MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - GEOFF DOWNES (30 AVRIL 2010)
TITRE:

GEOFF DOWNES (30 AVRIL 2010)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

ROCK



Pour sa rentrée, Music Waves vous propose l'interview exclusive d'une légende du rock progressif à savoir le charmant Geoff Downes qui a officié dans des groupes aussi prestigieux qu'Asia, Yes, The Buggles...
STRUCK - 01.09.2010 -
2 photo(s) - (0) commentaire(s)

Bonjour Geoff…
Geoff Downes : Bonjour…

… si je te dis The Buggles, Icon, Yes et Asia : quel est le lien ?
Et bien, je pense que ces groupes sont assez différents… Yes est un groupe beaucoup plus progressif, Asia est plus un groupe de rock mélodique, quant à Icon, c’est je pense un projet musical très classique… J’ai eu beaucoup d’amusement à le faire avec John : nous en parlions quand nous étions dans Asia et nous pensons à en faire un autre… En bref, ce sont tous des groupes d’horizons différents mais j’ai beaucoup de plaisir à les faire (Rires) !

Tu as joué dans des groupes progressifs légendaires. Selon toi, quelle est la définition du progressif ?
Et bien, je pense que c’est un mot très très élusif et qui peut être mal interprété parce que la définition littérale concerne quelque chose qui se développe… A ce jour, c’est un terme utilisé pour un certain type de musique qui n’est pas forcément approprié. J’aime à penser qu’Asia est un groupe progressif parce que nous avons de cesse de nous réinventer, et même si notre son est identifiable, nous essayons de faire des choses différentes à chaque album comme c’est le cas de "Omega".
Et je pense vraiment tout ceci ! Parce que tous les groupes dans lequel nous avons officié voire fondé que ce soit Yes, ELP, UK et King Crimson… étaient en rupture des groupes pop des années 70 et dans cette optique, Asia s’en rapproche… Je ne pense pas que les fans aiment ce type de musique même si la musique d’Asia est plus orientée sur les chansons, plus concise…

Selon toi, quels sont les groupes de la nouvelle génération qui sont la meilleure représentation du progressif ?
Et bien, je pense à beaucoup de groupes, de nouveaux groupes et je ne parle pas seulement du mouvement rock progressif anglais qui est un genre musical spécifique avec des groupes comme The Reasoning, Arena, Marillion….

… des groupes néo-progressifs…
Oui, voilà, néo-progressif, c’est le terme… Mais au-delà du terme, au niveau de l’inspiration, il y a des groupes vraiment très bons et quelques fois, j’aime revenir sur des groupes comme Oasis qui est un très bon groupe… Ce n’est pas un nouveau groupe mais je pense que ce sont de bons compositeurs…

… Et quel est ton avis sur des groupes de la scène anglaise comme Porcupine Tree ?
Je n’écoute pas trop ce type de musique. J’ai tendance à me diriger vers des groupes qui sont plus orientés chansons…

Tu en as un peu parlé tout à l’heure, votre actualité est le nouvel album "Omega". John m’a dit que si ce dernier album était plus dynamique, c’était en raison de la contribution du producteur Mike Paxman. Est-ce la seule raison ?
Non ! Je pense que ça nous a aidé d’avoir un bon producteur. Ca a été une bonne chose pour nous : il nous a aidé à obtenir un bon mélange de musique. Mais avant cela, il faut qu’il y ait des mecs qui écrivent des chansons (Sourire) ! Le dynamisme est lié à notre prestation… Il nous a aidé à obtenir un très bon résultat pour l’album et je pense que le résultat final sonne comme une sorte de composition globale…
Donc oui, il a beaucoup contribué mais le groupe avait également à cœur de faire un album varié…

[IMAGE1]

Il semblerait que le nouvel album soit plus orienté Yes, du moins d’un point de vue guitare. Est-ce que cela signifie que Steve a été plus impliqué dans la composition de " Omega" ?
Hum, je pense que Steve est impliqué dans tous les projets dans lesquels il participe. Je ne pense pas que ce soit plus le cas sur cet album : c’est une chose naturelle, c’est comme moi quand je fais mes orchestrations de clavier, Steve fait ses orchestrations de guitare… Mais peut-être effectivement, sa place est plus proéminente qu’elle ne l’a été notamment dans les spectacles, et je pense que la contribution de Steve sur l’album a été forte également… Mais je pense que tout le monde joue très bien sur cet album, et le résultat de tout ça est que les gens semblent l’apprécier et c’est le principal !

Tu es le seul membre d’Asia à avoir fait tous les albums. Te considères-tu comme le leader du groupe ?
Non, je ne suis pas vraiment le leader du groupe… J’essaie de faire en sorte que les mecs se collent à moi… En fait, Asia c’est d’abord quatre personnes et c’est ce à quoi nous avons pensé lorsque nous nous sommes reformés en 2006. Beaucoup de gens voulaient nous voir ensemble parce que, quand nous nous sommes créés en 1982-1983, nous avons fait deux albums et nous avons arrêté du moins dans ce line-up… Plein de gens n’ont pas pu nous voir sur scène dans cette composition et quand nous nous sommes reformé, il y avait cette attente, cette envie de nous revoir à nouveau.

Et comment cela se traduit-il les soirs sur scène ?
Les spectateurs sont très enthousiastes, et pas seulement de nous voir jouer les morceaux les plus connus que nous avons pu faire, mais également les titres des deux derniers albums qui sont très bien accueillis.

Comment as-tu vécu la période de la vie d’Asia avec les différents allers-venues et plus spécialement la période John Payne ?
C’est une chose à laquelle je n’accorde pas plus d’importance que cela parce que j’ai pris cette composition du groupe du mieux que je le pouvais : je ne pense pas que cet Asia soit aussi approprié que le Asia d’aujourd’hui, du line-up original… Mais c’est quelque chose que j’aie fait parce que c’est la vie qui me demandait de le faire à ce moment-là. Mais tu sais, quand l’opportunité de réunir le line-up original s’est présentée, tout le monde était derrière nous et c’est super !

Justement, vous êtes en plein tournée avec ce line-up original d’Asia. Penses-tu qu’il soit possible de réunir sur scène tous les membres qui ont joué à un moment donné ?
(Rires) Je pense que ça serait très compliqué voire improbable ! Mais aujourd’hui, ça fait quatre ans que nous nous sommes reformés, ce qui est plus de temps que lors de la création originale du groupe, donc, je pense que si l'un de nous voulait arrêter, plus personne ne continuerait. Je pense que la volonté du moment de quatre membres est de poursuivre la route.

Si tu devais choisir un titre de la discographie d’Asia pour faire découvrir le groupe à quelqu’un qui ne le connaîtrait pas, quel titre choisirais-tu et pourquoi ?
Hum, je choisirais probablement "Only Time Will Time" parce que ce titre a tous les éléments d’Asia : une base rock, des symétriques guitares/claviers, une session batterie dynamique… toute notre spécificité instrumentale… Il reflète vraiment ce qu’est Asia, en quelque sorte.

Le titre "Heat Of The Moment" est un super tube international. Est-ce que vous essayez de faire un tel titre commercial dans chaque album ?
Pas vraiment ! Je pense que les gens qui ont aimé le titre aimeraient qu’on fasse un autre "Heat Of The Moment". C’est sûr que ça serait sympa (rires) parce que tu as toujours une connexion avec les charts… mais ce n’est pas la raison pour laquelle nous continuons de faire ce que nous faisons ! Je veux dire que c’était super : la chanson était et est toujours beaucoup jouée à la radio, elle a fait un tabac aux Etats-Unis… Donc, en fait, c’est une bonne chose de l’avoir fait ! C’est mieux que de ne l’avoir pas fait du tout (rires) !

Selon toi, quel est le meilleur album d’Asia ? Attention, tu n’as pas le droit de dire le dernier…
Non (rires) ! Je pense qu’en termes de perfection, probablement le premier album que nous ayons fait ! Mais encore une fois, si je dis ça c’est parce qu’il a été couronné de succès, mais je suis assez fier de tous les albums que nous avons faits parce que je pense que nous avons toujours essayé de faire en sorte de faire quelque chose d’un peu différent…

Quel est ton meilleur souvenir en tant que musicien ?
Hum (Il respire profondément en réfléchissant). Je pense que l’un des moments les plus intenses a été quand j’ai rejoins Yes et quand j’ai dû monter sur scène pour la première fois avec Yes…

Et pourquoi ?
Parce que je n’avais jamais vu une salle comme ça, avec 20.000 spectateurs ! C’était une salle à Toronto.

C’était intimidant ?
Oui, j’étais intimidé mais le sentiment de succès après coup était extraordinaire !

Et tu n’étais pas effrayé de la réaction du public en tant que remplaçant de Rick Wakeman ?
Ouais mais ce n’était pas tant une question relative à moi… Parce que Yes avait déjà eu quatre claviers avant moi : Wakeman qui était parti et qui est revenu, Patrick Moraz pour un album (NdStruck : "Relayer"), et Tony Kaye avant cela… Donc, tu sais, le quatrième clavier est un problème interne qui n’intéresse que les journalistes…

On a parlé de ton meilleur souvenir de musicien. Au contraire, quel est le pire ?
Hum, c’est une bonne question. Il y a des moments où tu te fixes des challenges, tu te demandes pourquoi tu fais ça, les choses vont mal, les tendances sont très pauvres pendant les spectacles, des choses comme ça… Et tu te poses toutes ces questions, tu analyses… Mais en général, tout s’est très bien passé (Il touche du bois) et notamment avec ce groupe, nous avons eu de bons moments ! Bon, j’ai connu des désastres sur scène : mon clavier qui tombe en morceaux ou des choses comme ça (sourire)… mais tu oublies vite ces choses, elles font partie du jeu !

[IMAGE2]

Connais-tu des groupes français ?
Non pas vraiment !

Connais-tu des mots français ?
Quelques-uns uns ! Je les comprends mais c’est embarrassant de les prononcer (sourire) !

Donc tu ne vas rien dire au public français de ce soir ?
John le fera. John est très bon pour ça !

Que voulais-tu faire quand tu étais gamin ?
J’ai toujours voulu être musicien parce que je viens d’une famille de musiciens…

Et es-tu fier de ce que tu es devenu ?
Je suis fier d’avoir fait certaines choses que j’ai faites ! Ca a été un privilège extraordinaire, je n’oublie pas que peu de gens ont cette chance… Nous sommes chanceux de pouvoir continuer à faire ce que nous faisons, c’est vraiment extraordinaire !

Quelle est la question qu’on t’a trop souvent posée ?
« Sais-tu que ta vidéo "Video Killed The Radio Star" a été la première diffusée sur MTV ? ».
Beaucoup de gens me posent cette question et je réponds que… je sais (rires) !

Au contraire, quelle est la question que tu voudrais que je te pose ?
Hum, voyons voir (Il réfléchit)… C’est une bonne question ! « Quelle est la meilleure chanson du nouvel album ? ».

Et donc selon toi quelle est la meilleure chanson de "Omega" ?
"That Was A Time". Ouais !

Et penses-tu que les autres membres répondront la même chose ?
Non (rires) ! Mais cette chanson est assez différente de ce que nous avons pu faire auparavant… C’est donc une bonne chose !

Enfin, souhaiterais-tu dire un mot aux lecteurs de Music Waves ?
Ouais ! J’aimerais dire que nous ne sommes pas venus en France très souvent mais nous avons toujours considéré la France comme un bon endroit pour venir jouer et finalement c’est ce que nous faisons ce soir…. Et nous apprécions que les fans nous aient suivis pendant toutes ces années ! Merci.


Avant de refermer la page de cette interview, Music Waves remercie Roger de Replica ainsi que Loloceltic, Lynott, Pete_T et Awaken pour leurs questions.


Plus d'informations sur http://www.originalasia.com/
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 235
  • 236
Haut de page
EN RELATION AVEC ASIA
DERNIERE CHRONIQUE
ASIA: Gravitas (2014)
4/5

Asia se surpasse sur Gravitas en livrant une pop nostalgique en quête d'un Graal, sachant conjuguer émotion et harmonie.
DERNIERE ACTUALITE
ASIA: Symfonia - Live In Bulgaria 2013
 
AUTRES ARTICLES
FREEDOM CALL (19 AVRIL 2010)
L'hiver et les routes enneigées ont eu raison de l'interview intialement prévue en "live" lors du passage du groupe en première partie de Gamma Ray... Mais il en fallait plus pour ne pas obtenir réponse aux questions des lecteurs...
DEMIANS - 02 SEPTEMBRE 2010
Après un premier album très prometteur, Demians sortait récemment "Mute" sur lequel Nicolas Chapel, frontman et tête pensante de la formation, nous fait le plaisir de revenir sur les épisodes de sa création.
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022