce n’est pas un mauvais album, loin de là, mais c’est un album que j’ai écouté et déjà oublié, un peu comme ces albums de Linkin Park qui ont fini par me laisser de plus en plus indifférent à force de lissage et d’ajout de filtres et effets électroniques.

A trop vouloir en faire le groupe s’égare et ne se distingue plus de la masse des productions du genre. C’est dommage.

 
PAGE / 4
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024