MW / Accueil / Avis / ROCK PROGRESSIF
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album COSMOGRAF RATTRAPANTE COSMOGRAF
RATTRAPANTE (2021)
AUTOPRODUCTION
ROCK PROGRESSIF
3/5
CORTO1809
22/09/2021
  0 0
Après avoir teinté de metal sa musique sur son précédent album, "Mind Over Depht", une expérience guère concluante, Cosmograf revient à un prog plus doux, dans la lignée de ses albums antérieurs, qui lui sied mieux. La voix mélancolique et les passages atmosphériques alternent avec de jolis solos de guitare et le tout s’écoute sans conteste agréablement. Mais l’album a un goût de déjà-entendu et manque d’aspérités pour réellement retenir l’attention. Une fois l’écoute terminée, on se dit que ce n’était pas désagréable mais on n’en garde pas grand-chose et rien n’incite vraiment à remettre le disque sur la platine, si ce n’est pour résoudre ce mystère du "c’était bien mais pourquoi je n’ai pas envie de le réécouter ?".

Bref, un album de prog qui ne démérite pas mais que rien ne vient sortir du lot commun.

Album CALIGONAUT MAGNIFIED AS GIANTS CALIGONAUT
MAGNIFIED AS GIANTS (2021)
AUTRE LABEL
ROCK PROGRESSIF
3/5
ABADDON
18/09/2021
  0 0
Oui, c'est un joli album totalement dans la tradition des seventies. Trop, peut-être pour certains. Mélodies charmantes, relative variété dans les tons, il y a là un charme désuet mais certain. Reste le problème de la voix, que Corto qualifie de fragile mais qui me paraît incertaine, et ce côté hésitant pénalise l'ensemble du propos.
Album TILT HINTERLAND TILT
HINTERLAND (2016)
BURNING SHED
ROCK PROGRESSIF
4/5
EDDYA
25/08/2021
 
176
0 0
Excellent album.

Ca me rappelle les bonnes heures de BlackField.
Production impeccable et compositions oscillant entre Pop (Coldplay, Moby) et Rock Progressif (Arena, Echolyn).
Il manquerait peut-être un peu de folie rythmiquement mais ne boudons pas notre plaisir!

Une très belle découverte que je vais recommandé chaudement :)

Album SUPERTRAMP FAMOUS LAST WORDS SUPERTRAMP
FAMOUS LAST WORDS (1982)
A&M
ROCK PROGRESSIF
5/5
MONPIERROT
17/08/2021
 
55
0 0
...en total désaccord avec la chronique de Adaddon.
On peut regretter la légèreté, ou du moins, l'espoir suscité par les autres albums. Mais pourquoi blamer celui-ci pour son pessimisme ? Il n'est que le reflet d'une séparation imminente.
En quoi une musique une peu plus noire, ferait-elle de Famous Last Words, un album inférieur aux autres ? Pour moi, rien du tout, et c'est même tout l'inverse. La fin de "Famous last words" est particulièrement poignante et réussie, avec deux chansons parmi les meilleures de toute l'histoire de ce merveilleux groupe. Je m'y attarde dans cette chronique:

- Waiting So Long, écrite par Davis, nous joue un "From Now On" en bien plus déchirant. Cettte chanson est d'une qualité exceptionnelle, et ne mérite rien de moins que du qualificatif de chef d'oeuvre.
Davies y exprime un grand désarroi empreint d'une forme de rage. La chanson montre un crescendo dramatique, dans la veine progressive. Le solo final de guitare de Hogson, rend justice à cette magnifique supplique. L'un des plus beaux solos de l'histoire du groupe, qui pourra rappeler un certain David Gimour. La batterie est sobre, intervenant de manière subtile pour contribuer très habilement à l'intensification dramatique. (ex : écouter la partie batterie sur les "Blindess goes on" au milieu de l'oeuvre).

- Don't leave me now est d'une facture typique de Roger Hogson, son auteur. Toute aussi noire que la précédente chanson, elle dépeint l'abandon et la solitude d'une manière profondément marquante. Elle est l'égal de Waiting so Long, et résonne interminablement dans votre mémoire, par la qualité de ses mélodies, comme par ses fantomatiques coups de batterie qui rythment la fin de la chanson.

Je finis par cetet question : Comment Supertramp auraient-ils pu enregistrer deux ultimes chansons supérieures à ce génial requiem constitué de Waiting So Long et Don't Leave me Now ?

Le travail de Rick Davis sur ce dernier chapitre est de toute beauté. Wainting So Long

Album RPWL GOD HAS FAILED - LIVE & PERSONAL RPWL
GOD HAS FAILED - LIVE & PERSONAL (2021)
GENTLE ART OF MUSIC
ROCK PROGRESSIF
4/5
CORTO1809
25/07/2021
  0 0
Dire que RPWL s’inspire fortement de Pink Floyd est un truisme tant le chant et les solos de guitare sont des copier-coller du meilleur Gilmour. Une ressemblance qui m’agaçait fort il y a quelques années. Mais le temps aidant, et Pink Floyd ayant cessé toute production, j’ai fini par apprécier cet ersatz du groupe anglais, oubliant son côté clone pour ne retenir que ses mélodies agréables. Car si l’ensemble manque de personnalité, c’est par contre fort bien fait.
Album CLIVE NOLAN SONG OF THE WILDLANDS CLIVE NOLAN
SONG OF THE WILDLANDS (2021)
AUTRE LABEL
ROCK PROGRESSIF
1/5
CORTO1809
07/05/2021
  0 0
"Oubliez les récitatifs et profitez de la musique" nous dit la chronique. Malheureusement, il est impossible de suivre ce précieux conseil. Car du récitatif, il y en a au début de chaque morceau, à la fin de certains morceaux et même parfois au beau milieu. Le procédé est daté et, loin d'apporter une dimension épique, casse complètement la dynamique qui essaye péniblement de s'installer. Et même si l'on arrive à faire abstraction de ces narrations importunes, il est difficile de se passionner pour une musique qui manque d'originalité et frôle parfois le pompeux.

"Song of the Wildlands" me rappelle ce que Rick Wakeman faisait déjà il y a 50 ans dans des disques sur lesquels se retrouvaient les mêmes narrations superflues et les mêmes airs grandioses/grandiloquents, la frontière entre ces deux adjectifs pouvant facilement être franchie. La qualité de la musique ne permettant pas de racheter l'ennui instauré par les narrations, je zappe.

 
PAGE / 479
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021