MW / Accueil / DREAM THEATER (Etats Unis)

DREAM THEATER


PAYS:
ETATS UNIS
GENRE:
AUTRES, METAL MELODIQUE, METAL PROGRESSIF
GROUPES SIMILAIRES:
DOMINICI, BADER NANA, SOLSTICE COIL, PAGAN'S MIND, JORDAN RUDESS, DANTE, DIMENSION ACT, OCEANS OF TIME, ROSA LUXEMBURG, SIEGES EVEN
Né en 1985, Dream Theater est devenu au fil des ans un des groupes de metal progressif les plus emblématiques.
ADMINISTRATION - 05.08.2007
L'aventure Dream Theater débute en 1985 quand les étudiants John Petrucci et John Myung voient Mike Portnoy jammer dans une salle d'entrainement de l'école de musique de Berklee de Boston. La rencontre a la cafet permet aux trois protagonistes de s'apercevoir qu'ils ont plus que des gouts musicaux en commun mais qu'ils ont aussi grandi a Long Island.

Pendant les pauses ils s'entrainent avec le clavieriste Kevin Moore et le chanteur Chris Collins. Un nom de groupe fait son apparation : Majesty. Ils decident des lors tous de quitter l'école et de se concentrer sur le groupe tout en travaillant et en donnant des leçons privées de musique. Peu de temps après ils enregistrent un 4 titres. Deja le style est proche de rush, complexe et progressif.

Majesty étant déjà détenu par un groupe de Jazz, un changement de nom est nécessaire. C'est le pere de Mike qui propose le nom de Dream Theater, idée qui lui est venu d'une maison de production de Montery en Californie. De plus il devient essentiel de changer le chanteur, Chris n'ayant tout simplement pas le registre vocal necessaire pour l'album. Ils ne trouvent a cette époque qu'un seul chanteur possible : Charlie Dominici, un peu plus vieux qu'eux mais ayant un fort potentiel. Pourtant Charlie n'est absolument pas destiné a rester dans le groupe, ses gouts allant plutot vers Billy Joel ou les Beatlles.

"When Dream And Day Unite" est enregistré en un mois durant l'été 88. Malgré un budget et une distribution limitée l'album reçoit une bonne critique. Cependant leur maison de production jeune et sans grande ressource ne pouvant faire plus et il semblait évident que Dream Theater devait commencer de zéro pour atteindre son but. En 1990 Charlie est viré mais rappelé pour la première partie d'un concert de marillion. Ils ouvrent alors le concert avec un nouveau morceau appelé "Metropolis".

Pour l'album "Images and Words", le problème du chanteur est de plus en plus critique. La plupart des compositions sont enregistrées sans les parties de chant. De nombreux chanteurs défilent, notamment John Arch de Fates Warning qui finalement refuse ou un clone de Geoff Tate : Steve Stone. Ils se décident a la fin pour Chris Cintron qui semble etre l'homme qu'il faut au groupe. Mais c'était avant de recevoir une cassette du canada...

L'homme qui l'a envoyé se nomme Kevin Labrie et vient de Toronto. Il est l'actuel chanteur d'un groupe qui s'appele Winter Rose. Bien que Chris soit sur le point de rejoindre le groupe il semble évident a tous les membres du groupe que la voix est trop bonne pour être simplement oubliée et c'est Kevin Moore qui part pour faire un essai... Et Labrie est choisi. Pour éviter qu'il n'y ai deux musiciens ayant le même prénom (Kevin Moore) Kevin Labrie décide de prendre son deuxième prénom James.

Fin 1991 "Images and Words" sort des studios. Il sera disque d'or au japon. En 1992 James fait ses débuts sur scène en ouvrant pour Iron Maiden et est accueilli a bras ouvert par les fans qui connaissaient deja par coeur les paroles du nouvel album bien qu'il ne soit pas encore sorti dans les bacs.

Pour faire plaisir a leurs fans locaux Dream Theater décide alors de faire un concert a guichet fermé ou ils jouent des pièces comme 'A change of season', 'To live forever' et bien d'autres pendant plus de trois heures.

Au milieu de l'enregistrement de leur troisième album studio "Awake", Kevin décide de quitter le groupe. La principale raison évoquée est l'évolution musicale de Dream Theater qui ne lui convient pas. Il créera son propre groupe : Chroma Key. La séparation est amicale et c'est Jordan Rudess qui le remplace pour finir l'album en studio et pour un spectacle. Concernant la tournée c'est Derek Sherinian qui est choisi, un ancien lui aussi de berkelee qui joue avec Kiss et Alice Cooper. Derek sera annoncé comme un membre officiel après les quelques spectacles de la tournée européenne.

En 1994 Awake sort et dépasse toutes les espérances. 43000 exemplaires sont vendus en Allemagne et le disque est 32eme dans les charts américains. Il est disque de platine au japon.

En avril 1995, Dream Theater entre en studio pour enregistrer leur titre épique "A change of Season". L'album sort en septembre. Toujours en constante évolution, "Falling into infinity" sort en 1997 et n'est pas très bien accueilli par les fans. Les compositions sont beaucoup trop 'catchy' et moins complexes.

Dream Theater se sépare deux ans plus tard de son clavieriste Derek Sherinian, toujours amicalement. C'est Jordan Rudess avec qui Portnoy et Petrucci ont deja collaboré dans Liquid Tension Experiment qui reprend le flambeau. De cette nouvelle collaboration va sortir leur premier concept album et un véritable chef d'œuvre, 'Scenes From A Memory' en 1999. Ce dernier raconte l'histoire d'un homme qui fait des cauchemars et qui par le biais d'un hypnotiseur retourne dans son subconscient pour les comprendre.

2002 voit l'apparition de '6 degrees Of Inner Turbulence', un double album qui offre une certaine dose de nouveauté sur le premier CD alliant heavy metal à l'expérimental et un deuxième CD beaucoup plus conventionnel.

L'arrivée de "Train Of Thought" en 2003 provoquera un certain remue-ménage parmi les fans. La formation s'est essayé à un style pas vraiment du gout de tout le monde loin de ce qu'ils ont pu proposer jusqu'à maintenant. De progressive, la musique est passée à un heavy metal très proche de Metallica. Ce changement n'aura pas vraiment d'incidence sur les ventes de disques de la formation et Dream Theater aura même l'opportunité d'enregistrer l'année suivante un live dans le célèbre "Budokan" de Tokyo qui sera décliné en un double-CD et un DVD.

En 2005 c'est le retour tant attendu du Progressif chez Dream Theater avec la sortie d'"Octavarium" qui a ravi pas mal de fans du groupe, qui avaient été un peu déçus par la tournure trop Métal du dernier opus... Octavarium est varié, agréable à écouter, et comporte entre autre une superbe musique épique de 24 minutes, véritable délice pour les oreilles !

S'ensuit une grosse tournée pour fêter les 20 ans de carrière du groupe, qui débouchera sur l'enregistrement d'un DVD, "Score", dans le fameux Radio City Music Hall de New York. Dream Theater s'y produit pour la première fois avec un orchestre symphonique sur scène, faisant reluire ses titres avec une sonorité jamais égalée !

Après la réussite d'"Octavarium", Dream Theater concocte un nouvel album en 2007. Celui-ci, intitulé "Systematic Chaos", est dans la parfaite lignée de son prédécesseur, comprenant des titres metal, rock, planants, déjantés ou progressifs. En 2009, ils sortent "Black Clouds & Silver Linings", qui comprends des chansons épiques telles que 'A Nightmare to Remember' et 'The Count of Tuscany'

En 2010, Dream Theater est confronté à un problème majeur lorsque le batteur et membre fondateur Mike Portnoy décide de quitter le groupe. Difficile de remplacer un tel élément car Portnoy a joué un rôle essentiel dans l'identité sonore de Dream Theater. Après une audition rigoureuse qui a été partagée sur les réseaux sociaux, Dream Theater sélectionne Mike Mangini, connu pour avoir notamment joué chez Annihilator.

En 2011, Dream Theater sort l'album "A Dramatic Turn of Events", marquant le début de l'ère Mangini. Reprenant les codes de son prédécesseur, ce dernier se fond parfaitement dans le groupe. "Dream Theater" (2013), "The Astonishing" (2016) et "Distance over Time" (2019) paraissent, confirmant leur hégémonie sur le metal progressif en explorant une variété de concepts et de thèmes, allant de réflexions sur la condition humaine à des histoires épiques et imaginatives.

Enfin, en 2023 Dream Theater annonce à la surprise générale le retour de Mike Portnoy dans la formation entrainant le départ de Mike Mangini. 

Plus d'informations sur http://www.dreamtheater.net


PLAYLIST
 
 
5 DERNIERES CHRONIQUES ASSOCIEES
DREAM-THEATER_A-View-From-The-Top-Of-The-World
A View From The Top Of The World (2021)
5/5
4.2/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
DREAM-THEATER_Distance-Over-Time
Distance Over Time (2019)
4/5
3.8/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
DREAM-THEATER_The-Astonishing
The Astonishing (2016)
5/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL PROGRESSIF
DREAM-THEATER_Dream-Theater
Dream Theater (2013)
3/5
3.3/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL MELODIQUE
DREAM-THEATER_A-Dramatic-Turn-Of-Events
A Dramatic Turn Of Events (2011)
4/5
3.9/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL PROGRESSIF
VOIR TOUTES LES CHRONIQUES
DERNIERS ARTICLES ASSOCIES
 
DERNIERE ACTUALITE
DREAM THEATER : Tournée européenne à l'automne
 
DERNIER ARTICLE
DREAM THEATER + DEVIN TOWNSEND - PALAIS DES SPORTS (PARIS) - 25 AVRIL 2022
C’est au Dôme de Paris (anciennement connu sous le nom du Palais des Sports) que nous avions rendez-vous pour une soirée placée sous le signe du progressif.
 
DERNIERE INTERVIEW
DREAM THEATER (08 MARS 2019)
A l'occasion de la sortie de "Wired Of Madness", le nouvel album de Jordan Rudess, le claviériste a évoqué avec Music Waves la sortie de "Distance Over Time" de Dream Theater

 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024