MW / Accueil / Articles / COMPTE-RENDUS DE CONCERT - DREAM THEATER + DEVIN TOWNSEND - PALAIS DES SPORTS (PARIS) - 25 AVRIL 2022
TITRE:

DREAM THEATER + DEVIN TOWNSEND - PALAIS DES SPORTS (PARIS) - 25 AVRIL 2022


TYPE:
COMPTE-RENDUS DE CONCERT
GENRE:

METAL PROGRESSIF



C’est au Dôme de Paris (anciennement connu sous le nom du Palais des Sports) que nous avions rendez-vous pour une soirée placée sous le signe du progressif.
PHILX - 03.05.2022 -
19 photo(s) - (2) commentaire(s)

Impossible pour Music Waves, LE site progressif français, de ne pas couvrir un concert de Dream Theater dont chaque venue est un évènement en soi. En effet, les Américains ont l’habitude de faire les choses en grand, non seulement concernant leurs prestations XXL les concernant sur le fond et la forme, mais bichonne également ses fans en leur proposant des premières parties de haute volée. A cet égard, la première partie de cette affiche est assurée par notre ami Devin Townsend.


Devin Townsend

Pour l’occasion et comme l’artiste l’avouera lui-même, il n’est pas forcément des plus à l’aise devant un public qui ne lui est pas acquis, Devin nous présente une set-list des plus diversifiées couvrant toutes les époques de l’artiste mais surtout celles des débuts ("Ocean Machine", "Infinity", "Physicist" et "Terria" et même celle de son groupe Strapping Young Lad avant qu’il ne se lance sous son propre nom avec le titre ‘Aftermath’).

Devin Townsend @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Devin Townsend @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Devin Townsend @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

La période plus récente est également représentée au travers d’un titre de "Transcendence", "Epicloud" et un titre des deux aventures de Ziltoïd.
Afin de rallier à sa cause la majorité du public qui n’est pas venu pour lui, le Canadien nous offre une set-list des plus heavy et atteint son objectif : le Dôme de Paris lui est totalement acquis !

Devin Townsend @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Devin Townsend @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Devin Townsend @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022 Devin Townsend @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Devin Townsend @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Tout le long d’un set de 75 minutes sans aucun temps mort, Devin Townsend finira de convaincre les rares (sourds ?) réticents à sa cause métallique avec une prestation XXL comme à son habitude, même si nous avons connu le Canadien plus volubile et joueur avec le public.

Mais ce n’est finalement pas si étonnant. En effet, les 5 000 personnes présentes à la soirée sont majoritairement venues voir évoluer Dream Theater

Devin Townsend @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Devin Townsend @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Devin Townsend @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Retrouvez toutes les photos de Devin Townsend en HD en cliquant ici.

Setlist :
Failure
Kingdom
Aftermath
Regulator
Deadhead
Deep Peace
March of the Poozers
More!


Dream Theater

Pour ce qui me concerne, convaincu par le dernier album en date, ce concert est une reprise de contact après les deux premières et dernières (avant ce concert) désastreuses prestations de son frontman James Labrie à l’occasion de la tournée de "Scene from a Memory", je me suis donc laissé tenter par les sirènes progressives de "A View From the Top of the World" en compagnie de Struck Jr et Vigg qui n’a plus donné signe de vie artistique depuis 2011 et "Barren".

Sans surprise le géant du metal progressif lance les hostilités avec l’ouverture du dernier album en date "A View From the Top of the World" (qui sera le grand "vainqueur" du soir avec quatre pièces présentées soit plus de 45 minutes d’un set en comptant 120) à savoir le titanesque ‘The Alien’.

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

A peine le temps de souffler, le groupe originaire de Long Island nous balance un ‘6 :00’, histoire de rallier à sa cause les nostalgiques de la première heure et "Awake" plus particulièrement.
Après un Devin Townsend aux riffs acérés, il faut tenir le rang et John Petrucci nous prend à la gorge avec le riff de plomb de ‘Awaken the Master’ qui suit.
Avec cette entame de feu, c’est un Dream Theater plus qu’enthousiasmant qui enflamme le Dôme de Paris et il faut bien l’avouer ici, la prestation de James Labrie est à la hauteur et nous sommes effectivement bien loin de celles raillées ici ou là d’il y a 20 ans.

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Le reste de la set-list ne faiblit pas, et il le faut quand on doit tenir un show de plus de deux heures. Les New-Yorkais s’y emploieront de la plus belle des manières jusqu’à ‘About to Crash’ qui se rappelle également aux bons souvenirs de premières heures du groupe (époque "Six Degrees of Inner Turbulence") mais également et surtout au moment d’aborder le pavé le titre éponyme du dernier album ‘A View from the Top of the World’.

En soi, l’exécution de ce titre (comme les autres d’ailleurs) est frappée du sceau de la très grande classe et ne souffre d’aucun reproche. Non ! Mais soyons francs après près d’une heure et demie d’une musique hyper technique placer un pavé de plus de vingt minutes relève de la gageure.

Un pari que le groupe relèvera bien entendu tant les fans sont acquis à sa cause mais l’ambiance aura baissé de quelques degrés à l’issue de ce long titre.

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Et comme cela ne suffit pas, le groupe finit sa prestation majuscule avec ‘The Count of Tuscany’ -de près de 20 minutes également- extrait de "Black Clouds & Silver Linings".
En bref, hormis un choix de set-list sur les deux derniers titres en particulier qui peut prêter à discuter, le reste de la prestation de Dream Theater ne souffre d’aucune contestation et confirme ma réconciliation (pour ceux que ça intéresse) avec le groupe qui mérite les lettres de noblesse qu’il endosse fièrement : Dream Theater a été, est et restera à tout jamais le leader incontesté de la scène metal progressive !

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022 Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Dream Theater @ Le Palais des Sports, Paris | 25/04/2022

Retrouvez toutes les photos de Dream Theater en HD en cliquant ici.

Setlist :
The Alien
6:00
Awaken the Master
Endless Sacrifice
Bridges in the Sky
Invisible Monster
About to Crash
The Ministry of Lost Souls
A View From the Top of the World
Rappel :
The Count of Tuscany

Un immense MERCI à Valérie  de nous avoir permis d'assister à ce show pour vous en ramener ce report.


Plus d'informations sur http://www.dreamtheater.net
 
(2) COMMENTAIRE(S)  
 
 
AGORN76
06/05/2022
 
32
0
J'ai vu le même show à Rennes, ville où, me semble-t-il DT n'était jamais venu. Mais je peux me tromper.
Devin a commencé son set avant même l'heure prévue, ce qui fait que la salle s'est progressivement remplie pendant sa prestation que, à titre personnel, j'ai trouvé un peu trop linéaire. Tellement enjoué par les changements d'ambiance et de rythme que nous offre le prog, Devin a fait le job, incontestablement mais n'a pas conquis la salle. Lorsque les vidéos de Dream Theater ont commencé à se déroulées en fond de scène, une clameur s'est répandue pleine d'enthousiasme en d'impatience récompensée par le premier riff endiablé de "The alien". Les titres se sont ensuite enchaînés avec quelques interventions sympathiques de James Labrie s'adressant au public. Un vocaliste d'ailleurs très en voix pour notre plus grand plaisir. Le concert était donc impeccable mais a souffert à mon avis de quelques manques. DT reste assez froid dans son interprétation, peut-être trop parfaite. Mais peut-on vraiment le leur reprocher? Ils sont comme ça. Précis, chirurgicaux mais un peu trop en retrait parfois. Le set n'a pas laissé de place aux albums classiques que sont Scenes from a memory et Images and words. et a privilégié les longs titres, ce qui a marqué pour moi une petite frustration. A la fois, j'étais tellement ravi d'entendre 6:00 ou Endless Sacrifice que je leur pardonne tout même ce sentiment que c'est passé trop vite. Finalement ça devait être tellement jouissif que j'en aurais voulu davantage. C'est plutôt bon signe
NEWF
04/05/2022
  0
Après ce report très complet du concert de Paris, voici un mini report de celui de Toulouse qui a eu lieu le 3 mai dans un Zénith en configuration minimale, avec à vue de nez à peine 2000 personnes pour ce grand rendez-vous du metal prog (la faute sans doute à 2 dates programmées dans le Sud-Ouest cette année, celle de Bordeaux ayant eu lieu la semaine d’avant).
Devin Townsend, toujours aussi chaleureux, a assuré avec brio la première partie grâce à une setlist très heavy (décrite par Struck plus haut). Une entrée en matière très efficace pour chauffer un public qui était aussi là pour lui quoi qu’on en dise. Malgré tout, la configuration minimale requise pour cet exercice oblige le géant canadien à multiplier les bandes enregistrées pour les claviers, ce qui est un peu frustrant. Pas sûr au final, malgré une prestation hyper pro, que Devin soit une première partie idéale, car il demeure assurément un artiste de tête d’affiche.
Dream Theater, quant à lui, nous a offert un show absolument ébouriffant, avec un son particulièrement impressionnant et précis (ce qui est loin d’être toujours le cas au Zénith de Toulouse …). Une telle concentration de musiciens exceptionnels sur scène donne rapidement le tournis et, pour un fan du groupe, les 2 H du concert passent à une vitesse supersonique tant on est subjugué par autant de virtuosité.
Contrairement à Struck, j’ai vraiment été séduit par la fin du show. ‘A View From The Top Of The World’ prend une dimension hors norme en live et j’ai trouvé ‘The Count Of Tuscany’, exécuté à la perfection, particulièrement émouvant avec ces images de l’Italie qui défilaient en fond de scène. Dommage cependant que la voix de James Labrie ait commencé à décrocher au milieu du set (à partir de ‘Invisible Monster’). Le chanteur a dû compter sur toute sa technique pour arriver au bout. Pour lui, cette tournée risque d’être longue …. Moi en tout cas, j’aurais bien signé pour 2 H de plus en compagnie de ces génies.
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 21135
  • 21136
  • 21137
  • 21138
  • 21139
  • 21140
  • 21141
  • 21142
  • 21143
  • 21144
  • 21145
  • 21146
  • 21147
  • 21148
  • 21149
  • 21150
  • 21151
  • 21152
  • 21153
Haut de page
EN RELATION AVEC DREAM THEATER
DERNIERE CHRONIQUE
DREAM THEATER: A View From The Top Of The World (2021)
5/5

Avec "A View From The Top Of The World", Dream Theater démontre avec classe que les rois du metal progressif ne sont pas prêts d’être détrônés.
DERNIERE ACTUALITE
DREAM THEATER : Nouvelle vidéo
 
AUTRES ARTICLES
LAIUS (01 AVRIL 2022)
Laius se fait le chantre de sujets dont on parle peu comme la vie rurale, mais pas uniquement. Rencontre avec un artiste singulier de pop française.
GABRIEL KELLER (15 AVRIL 2022)
A l'occasion de la sortie de son premier album solo, "Clair Obscur", Gabriel Keller nous parle de la genèse de son projet et de son avenir.
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022