MW / Accueil / Avis / ATLANTIC Records
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album YES YESSONGS YES
YESSONGS (1973)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
5/5
RICKEN-51
21/05/2024
 
90
0 0
J'ai découvert cet album vers 1987 il me semble.
J'avais un peu plus de 16 ans et ne connaissait de Yes que son tube: Owner of a lonely heart
J'avais déjà commencé par ailleurs à remonter la discographie de Genesis et à découvrir des merveilles tels que Foxtrot et autres Nursery Cryme.
Voilà pour le contexte !

Alors, j'ouvre le truc en me disant, un triple album (ben oui, en vinyl, c'était un triple !), c'est rare ça !
Quelle pochette de dingue ! (ma découverte de Roger Dean en passant !)

Je mets le premier disque sur la platine.
Début tranquille avec un truc classique. (pas mal me dis-je !)
Puis arrive Siberian Khatru: une tuerie !
(vous vous doutez bien que depuis, j'ai accru ma collection de Yes, mais je ne connais aucune version de ce morceau meilleure que celle-là)
Puis les morceaux s'enchaînent ...
Je suis balloté, agressé, retourné, et bien sûr ... émerveillé !
La voix, quelle voix !
Parfois doublée ou triplée par les musiciens assurant les chœurs.
Des mélodies à tomber par terre !
Des arrangements complexes, des breaks, des changements de rythmes ...
Une basse utilisée pas uniquement de manière rythmique, mais assurant des lignes mélodiques également.
Une batterie motrice, donnant tout le relief possible.
Guitares et claviers virtuoses.

Quelle claque !
C'est album live est une tuerie de bout en bout, probablement un des meilleurs que j'écoute.
Il contient les meilleures versions que je connais d'un bon nombre de morceaux de Yes (Siberian Khatru, heart of the sunrise, perpetual change, all good people, yours is no disgrace).

C'était mon introduction à Yes, je ne m'en suis jamais vraiment remis !
Même si Yes n'est pas mon groupe préféré du fait d'un nombre affligeant d'albums moyens voire pire, Yes Live, c'est vraiment monstrueux, et particulièrement celui-ci !

Album YES DRAMA YES
DRAMA (1980)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
3/5
LONEWOLF1300
02/05/2024
 
312
0 0
Si j'avais eu l'occasion de faire une critique de cet album directement à sa sortie, je pense que je n'aurais pas été tendre... Si Tormato m'avait déjà soigneusement claqué, Drama ne suffisait pas à remonter mon estime. La disparition de Jon Anderson n'étant pas la moindre des déceptions. En effet, comment accepter un YES sans cette voix venue des cieux ? Et puis cette maudite année 1980 qui signe la fin du prog-rock emphatique, psychédélique et débridé.

Néanmoins, avec le recul, j'ai fini par y entrer avec plus de facilité....et de clémence. C'est la version 16 titres, dont avec une flopée de titres bonus, dont certains sont carrément à hurler ! Je m'en tiens aux 6 titres de la version initiale.

Il y a autant de titres qui m'ont véritablement plu, comme évidemment "Machine Messiah" ou bien "Run through the Light" avec cette basse surprenante, que d'autres qui m'ont fait trébucher comme cet étrange "White Car" ou bien "Into the Lens" assez répétitif. La finesse légendaire de la voix de Jon Anderson n'est pas atteinte. C'est peut-être ce qui m'avait été le plus dur à accepter. Mais son remplaçant fait le taf avec bonheur, il faut le reconnaitre, notamment dans les magnifiques parties vocales de "Machine Messiah".

Heureusement, l'héritage prog-rock est resté. On garde les chevilles ouvrières du groupe mêmes si les deux membres les plus emblématiques n'y sont plus. On ne peut pas s'opposer à l'avancée du temps et du progrès. Cet album marche vers un futur, il est armé pour s'adapter aux temps modernes. Il faut s'y résoudre. Néanmoins, ce nouveau YES garde les gènes qui lui ont permis de survivre. Sur ce point, "Tempus Fugit" sauve la mise et pas seulement par la traduction de son nom.

Donc finalement cet album n'est ni à conspuer ni à rejeter. C'est bien du YES, il suffit de bien tendre l'oreille. Moins lourd, moins cossu, moins sophistiqué, et peut-être plus facile à digérer pour une audience plus large.

Album YES GOING FOR THE ONE YES
GOING FOR THE ONE (1977)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
4/5
LONEWOLF1300
01/05/2024
 
312
0 0
Curieusement, cet album souvent décrié m'a plu immédiatement. Mis à part cette pochette, d'un gout très douteux et d'un esthétisme nul... Les illustrations précédentes étaient tellement sublimes, découvrir celle-ci fait mal.

Album doté de peu de titres encore une fois, mais dont la plupart laissent une trace tellement forte ! "Going for the One", "Wonderous Stories" et "Awaken" sont les morceaux les plus appréciables, avec "Turn of the Century" juste derrière. "Parrallels" me laisse toujours un peu sur ma faim, le son des grandes orgues ayant tendance à prendre un peu trop de place.

On peut reprocher une envie de plaire à tout le monde en produisant une musique moins tortueuse, largement moins débridée que précédemment. Mais hélas, tout le monde sait alors que le prog-rock "classique" est en train de couler sous les coups des nouvelles modes musicales (le punk très offensif...). Puis ce sera le capitalisme débridé qui envahira les maisons de disques, réprimant la créativité devant les diktats du format de la FM.

Cependant c'est un album qui a l'avantage de permettre une entrée plus aisée dans le monde de YES, avec un format moins dépaysant. Et malgré ça, faire écouter "Awaken" à des néophytes laissera toujours une impression grandiose ! Je l'ai souvent testé et ça marche à chaque fois.

Album YES 90125 YES
90125 (1983)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
3/5
LONEWOLF1300
30/04/2024
 
312
0 0
Cet album est incontestablement un succès et on ne peut valablement pas le bouder. En ouvrant l'album avec son titre dorénavant connu planétairement, YES est devenu un groupe connu du grand public.

Il faut dire que "Owner of a lonely heart", en plus de balayer tous les charts occidentaux d'un revers de main, est un titre très bien foutu musicalement et aux paroles extrèmement judicieuses. Il survit très facilement au passage du temps.

Le reste des pistes proposées n'est pas négligeable non plus, avec des titres tout à fait émouvants comme "Changes" ou "Cinema". C'est un grand plaisir de les enfiler les uns derrière les autres, sans véritable point faible. Les seuls qui me paraissent un peu en-dessous sont "Leave it" et "Our song". C'est sur, cet album est cohérent, intéressant, puissant. Il a fait ses preuves.

Ce qui me fait noter 3/5, c'est la déception qu'ils aient muté au point de s'être formaté aux standards de la FM et de l'ère MTV, y perdant au passage la signature typiquement prog-rock. Plus d'insturmentaux longs et soigneusement complexes, c'est frustrant. L'énorme promo aux USA les a propulsé vers les sommets et cet aspect m'a dérangé. Perso, j'ai longtemps éprouvé la sensation qu'ils y avaient perdu une partie de leur âme, celle qui avait produit le génial "Close to the Edge".

Album YES CLOSE TO THE EDGE YES
CLOSE TO THE EDGE (1972)
ATLANTIC RECORDS
ROCK PROGRESSIF
5/5
LONEWOLF1300
30/04/2024
 
312
0 1
Si on cherche une idée de la perfection, de la virtuosité, de la symbiose entre musiciens, de l'emphase et de l'espace infini en matière de prog-rock, c'est cet album qu'il faut se procurer.

3 titres seulement, mais alors la quintessence de ce que l'accord entre les musiciens, les compositions, la voix et les textes peuvent produire de grandiose. Et cerise sur le gateau, ce sont des titres qui vont rester complètement intemporels et inaltérables quelle que soit l'époque traversée.

A écouter dans une situation de disponibilité totale, avec une chaine de grande qualité, SVP ! Et là, vous en prenez pour 300 ans minimum. Ou comment se retrouver close to the edge of paradise.... Car je suis certain qu'on parlera encore de cet album dans 3 ou 4 siècles, à l'image de Bach ou Wagner. Pour moi ça ne fait aucun doute.

Album RIVAL SONS DARKFIGHTER RIVAL SONS
DARKFIGHTER (2023)
ATLANTIC RECORDS
HARD ROCK
4/5
MONSIEUR BLEU
20/07/2023
 
24
0 0
Je rejoins mon ancien collègue Childéric, cet album est une totale réussite ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas tenu une telle pépite dans les mains.
Ces musiciens disent avoir besoin de se renouveler à chaque album, d'aller toujours plus loin dans le travail de leur instruments et cela s'entend !
Rien n'est à jeter. Et même si les trois albums précédents étaient déjà forts intéressants, celui ci les dépasse de la tête et des épaules !
Indispensable !

 
PAGE / 18
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024