MW / Accueil / Articles / COMPTE-RENDUS DE CONCERT - ELYOSE + BENIGHTED SOUL + UNSEELIE - LA BOULE NOIRE
TITRE:

ELYOSE + BENIGHTED SOUL + UNSEELIE - LA BOULE NOIRE


TYPE:
COMPTE-RENDUS DE CONCERT
GENRE:

METAL GOTHIQUE



Un trio de groupe aux chanteuses lyrico-gothiques sur fond de métal electro-indus à La Boule Noire = une soirée réussie!
DOUGLAS - 10.02.2016 -
14 photo(s) - (0) commentaire(s)

Bien des mois se sont écoulés depuis mon précédent passage sur le plancher de La Boule Noire à Paris, pour ​T.A.N.K​ qui avait littéralement détruit mon sens de l'ouïe avec un plateau foutrement bien burné. Je n'en espérais pas moins pour ​Elyose, ​Découvert grâce à l'album "Ipso Facto" (Noté 3/5 par Thibautk dans nos colonnes)​, ce soir accompagné de ​Benighted Soul ​​et ​Unseelie​, qui officient plus ou moins dans le même registre du chant mélodique, dans une salle plutôt bien remplie, et ça fait plaisir.


​UNSEELIE



La soirée débute donc par Unseelie, groupe parisien qui a sorti un album de dix titres en décembre 2014 et qui va très bien lancer la soirée par un chant mélodique/lyrique maitrisé de bout en bout. La plupart des membres du groupe parviennent à chauffer la salle qui répond présent, qui lève les bras, qui chante et qui me met des petits coups de coude quand je les gène un peu en prenant des photos. C'est le jeu en même temps!...



Le set se compose de six titres issus de l'album "Urban Fantasy". La qualité du son est propre, même tout devant collé à la scène, l'oreille parvient sans trop de difficultés à distinguer la guitare, les samples électros et, surtout, le chant envoûtant sur des titres comme 'Prometheus Pain' coup de cœur sur l'album et ce soir sur scène : ce morceau m'a littéralement fait frissonner les bras ! Le mélange composé sur l'album entre la magie et la technologie se ressent sur scène grâce à la gestuelle d'une chanteuse pleine de charme qui nous transporte avec ses musiciens dans cet étrange mysticisme futuriste, aidé par des samples electro justement dosés.



Les instrus sont, eux aussi, puissants et envoûtants. À chaque musicien son style, un bassiste aux airs trash métal, un guitariste gothico-elfique (je ne sais même pas si c'est possible), un autre guitariste heavy 80-90', bref, ce n'est pas dénué de sens et finalement ça habillera surtout la scène d'une présence travaillée et surprenante, tant le show était bon.

​SETLIT UNSEELIE :

1.Strangers
2.The City Feeds On You
3.Quantify Your Soul
4.Hunters' Game
5.The Age of Kâlî
6.Prometheus' Pain

Si vous voulez lire la chronique de leur album 'Urban Fantasy' Cliquez ici !

BENIGHTED SOUL



Très rapide changement de plateau avec l'arrivée du deuxième groupe sur les trois qui composent la soirée. Le plus ancien des trois, et peut-être aussi celui ayant le plus d'expérience sur scène depuis leur création. La particularité du groupe se situant dans un mix de métal mélodique efficace mais également complexe tantôt lent et lourd, tantôt rapide et brutal.



Le quintet est mené d'une main de fer par ​Géraldine Gadaut ​au chant, qui impressionne par son charisme et son jeu de scène, ne cessant de danser/bouger/head-banger en long en large et en travers de la scène. Son timbre de voix vraiment particulier, et loin de ce qui se fait majoritairement dans le symphonique, fait plaisir à entendre en live, sans compter la joie de chanter devant un public traduite par son sourire omniprésent et contagieux.



Une setlist tout aussi courte que ​Unseelie​​​, et qui défilera à vitesse grand V. On sent l'expérience du groupe à jouer en live. La capacité du groupe à investir la scène ne déçoit pas, tout le monde s'en donne à cœur joie au rythme des tempos effrénés des titres choisis.



On peut facilement dire qu'ils auront mâché le travail en mettant le feu et laissant dores et déjà un public conquis qui n'attend que la suite pour le bouquet final d'une tête d'affiche en Happy End.

La chronique de leur dernier album est ici !



ELYOSE



Le clou du spectacle sera constitué par ​Elyose​. Troisième chanteuse à nous époustoufler de sa voix, ​Justine​, frontwoman au très joli visage présent également sur la pochette du dernier album, aussi simple que troublante d'efficacité. Visage innocent aux traits de personnage de manga, ​Justine sait rapidement devenir hautaine avec sa voix lyrique époustouflante de justesse dans les aigües, et elle est la seule parmi les trois groupes à évoluer en Français.



Accompagnée dans le premier quart de la setlist par ​Florent Jannier​, du groupe ​Arkan​, sur le titre 'Plus Qu'Humain', le groupe confirmera sa facilité à mélanger le chant mélodique féminin avec du chant growl, très fidèle à la version studio. La plupart des chansons proposées par le groupe auront même l'honneur d'être reprises par les fidèles du groupe aux premiers rangs (et derrière aussi j'imagine) qui accompagneront avec passion certains morceaux comme, entre autres, le single 'Rédemption'.



Le groupe parle au public entre deux chansons, exprime sa joie d'être là devant autant de monde avant de montrer son engagement avec 'L'animal-Aimé' dont les riffs sont des plus accrocheurs. Quelques morceaux plus tard et ils se paieront même le luxe d'imposer une pause dans le balançage de cheveux en nous interprétant 'Contretemps', le dernier morceau de l'album, en version full acoustique du plus bel effet.



Là encore on ne peut qu'apprécier de voir les musiciens échanger leurs places en cours d'interprétation, interagir entre eux, bref, ne pas faire les feuilles mortes. Les morceaux s'enchaînent mais ne se ressemblent pas, en grande partie lancés par des samples electros plus ou moins modernes dont le mariage avec le chant rend très bien en live. Le public gagnera même le luxe en fin de concert de monter sur scène et de participer à la clôture de la soirée sur le titre 'Théogyne' issu du premier album.



​SETLIST ELYOSE :

1.Fragrances
2.Femme de verre
3.L'Orientale
4.Plus qu'humain (Featuring Florent Jannier from Arkan)
5.Chronocide
6.L'animal-aimé
7.Rédemption
8.Mon charme
9.Contretemps (Acoustic)
10.Le Libérateur
11.Droit dans les yeux
12.Les Artisans du Chaos
13.De guerre lasse
14.Théogyne



​La grande qualité des groupes présents ce soir-là, ainsi que la présence et la réactivité du public, aura vraiment donné un show détonnant de qualité. Voir enfin le plaisir de jouer sur les visages des musiciens et des chanteuses change de certains gros groupes américains qui se satisfont seulement de leur présence pour balancer un show sans vie. Là c'était clairement autre chose, la gestion des lumières était une nouvelle fois hasardeuse pour prendre de bons clichés et vous faire revivre le show du mieux que possible, mais collait très bien avec l'ambiance des trois groupes qui se seront produits avec grande classe et professionnalisme sur une mythique Boule Noire comble et comblée.
 
 

 


Plus d'informations sur http://www.facebook.com/pages/elyose/137497369644417
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 6598
  • 6599
  • 6600
  • 6601
  • 6602
  • 6603
  • 6604
  • 6605
  • 6606
  • 6607
  • 6608
  • 6609
  • 6610
  • 6611
Haut de page
EN RELATION AVEC ELYOSE
DERNIERE CHRONIQUE
ELYOSE: Persona (2021)
3/5

“Persona” est un bon EP qui laisse trop peu entrevoir ce que pourrait être la personnalité de Elyose Mark II.
DERNIERE ACTUALITE
ELYOSE: Nouvel EP en février
 
AUTRES ARTICLES
THE DARKNESS - LE DIVAN DU MONDE - 18 JANVIER 2016
Musicwaves faisait sa rentrée concerts en assistant au délirant concert de The Darkness pour leur passage parisien du Blast Of Our Kind Tour. Les Anglais étaient accompagnés de l'excellent duo de The River 68's pour une soirée so british mémorable...
MONSTER TRUCK (2 DECEMBRE 2015)
Music Waves a rencontré le fort sympatique Jeremy Widerman pour la sortie de "Sittin' Heavy", second album attendu de Monster Truck après le très réussi "Furiosity" qui avait placé la barre très haut ...
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021