MW / Accueil / Articles / INTERVIEWS - NAVE & THE GHOST COLLECTORS (08 FEVRIER 2021)
.
.
TITRE:

NAVE & THE GHOST COLLECTORS (08 FEVRIER 2021)


TYPE:
INTERVIEWS
GENRE:

ROCK INDÉ



Music Waves part à la chasse aux fantômes !
CALGEPO - 02.03.2021 -
2 photo(s) - (0) commentaire(s)

La Norvège est connu pour être la patrie du black metal... mais il ne faut pas la limiter à cette seule étiquette car elle sait aussi nous offrir d'autres groupes plus rock parmi lesquels Nave & The Ghost Collectors.


L'année 2020 a été spéciale pour tout le monde et surtout pour les artistes. Comment avez-vous vécu cette année qui a conduit à la réalisation d'un album ?

Nous revenions d'une tournée dans la région de Lyon, en France, qui a commencé l'année dernière et nous avions prévu de tourner dans toute la Norvège en tant que groupe de l'Union norvégienne de blues. Nous étions bookés toute l'année et nous devions jouer dans des festivals et des clubs, donc la déception a été très grande pour nous. Mais ensuite, nous avons eu le temps de terminer l'enregistrement de l'album et de réaliser le clip vidéo 'Ghost Collectors 2'... que vous pouvez trouver sur Spotify et YouTube.  Bien sûr, nous avons pris le temps d'écrire de nouvelles chansons pour le prochain album... donc la musique ne s'arrête jamais et nous devons en tirer le meilleur parti.





Aviez-vous des doutes sur la sortie et quel a été le déclencheur de cette date du 4 décembre ?


Nous n'avons jamais eu de doute sur la date de sortie de l'album. Une fois que tout était prêt avec le mixage et le clip vidéo, nous nous sommes lancés.... Maintenant, nous avons toute l'année 2021 pour promouvoir toutes les chansons de l'album.


Le fait que vous ne puissiez pas le défendre sur scène alors que vous aimez particulièrement ça doit être frustrant, avez-vous prévu une solution de secours via par exemple les réseaux sociaux qui sont essentiels pour faire le lien avec les fans ? Etes-vous à l'aise avec leur utilisation ?


Nous avons joué quelques spectacles en streaming live dans notre ville de Bergen en Norvège. Maintenant, le plan est de présenter toutes nos chansons de l'album sur les médias sociaux en direct depuis le studio. Le premier single 'Ghost Collectors 2' est déjà mis en ligne. Notre concert est très énergique et intense.... donc oui, c'est très frustrant et nous sommes impatients de nous y remettre.


Votre album est teinté de rock indé construit sur une base de blues dans un pays qui est l'un des fers de lance du black metal, quelle est la musique qui a nourri votre inspiration et comment cohabitez-vous avec cette scène noire ?


Nous sommes tous les quatre dans le groupe inspirés par beaucoup de genres musicaux différents, donc c'est génial de faire de la musique entre nous. Le black metal est génial mais souvenez-vous que jouer du "heavy" et du "hard" n'a pas besoin d'être black metal et nous espérons pouvoir le montrer sur scène bientôt.


Qui sait... Bill Murray sera dans le clip de 'Ghost Collector 3'.


Une des particularités de l'album est d'avoir créé un personnage de "Ghost Collector", une sorte de chasseur de fantômes. Avez-vous contacté Bill Murray et Ivan Reitman pour faire un featuring ou un camée ?


Qui sait... Bill Murray sera dans le clip de 'Ghost Collector 3'.


Plus sérieusement, ce thème semble trouver un écho particulier avec ce confinement qui nous isole et nous enferme dans nos peurs (de mourir, du virus, de tomber malade, de la solitude), connaissez-vous cette métaphore ?


Oui ... nous sommes très conscients de cette métaphore. Je construis le personnage du collectionneur de fantômes en pensant à surmonter vos peurs intérieures et c'était avant la situation avec le Corona. La pandémie a rendu nos peurs et notre anxiété encore plus grandes, donc c'est encore plus pertinent.  Nous espérons vraiment qu'en écoutant notre album, il aidera les gens à combattre ces peurs.





"Ghost Collector 2" est un morceau très impressionnant qui transmet une énergie incroyable, laissant une place importante à la musique avec un rythme fou et à l'harmonica qui est très peu utilisé ? Qu'est-ce que cet instrument apporte à votre musique, et est-ce que laisser une place à la musique est quelque chose qui vous guide dans votre façon d'écrire ?


Merci beaucoup. L'harmonica est un instrument formidable... vous jouez littéralement avec vos tripes et vous vous lancez pour apporter beaucoup de sensations à la musique. Beaucoup de chansons et d'idées sont nées en jouant de l'harmonica. J'espère vraiment qu'avec notre musique, je pourrai le faire connaître au grand public.


Vous avez une production très live et directe, l'album a été enregistré dans ces conditions et si oui pourquoi un tel choix ?

Oui, c'est ainsi que nous voulons nous présenter en tant que groupe : Live et Direct. Tous les membres du groupe ont beaucoup à dire avec leurs instruments sur scène et nous voulons présenter cela en studio lorsque nous enregistrons.


Le personnage du collectionneur de fantômes a pour but de ne pas avoir peur et de combattre vos peurs intérieures




Ayant créé ce personnage, n'avez-vous pas peur de vous enfermer dans un cahier des charges qui pourrait tarir votre inspiration pour le reste ?

Le personnage du collectionneur de fantômes a pour but de ne pas avoir peur et de combattre vos peurs intérieures, d'où l'idée de vous inspirer. Dans l'album, vous pouvez trouver différents thèmes dans les chansons : La chanson 'Pale Blue Dot' sur Voyager 1 et la chanson 'Golden record Shadows' est inspirée par l'allégorie de la grotte de Platon, 'Corrupted Politician' évoque la construction d'un sale politicien... et plus encore.


Sur votre chaîne Youtube, on peut vous voir en tournée en France, comment avez-vous vécu cette tournée et l'accueil des Français ?


La tournée en France a été absolument incroyable et Lyon est une ville magnifique. Dès que nous avons commencé à jouer, toutes les barrières de la langue étaient parties et les gens ont réagi de façon fantastique à la musique... c'était une grande fête et nous avons hâte de revenir bientôt, en juillet 2021 si tout va bien avec la pandémie.


On dit que la France n'est pas connue pour sa ferveur rock, comment est le public français par rapport au public norvégien ?

Le public norvégien est beaucoup plus réservé que le public français. En France, la fête a été dès le début ... les Norvégiens ont besoin d'un peu d'alcool dans le sang pour que la fête puisse commencer ...





Dans vos textes, vous essayez de donner du sens, notamment dans "Pale Blue Dot" qui parle du succès du lancement du satellite Voyager 1, "Ghost Collection 2" qu'on a vu parler de cette métaphore sur nos peurs, avez-vous conscience d'être à contre-courant de la tendance des groupes dits "feel good" qui accordent peu d'importance aux textes ou aux thèmes évoqués ?


Nous ne pouvons parler que pour nous-mêmes et nous pensons que la musique doit emmener l'auditeur ailleurs et faire réfléchir à différentes questions, dont celle du "feel good". Une chanson unique sur notre album a une grande vibe "feel good".


Le blues est un style qui a ses racines dans la musique américaine qui parle de la souffrance, mais vous apportez une couleur particulière, plus lumineuse et presque instinctive comme dans le très bel instrumental ‘The Stars Jam’, est-ce ainsi que vous travaillez : spontanément ?

Instinctif et spontané sont de très bons mots pour décrire la chanson 'The Stars Jam'. Tout a commencé comme un jam d'échauffement avant de répéter avec la participation de chaque membre du groupe... Nous avons continué à la jouer lors des répétitions, nous l'avons arrangée pour qu'elle ait un certain ordre et maintenant nous la jouons à la fin de chaque concert. Nous aimons cet instrumental : il met en évidence notre pouvoir en tant qu'individu et en tant que groupe.


La capacité à jouer d'un instrument ne doit pas être oubliée .



L'album est un mélange de musique des années 60 et 70 avec des sonorités modernes dans sa rythmique, regrettez-vous un peu cette époque passée qui vous semblait plus libre en termes de recherche et d'expérimentation musicale ?

Nous essayons de faire une sorte de pont entre l'ancien et le nouveau. La capacité à jouer d'un instrument ne doit pas être oubliée ... la musique sur ordinateur peut être très belle mais nous pensons que lorsque vous jouez d'un instrument de musique, la sensation de la musique est beaucoup plus profonde parce que le musicien peut donner beaucoup plus de sensations.


"Hit The Flame" me rappelle un peu l'atmosphère des Doors avec une chanson qui me rappelle Jim Morrison, est-ce une couleur que vous vouliez apporter à cette chanson, ce charme sauvage ?

Bien que les Doors soient un grand groupe, aucune inspiration des Doors n'a été impliquée dans la chanson "Hit The Flame". Parfois, on écrit juste à l'instinct.... vous savez. J'espère vraiment que les gens aimeront cette chanson....


La façon dont nous écoutons la musique a évolué depuis des années avec le développement de l'Internet, du streaming et des playlists, êtes-vous conscients que cette évolution ajoute une difficulté supplémentaire pour un jeune groupe à percer et comment appréhendez-vous cela ?


Je pense qu'il n'a jamais été facile pour un jeune groupe de percer..., pas maintenant et pas dans les années 60 et 70 mais oui, en tant que musicien, vous devez savoir comment le système fonctionne, rester fidèle à vous-même, continuer à travailler dur et aimer la musique.


2021 ne fait que commencer avec sa part d'incertitude, comment voyez-vous cette nouvelle année avec optimisme ou pessimisme ?

Faire de la musique est une chose et un sentiment optimiste et cela ne s'arrêtera jamais.


Nous vous laissons le dernier mot pour nos lecteurs.

Si vous voulez entendre quelque chose d'optimiste, de rafraîchissant, avec beaucoup de sentiments... trouvez NAVE &THE GHOST COLLECTORS et notre album sur Spotify et sur YouTube

Merci !




Plus d'informations sur https://www.facebook.com/nave-the-ghost-collectors-107780537473376/
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 19989
  • 19990
Haut de page
EN RELATION AVEC NAVE & THE GHOST COLLECTORS
DERNIERE CHRONIQUE
NAVE & THE GHOST COLLECTORS: Nave & The Ghost Collectors (2020)
3/5

La Norvège, l'autre pays du blues grâce à Nave & The Ghost Collectors.
 
AUTRES ARTICLES
FIREMASTER CONVENTION (23 FEVRIER 2021)
A l'heure où l'incertitude règne concernant l'organisation des festivals et autres conventions, le Firemaster se maintien du 30 avril au 02 mai 2021 et dévoile son programme et son objectif.
FESTIVALS : NOUVELLE ANNEE BLANCHE ?
Sans surprise, la nouvelle est tombée comme un couperet....
 

"Découvrez le groove de Rock de Sterpi!"

.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022